1 (Modifié par Jehan 07/08/2019 à 16:04)

Reprise du pronom "on"

Bonjour,

Je suis professeur de FLE et un de mes élèves m'a dit cette phrase :
"“Quand on est prêtre, celui-ci / il [on] peut amplifier [continuer] les études de façon facultative.”
Or, le lien "on" --> prêtre --> celui-ci m'a paru étrange.

Au départ, ma première réaction a été de lui dire que "celui-ci" ne peut pas s'appliquer mais, seul la répétition du "on".

Je lui ai pris l'exemple d'une phrase où "celui-ci" (après "on") ne me choquait pas :

“La retenue et la prudence s'imposent quand on est prêtre, celui-ci étant exclusivement l'Apôtre “divin” de la Grâce du Seigneur. Dans ce cas …”

Or, comme il était persuadé que sa réponse était correcte, j'ai vacillé et je me suis peut-être trompé : bref! je ne sais plus trop.
Peut-être que sa construction est bonne, après tout.
Quelqu'un peut-il m'apporter un éclairage?

Je pense que c'est une question de propositions "déconnectées" :
1) dans le "La retenue et la prudence […] quand on est prêtre" : la phrase peut s'arrêter, la proposition fait sens. Le "celui-ci" est totalement "déconnecté" de la proposition précédente.
2) Dans sa phrase, ce n'est pas le cas.

Je pense toucher du doigt l'explication, si je ne me trompe pas.
Merci.

Reprise du pronom "on"

Dans sa phrase, c'est bien le "on" que tu suggères qui convient.
Quand on est prêtre, on peut continuer les études de façon facultative.

Dans ta phrase,
La retenue et la prudence s'imposent quand on est prêtre, celui-ci étant exclusivement l'Apôtre “divin” de la Grâce du Seigneur.
l'utilisation de "celui-ci" est obligatoire, le pronom "on" pouvant être seulement sujet d'un verbe conjugué à un mode personnel. L'on ne peut employer "on" comme sujet d'un participe présent (étant).
Si tu emploies un verbe à un mode personnel, retour obligé du "on" :
La retenue et la prudence s'imposent quand on est prêtre : on est exclusivement l'Apôtre “divin” de la Grâce du Seigneur.

Reprise du pronom "on"

Evidemment!
C'est aussi bête que ça!

Merci Jehan