11

Pour marquer l'appartenance : "à" ou "de" ?

Qui est Paula0602 ? Je pense que vous voulez écrire LorieR.
Je ne comprends pas le sens de votre dernière ligne.
J'ai juste voulu rappeler que le verbe attribuer était sous-entendu, comme vous le corrigez avec raison ; que nous nous retrouvons donc dans le cas classique du verbe suivi d'une préposition ou pas.
Ici le prix est attribué à quelqu'un et finalement le million lui appartient bien, non ? 

12

Pour marquer l'appartenance : "à" ou "de" ?

Pourquoi sous-entendre un verbe totalement inutile et donc changer la fonction du complément ? 

Si vous ne comprenez pas la différence entre
un complément de nom qui complète un nom Ricardo est le copain à Paulang
et
un complément d'objet indirect qui complète un verbe Ricardo prête un livre à Paulang
je ne peux rien pour vous.

13

Pour marquer l'appartenance : "à" ou "de" ?

Pourtant, le message 9 de notre ami Ricardo semble indiquer que j'ai bien compris le sens de sa phrase, non ?
En effet, je ne comprends pas ce sur quoi vous voulez mettre l'accent dans vos deux phrases. Vraiment docteur, je vais mourir de ce mal là ! ? 

14

Pour marquer l'appartenance : "à" ou "de" ?

LorieR a écrit :

Étant en train de lire "L'Œuvre" de Zola, je me suis retrouvée un peu perdue face à cette phrase :
"Fagerolles racontait une histoire impayable du père Malgras, une cousine à sa femme…" page 160 aux éditions "Le Livre de Poche".

Paulang a écrit :

Pourtant, le message 9 de notre ami Ricardo semble indiquer que j'ai bien compris le sens de sa phrase, non ?

Effectivement c'est grave...