Entrer en thèse d'histoire après un M2 pro en traduction

Bonjour à tous. Je vais essayer de faire court, je cherche à savoir s'il est possible d'entrer en thèse d'histoire après un M2 pro en traduction. Quelques infos sur mon parcours.

-J'ai fait une LLCER et un M1 LLCER spécialité histoire du pays que j'étudie. J'ai eu 15/20 à ce mémoire de M1, qui d'après mon directeur ressemblait plus par sa structure et sa longueur à un mémoire de M2 (autrement dit, ce n'était pas un petit mémoire).

-Je souhaitais poursuivre en recherche, suis partie à l'étranger faire de la recherche grâce à une bourse etc mais ça n'a pas abouti, j'ai décidé à mon retour de me réorienter en pro pour diverses raisons, surtout matérielles. Etant en situation de handicap (sans dossier MDPH à l'époque), poursuivre en M2 recherche m'aurait conduit à une vie très précaire et je ne pouvais pas me le permettre. J'ai donc décidé de me réorienter.

-J'entre en M2 pro traduction/ informatique à la rentrée, mais la recherche "pure et dure" pour le peu que j'en ai fait, me manque déjà. J'ai comme l'impression d'un travail inachevé et ça me frustre, j'aimerais aller au bout de ce que je souhaitais faire à la base. Je me demandais donc s'il était possible de passer "directement" en thèse (si j'ai des résultats très satisfaisants à mon M2 pro bien sûr), sans avoir à refaire un M2 recherche (sachant qu'entre le handicap, l'année à l'étranger etc, ça fera 3 ans que je suis en master, déjà...). Je précise que pour le M2 pro, il ne s'agit pas d'un rapport de stage, mais d'un mémoire de traduction en bonne et due forme avec une partie recherche (plutôt technique malgré tout, donc éloigné d'un mémoire de recherche en histoire...)

J'avoue que je n'ose pas contacter la scolarité de la fac dans laquelle j'aimerais faire la thèse de peur de me prendre un gros vent, donc je préfère me renseigner en amont. Merci d'avance

2

Entrer en thèse d'histoire après un M2 pro en traduction

Bonjour,

Il n'y a pas de différence administrative entre les M2. Si tu as un M2, tu as un grade de Master, et donc tu peux t'inscrire en doctorat.
Là où cela risque d'être plus compliqué, c'est que le travail qui est fait dans les filières linguistiques en "civilisation" utilise des méthodologies diverses (histoire, socio, histoire des idées, démographie et statistique, histoire de l'art, etc.) et que culturellement, les historiens rechignent souvent à accepter les civilisationnistes parmi eux. Et non sans raison : là où la formation des historiens est très solide en terme de méthodes, celles des civilisationnistes relève parfois du gloubi-boulga... Et je dis ça sans mépris aucun, je suis linguiste, pas historien, et j'ai vu des amis soutenir des thèses en civilisation des Etats-Unis ou du Royaume-uni, par exemple, ne pas être qualifié en section 22, c'est-à-dire dans l'impossibilité de postuler à des postes de maîtres de conférences en histoire, car les historiens ne reconnaissent pas les méthodologies utilisées.

Donc la seule chose à faire c'est de contacter un potentiel directeur de recherches qui saura vous aiguiller.