1 (Modifié par akbennayad 18/06/2019 à 16:26)

Bac de français 2019, séries S et ES - Dissertation

Bonjour à tous,

/EXCUSEZ MOI POUR LE PAVE MAIS S'IL VOUS PLAIT J'AI VRAIMENT BESOIN D'AIDE/

J'écris aujourd'hui sur ce forum pour demander quelques éclaircissements concernant le sujet de français des filières ES/S de métropole 2019. Pour rappel le sujet était : "« Avoir l’âme qui rêve, au bord du monde assise... », écrit Anna de Noailles (texte B, dernier vers).  Pensez-vous que ce vers puisse définir l’attitude du poète face au monde ?". Je pense vraiment avoir raté mon épreuve, et je suis dans un état de stress que certains de vous ont du déjà connaître. Aussi, je demande à ceux qui éventuellement s'y connaissent un petit peu de bien vouloir lire mon plan et me dire :
- Si, comme je le crois, j'ai fait un contresens sur la citation et un hors sujet. Et, dans mon cas, si cela sera très préjudiciable pour avoir une bonne voire une très bonne note.
- Si ma troisième partie n'est pas trop abstraite et pourrait être interprétée comme le travail d'un élève qui ne sait pas faire de synthèse.
- Si un "La poésie n'a pas d'autre but qu'elle-Même" qui se transforme en "La poésie doit se suffire à elle-Même" est forcément grave. 
Donc voici mon plan :

Problématique : Quelle relation entretient la poésie avec la réalité ? /oui je sais c'est chaud  /

1. La poésie est parfois déconnectée de la réalité
  A. Elle est une porte vers un monde particulier qui n'est pas le notre, celui des sentiments
  B. Elle est parfois essentiellement esthétique
  C. Elle s'inspire d'éléments éloignés des considérations d'actualité

2. La poésie est cependant, parfois, liée au réel
  A. Elle évoque le quotidien
  B. Elle se repose sur l'expérience vécue
  C. Elle est engagée

3. Finalement, la poésie finit toujours par dire quelque chose de la réalité, mais de manière différente, pas toujours directe.
  A. La poésie présente la réalité envisagée sous le prisme des sentiments
  B. La poésie consiste en une transcendance de la réalité
  C. C'est parfois au lecteur de chercher ce qu'il y a de réel dans ce que le poète nous dit

Voilà, voilà, je suis vraiment déboussolé. J'espère vraiment que j'aurais des réponses, qu'elle soit rassurantes ou non, au moins je serais fixé et arrêterais de subir ce balancement entre "j'ai bien passé" et "j'ai complètement raté". N'hésitez pas, vraiment, à me donner tout éclaircissement éventuel, l'avis de tout le monde, lycéens, étudiants, professeurs, est le bienvenu.

2

Bac de français 2019, séries S et ES - Dissertation

Tu as une lecture du sujet, tu le traites avec cohérence.
"Au bord du monde ..." s
Qui pourrait dire avec certitude ce que recouvre cette expression ? Il y a les mots de la poétesse, son intention peut-être. C'est précisément la richesse de la poésie que sa polysémie. Tu l'interprètes "en marge de la réalité". J'y vois " en observateur", "en découvreur de mondes". Qui a raison ?

Pour moi, mais je ne suis pas ton correcteur, ton propos est intéressant.

3

Bac de français 2019, séries S et ES - Dissertation

Merci beaucoup floreale ! Ca me rassure plutôt !

4

Bac de français 2019, séries S et ES - Dissertation

Je trouve que ton plan et ta problématique sont au contraire pile dans le sujet, et que ta synthèse est très bien

5 (Modifié par 29tr 18/06/2019 à 22:43)

Bac de français 2019, séries S et ES - Dissertation

Bonjour, j'avais posté ailleurs ce message mais n'ayant reçu de réponse et stressant toujours vraiment, d'autant plus que je voudrais m'orienter vers une hypokhâgne après ma terminale, donc le bac de français a une certaine importance, je le re-poste. Je sais très  bien par ailleurs, que vous ne pouvez pas donner un avis sur les idées de tout le monde, mais bon, qui ne tente rien n'a rien

Alors j'ai pris la dissertation mais j'ai après coup, un peu peur d'être hors sujet avec mon III), je crains d'être allé trop loin...

Voici mon plan :

I) Le Poète, un rêveur inspiré de la nature qui l'entoure et qu'il contemple.
1) La nature, un reflet de l'amour impossible (poème de Scève, "Rhône et Saône" avec la figure de l'adynaton)
2) La nature, après une longue et attentive contemplation, devient la source d'inspiration d'un rêve que le poète exprime à travers des images et sonorités (textes de Noailles et de Chedid)
3) Le déchiffrage de la nature à travers des associations et images oniriques (Baudelaire, "Correspondances" avec la synesthésie des sens)

II) Poètes ancrés dans la société et tentent de l’améliorer.
1)Poètes didactiques : La Fontaine avec les Morales de ses fables,  J'ai cité celle des "animaux malades de la peste"
2) Poètes satiriques : Verlaine "l'enterrement"
3)Poètes engages du XXe : Cohn "Je trahirai demain" et Michel "A ceux qui veulent rester esclaves"

III) Qu ils soient rêveurs ou engagés, les poètes ont un but commun, propre à l'art qu'ils manient : apporter une vision nouvelle du monde.
1) Redécouverte du quotidien : Ponge "Le pain" (pour les aliments) et Apollinaire "Zone" (pour La ville)
2) Redécouverte du laid : Baudelaire "Une charogne" accompagnée de la citation "tu m as donné ta boue, j'en ai fait de l'or" et extrait du texte de Bonnefoy du corpus en évoquant l'alchimie.
3) Redécouverte du langage : par le sens des mots du quotidien ("La terre est bleue comme une orange" Eluard) et par la musicalité de notre langage (La forme du pantoum dans "Harmonie du soir" de Baudelaire)

Problématique : Faut-il limiter le poète à n'être qu'un rêveur ?

Accroche dans l'introduction : citation de Malherbe "Le poète n'est pas plus utile à l'état qu'un bon joueur de quilles."

Ouverture (J'ai donné un point de vue assez personnel et original, j ai pris un petit risque et je commence à regretter:/) : On peut essayer de comprendre pourquoi l'activité poétique était si foisonnante chez les romantiques : ce sont des poètes souffrant du mal du siècle et en proposant une vision du monde transfigurée, ils pouvaient permettre une ouverture d'esprit de leurs contemporains pour qu'ils comprennent leur mal. Mais on voit que cela a été un échec puisque les poètes qui les ont succédé étaient des poètes maudits et incompris. (Je l'ai dit en mieux sur la copie, mais vous voyez l'idée... vous en pensez quoi ?)

J'ai aussi inséré 3-4 citations de vers que je connaissais provenant des poèmes utilisés en exemple... C'est suffisant 3-4 ?

Vous en pensez globalement quoi ? (Même si je sais que ce n'est pas facile à dire avec seulement quelques éléments comme cela, j'aimerais me faire une idée...)

6

Bac de français 2019, séries S et ES - Dissertation

Structure qui paraît cohérente et étayée. Ne t'inquiète pas.

7 (Modifié par 29tr 19/06/2019 à 12:06)

Bac de français 2019, séries S et ES - Dissertation

Merci bien Floréale, d'une part pour avoir pris le temps de lire mon message et d'autre part, pour votre réponse, qui en outre, est rassurante !

8

Bac de français 2019, séries S et ES - Dissertation

Bonjour à tous, comme de nombreux élèves, j’ai effectué l’épreuve anticipée de français lundi. J’ai choisis le sujet de dissertation suivant : « Avoir l’âme qui rêve, au bord du monde assise… », écrit Anna de Noailles. Pensez-vous que ce vers puisse définir l’attitude du poète face au monde ?

Le problème étant que je reste dubitative vis-à-vis de ma production. J’ai reformulé ma problématique et basé ma réflexion sur la perception du poète envers le monde et sa capacité à l’exprimer, et non pas sa marginalité et sa solitude comme dans les corrigés.

Voici ma problématique : La poésie est-elle uniquement en mesure de faire l’éloge des bienfaits du monde ? Ne peut-elle pas en dénoncer les travers ?


J’ai donc axé mon travail à partir d’un plan dialectique :

I. Le poète fait l’éloge du monde
II. Cependant, il peut en dénoncer les travers et la cruauté (cette partie est présente dans les nombreux corrigés en ligne)

Après une longue analyse de la citation, cela me paraissait logique en vue des mots « attitude du poète face au monde » au sein de la problématique initiale. Je pense tout de même avoir bien justifié mon interprétation dans mon introduction et avoir soigneusement organisé et rédigé l’ensemble de mon travail, mais je ne sais pas si ma perception de la citation m’a induite en erreur.

Bac de français 2019, séries S et ES - Dissertation

Bonjour,
J'ai choisi la dissertation, mais je suis extrêmement stressée à l'idée d'avoir fait un hors sujet ( stress renforcé lorsque j'ai lu les corrections )  alors voilà j'aimerais avoir un avis

Pour ma problématique :le poète doit il uniquement retranscrire le rêve ?

I. Il peut retranscrire le rêve
1°) comment ? (Forme du poème en vers libres, calligrammes, haikyuu)
2°) le poète peut écrire pour répondre à un besoin d'art et de beauté (art pour l'art, parnasse, Rimbaud voyant et hermétisme de Mallarmé)
3°) le poète en marge de la société (Du Bellay cf " las, où est maintenant ce mépris de fortune" peut faire penser au mythe de la caverne de Platon)

II. Mais le poète peut être ancré dans le réel
1°) Expression de des sentiments qui peuvent émouvoir le lecteur
2°) poésie engagée
3°) le poète comme outil politique (ex: Maïakovski, futurisme)

III. La poésie peut améliorer notre quotidien
1) le poète peut embellir le quotidien (beauté dans la laideur de Baudelaire)
2) en ayant une visée moraliste (la Fontaine et Chassignet) 

Voilà, merci d'avance

10

Bac de français 2019, séries S et ES - Dissertation

Ce plan ne rend pas compte, bien sûr, du style, de l'art des transitions mais la structure apparaît cohérente.