Bac français 2019, sujet des séries S et ES

Salut, je suis élève de 1er S et donc aujourd'hui j'ai passé le bac écrit de français.
Pour ma part j'ai choisis le commentaire du poème "Destination : Arbre"

j'ai mis comme axe :

I/ Une nature imprégnante et dominante
-> champs lexical  de la liaison
-> champs lexical de la nature
-> multiplication des pluriel
La nature domine donc le poète :
-> poète dominer car pas de "je"
-> parle comme une "voix off" et de façons général
Mais les deux sont liée/fusionnelle car :
-> le poète ressent ce que ressent l'arbre (dernière strophe)
-> lorsque l'arbre est seul il meurs mais avec le poète il re-vie ( comparer strophe 4 et 8)


II/ Un jeux de mouvement entre le poète et la nature
-> observer le champs lexical de chaque strophe ( ex: strophe 1 on note une descente, strophe 2 une remonté...)
->strophe irrégulier
->métrie des vers irrégulière
->rimes irrégulière
->changement d'espace ( de la foret a la métropole)
Les mouvement nous montre donc la liberté qu'offre la nature au poète.

III/ Nature symbole de liberté
-> champ lexical de l'espace = nature
-> mouvement observer dans le II = nature
->champ lexical de l'enferment = métropole
-> tristesse = métropole
-> solitude = métropole

Voila voila dite moi si mon commentaire peut prétendre a une bonne note ou pas

12

Bac français 2019, sujet des séries S et ES

Bonjour, je ne sais pas si ma problematique est bonne

Jai mis : Le poete doit il se detacher de la réalité ?

I Oui

II Mais il peut aussi se rapprocher du réel

III En réalité les deux vont ensemble

13

Bac français 2019, sujet des séries S et ES

Salut, j’ai passé le bac de français aujourd’hui et pris l’écriture d’invention. Ayant gardé le brouillon je souhaite avoir votre avis:

Au gré des courants mon esprit voyage,
Baignant dans le torrent de ma félicité,
La blancheur d’un nuage,
Me rappel celui des pages que j’ai laissé.
Je vogue sur les eaux;
Le poisson qui jaillit,
Émerge pareil à mon esprit,
D’une mare de soucis.
J’aperçois la terre, ma mère,
Où bruisse une vie, propice,
À éveiller la curiosité des plus téméraires,
Pourvu que jamais cela ne se finisse.
La forêt que j’aperçois,
Éveille en moi un certain émoi,
Ce parfait exemple de l’unicité dans la multitude,
Me rappel le temps pas si lointain de ma solitude.
Le soleil rayonne,
Est-il si loin ? Où juste là, niché dans ce ciel azur ?
Un carillon sonne,
Ajoutant une teinte musicale et pure,
À cette vision enchanteresse,
Digne de la plus belle des déesses.
La nature est belle sous toutes ses formes,
De la plus infime goutte d’eau,
Au plus majestueux des ormes,
Je suis ce tableau idyllique
Car j’en fais partie,
Et soudain, je dis, non, je crie:
Le bonheur est partout !
Le bonheur EST tout !
Car l’on ne peut voir,
Que ce que l’on choisit de croire.

Bac français 2019, sujet des séries S et ES

Bonjour à tous voici le poème que j'ai écrit en invention! Des avis ?

Souvent, allongé sur cette plage de sable, je me mets à penser. J'écoute le grondement des vagues et regarde le sable perler.
Ma tête se vide, mes pensées tombent, s'envolent, partent comme un oisillon prenant son envol et accompagnent le vent dans sa quête du sud.
A leur passage, le sable vole, les palmiers s'assouplissent, les vagues gonflent et je me retrouve là, ici, sur cette plage à regarder les hirondelles luttant contre le vent dans leur périple nordique. Je reste là, allongé sur un manteau d'or, à attendre le passage du temps et, je regarde le soleil, cette étoile qui prône dans le ciel. Ses rayons, sa chaleur, sa lumière illumine la vie d'un inexorable bonheur. Et, même derrière les nuages, il apporte avec lui, par sa sombre lumière, un rayonnement de bonheur. Ainsi, là ou je vais le bonheur va, la ou je suis le bonheur est. Et au jour d'aujourd'hui, un homme pouvant distinguer, à travers les nuages, la lueur du soleil sera accompagné d'un éternel bonheur.

15

Bac français 2019, sujet des séries S et ES

Ça ne sert à rien de poster car de toute façon personne ne va répondre
Pensez vous que j'ai fait un hors sujet complet à mon commentaire ?
Problématique : Comment l'auteur, à travers l'omniprésence de la nature denonce-elle les effets négatifs de la société urbaine sur la nature ?

I. L'omniprésence du rapport à la nature
1) L'importance de la nature dans le poème
- CL de la nature...
2) La nature vecteur de la vie
- Verbes d'action + expression faisant référence à la vie ...
II. La dénonciation des effets négatifs de la société urbaine sur la nature
1) Un arbre isolé
- "Un seul" + "Enclos, Éloigné, Orphelins" ...
2) La mort de l'arbre en dehors de son milieu naturel
- "Rêches, Taries, Éteintes" + "soif" + "retraite" et le "un arbre" (article indéfini qui généralise à la nature) ....

16

Bac français 2019, sujet des séries S et ES

peut être un peu court mais je ne pense pas que ça soit un hors sujet

17

Bac français 2019, sujet des séries S et ES

peut être un peu court mais je ne pense pas que ça soit un hors sujet

Mon commentaire fait 7 pages car le plan de j'ai donné sur le forum est très allégé par rapport à celui que j'ai fait, en particulier sur les procédés. Donc pas de HS ?

18 (Modifié par rubentouitourht 18/06/2019 à 11:02)

Bac français 2019, sujet des séries S et ES

Alors je pense que ça va être bon. Moi je m'inquiète pour ma dissert par contre 

Bac français 2019, sujet des séries S et ES

Salut, je suis élève de 1er S et donc aujourd'hui j'ai passé le bac écrit de français.
Pour ma part j'ai choisis le commentaire du poème "Destination : Arbre"

j'ai mis comme axe :

I/ Une nature imprégnante et dominante
-> champs lexical  de la liaison
-> champs lexical de la nature
-> multiplication des pluriel
La nature domine donc le poète :
-> poète dominer car pas de "je"
-> parle comme une "voix off" et de façons général
Mais les deux sont liée/fusionnelle car :
-> le poète ressent ce que ressent l'arbre (dernière strophe)
-> lorsque l'arbre est seul il meurs mais avec le poète il re-vie ( comparer strophe 4 et 8)


II/ Un jeux de mouvement entre le poète et la nature
-> observer le champs lexical de chaque strophe ( ex: strophe 1 on note une descente, strophe 2 une remonté...)
->strophe irrégulier
->métrie des vers irrégulière
->rimes irrégulière
->changement d'espace ( de la foret a la métropole)
Les mouvement nous montre donc la liberté qu'offre la nature au poète.

III/ Nature symbole de liberté
-> champ lexical de l'espace = nature
-> mouvement observer dans le II = nature
->champ lexical de l'enferment = métropole
-> tristesse = métropole
-> solitude = métropole

Voila voila dite moi si mon commentaire peut prétendre a une bonne note ou pas

20

Bac français 2019, sujet des séries S et ES

rubentouitourht a écrit :

Alors je pense que ça va être bon. Moi je m'inquiète pour ma dissert par contre 

Je suis très inquiet car je n'ai trouvé cet aspect de la dénonciation des effets négatifs de la société urbaine sur la nature dans aucun corrigé