Anglais de spécialité à l'ENS Paris-Saclay

Bonjour,

Je vous expose mon problème. J'ai eu une licence d'anglais en 2017-2018 et j'ai effectué une année de césure en 2018-2019. J'ai donc un an de "retard" sur un cursus "classique". Mes résultats étant satisfaisants j'ai postulé à l'ENS de Paris-Saclay en anglais de spécialité et à la Sorbonne en M1.
La Sorbonne m'a accepté et j'ai eu ce matin un retour enthousiasmant de l'ENS. MAIS l'ENS ne me prendrait qu'en L3 (première année de diplôme), ce qui m'obligerait à refaire une L3 d'anglais ... deux ans plus tard.
Pensez-vous que cela vaille le coup ? Ou vaut-il mieux que je fasse mon M1 à la Sorbonne ? L'ENS apporte-t-il assez d'avantages pour que cela vaille la peine d'avoir deux ans de retard sur un cursus classique ? Sachant qu'en comptant l'année de préparation à l'agrégation je passerai mon concours la même année dans les deux cas. Serait-il envisageable de faire les deux (ça me paraît compliqué non?).

Merci de vos réponses

Anglais de spécialité à l'ENS Paris-Saclay

Bonsoir,

Oui, bien sûr, allez à l'ENS, et oubliez ces idées de "retard" dans vos études.

Cordialement,

Anglais de spécialité à l'ENS Paris-Saclay

Merci pour votre message.

Cdt,

4

Anglais de spécialité à l'ENS Paris-Saclay

Bonjour, vous ne dites pas dans quel M1 à la Sorbonne... Je ne sais pas si aller à l'ENS juste pour le prestige du nom justifie d'y passer un an de plus, d'autant plus que vous serez etudiant normalien, donc pas payé pendant vos études. Mais c'est difficile de vous donner un avis sans savoir de quel M1 il s'agit ni qu'elles sont vos perspectives professionnelles !

5 (Modifié par Invité 26/06/2019 à 02:06)

Anglais de spécialité à l'ENS Paris-Saclay

Oui désolé j’ai écris mon message en hâte, en disant un peu n’importe quoi à la fin d’ailleurs

Je parle du master d’études anglophones de La Sorbonne. Je souhaite devenir enseignant-chercheur (civilisation britannique). Donc agrèg et thèse.

J’ai entendu dire qu’être normalien aide à obtenir un poste en université. Je me demande toutefois si cela est vrai ou s’il s’agit d’un mythe. D’où mon hésitation.

6 (Modifié par Jehan 26/06/2019 à 13:38)

Anglais de spécialité à l'ENS Paris-Saclay

Bonjour,

Ça n'est nullement une garantie, mais c'est vrai que c'est le genre de choses appréciées dans un CV. Donc je vous conseillerais aussi de tenter l'aventure ENS... J'imagine que vous avez regardé le détail des cours, il faut tout de même choisir en fonction de ses goûts personnels pour les matières !
Sur la question de "perdre" un an, je trouve que dès qu'on est dans le supérieur, il n'y a pas vraiment de chemin tout tracé comme on peut avoir dans le secondaire. Cette année-là, vous allez la mettre à profit et y apprendre des choses. Donc elle ne sera pas perdue. Qui sait, cette année vous permettra sans doute de gagner en maturité ou en méthode de travail et vous évitera peut-être une deuxième année de préparation de concours ou participera au mûrissement de votre projet de thèse... Donc perdue... Ou pas perdue.