1

Tournier, Vendredi ou les limbes du pacifique - Que d’épreuves nouvelles depuis trois jours...

Bonjour, je dois faire un commentaire composé sur cet extrait de Vendredi ou les limbes du Pacifique :

Que d’épreuves nouvelles depuis trois jours et que d’échecs mortifiants pour mon amour-propre ! Dieu m’a envoyé un compagnon. Mais, par un tour assez obscur de sa Sainte Volonté, il l’a choisi au plus bas degré de l’échelle humaine. Non seulement il s’agit d’un homme de couleur, mais cet Araucanien
costinos est bien loin d’être un pur sang, et tout en lui trahit le métis noir ! Un Indien mâtiné de nègre !
Et s’il était encore d’âge rassis, capable de mesurer calmement sa nullité en face de la civilisation que
j’incarne ! Mais je serais étonné qu’il ait plus de quinze ans — compte tenu de l’extrême précocité de
ces races inférieures — et son enfance le pousse à rire insolemment de mes enseignements. Et puis
cette survenue inattendue après des lustres de solitude a ébranlé mon fragile équilibre. L’Évasion a été à
nouveau pour moi l’occasion d’une défaillance mortifiante. Après ces années d’installation, de
domestication, de construction, de codification, il a suffi de l’ombre d’un espoir de possibilité pour me
précipiter vers ce piège meurtrier où j’ai failli succomber jadis. Acceptons-en la leçon avec une humble
soumission. J’ai assez gémi de l’absence de cette société que toute mon œuvre sur cette terre appelait
en vain. Cette société m’est donnée sous sa forme la plus rudimentaire et la plus primitive certes, mais il
ne m’en sera sans doute que plus facile de la plier à mon ordre. La voie qui s’impose à moi est toute
tracée : incorporer mon esclave au système que je perfectionne depuis des années. La réussite de
l’entreprise sera assurée le jour où il n’y aura plus de doute que Speranza et lui profitent conjointement
de leur réunion.

PS / Il fallait trouver un nom au nouveau venu. Je ne voulais pas lui donner un nom de chrétien avant qu'il n'ait mérité cette dignité. Un sauvage n'est pas être humain à part entière. Je ne pouvais pas non plus décemment lui imposer un nom de chose, encore que c'eût été peut-être la solution de bon-sens. Je crois avoir résolu assez élégamment ce dilemme en lui donnant le nom du jour de la semaine où je l'ai sauvé : Vendredi. Ce n'est ni un nom de personne, ni un nom commun, c'est, à mi-chemin entre les deux, celui d'une entité à demi vivante, à demi abstraite, fortement marquée par son caractère temporel, fortuit et comme épisodique.

Je n'ai que quelques idées et je n'arrive pas à faire de plan...

- Vendredi, un élément perturbateur dans le système de Robinson : solidité "depuis des années" "perfectionne"... + bouleversement engendré par V. : "Dieu ma envoyé un compagnon" => acte divin. Espoir infime "ombre de possibilité" => pas si solide

- Domestication de Vendredi "enseignements" "plier à mon ordre"

- R. prisonnier de son système de pensée

- Réécriture du roman de Defoe

-Dénonciation du racisme (échelle) + intolérance religieuse

-Portrait déformé de V.

- Portrait de Robinson : image de l'européocentrisme. Haute estime de lui-même, de ses origines, de la religion.

Pour la problématique, je pensais à "comment, grâce au log book de Robinson, M. Tournier dénonce-t-il le regard de l'Homme civilisé occidental du XVIII ?"

Voilà, ce n'est pas beaucoup... Pourriez-vous m'aider à formuler un plan s'il-vous plaît ?

Merci d'avance 

2

Tournier, Vendredi ou les limbes du pacifique - Que d’épreuves nouvelles depuis trois jours...

Pour contextualiser :
https://www.etudes-litteraires.com/tour … ifique.php

L'homme, animal social : l'autre  est nécessaire et différent

La rencontre de l'autre
Mise en cause des repères
Des relations humaines à établir

3 (Modifié par Jehan 26/06/2019 à 13:35)

Tournier, Vendredi ou les limbes du pacifique - Que d’épreuves nouvelles depuis trois jours...

Merci beaucoup ! Je pense donc faire une première partie sur le portrait fait de Robinson, puis une deuxième sur la rencontre et la remise en cause du système de Robinson et enfin sur ce que ce passage révèle de l'Homme occidental du XVIIIe (son manque d'ouverture d'esprit).

Par ailleurs, je ne parviens pas à trouver d'exemples qui pourraient prouver qu'il s'agit là d'une dénonciation. Par l'égocentrisme de Robinson ?

Qu'en pensez-vous ?

4

Tournier, Vendredi ou les limbes du pacifique - Que d’épreuves nouvelles depuis trois jours...

Bonjour,

Le mépris et la condescendance de Robinson à l'encontre de Vendredi, sa suffisance aussi montrent assez que Tournier n'est pas solidaire de son personnage.