1 (Modifié par Montesquieu16 11/06/2019 à 20:50)

Quelles raisons ces personnages féminins invoquent-ils pour justifier leur renoncement à l’amour ?

Bonsoir, 

Serait-il possible de me dire ce que j'aurais pu éventuellement mettre ? s'il vous plaît 
(Je tiens aussi à préciser que lorsque j'ai finis mon corpus, j'ai vérifié ce que j'ai mis et les attentes de la correction et c'était plus ou moins les mêmes idées . )

(S'il vous plaît, prenez compte les textes du corpus avant de mettre une réponse)

Liens des textes: https://www.etudes-litteraires.com/bac- … tion-l.php

Mon exercice de Corpus

   Le corpus est constitué de 3 extraits de roman de différentes époques: La Princesse de Clèves de Madame de La Fayette publié en 1678, Delphine lettre XXXV de Madame de Stael paru en 1802 et La Vagabonde de Clodette écrit en 1910.
Ces textes ont commun d'évoquer le renoncement à l'amour.
Quelles raisons ces personnages féminins invoquent-ils pour justifier leur renoncement à l'amour?

(Edit: Est-il nécessaire + obligatoire d'annoncer le plan? )

   D'une part, dans La Princesse de Clèves, Madame de Clèves invoque une raison austère pour renoncer à l'amour. Plus particulièrement, elle renonce à l'amour pour respecter la mémoire de son mari. On relève à la ligne 36, une comparaison péjorative: "M. de Clèves ne fait encore que d'expiré, et cet objet funeste...claires et distinctes". Elle renonce ainsi à la passion car la mort de son mari aveugle son jugement.

   D'une autre part, les raisons de Delphine sont différentes de celles de Madame de Clèves. Delphine renonce à l'amour au nom de la moral. Plus exactement pour ne pas souffrir du nouveau lien de Léonce et Matilde. On relève à la ligne 15-16 une énumération qui montre ainsi pourquoi elle doit renoncer à sa passion envers Léonce: "Vous m'avez adjurée de partir, au nom de la morale, au nom de la pitié même.". Cette énumération touche les émotions de Delphine car Matilde en appelle à sa pitié.

  Par la suite, dans La Vagabonde, les raisons sont opposées à celles de Madame de Clèves ainsi qu'à Delphine. Renée renoncent à l'amour pour des raisons émotionnelles. En effet,elle choisit cela pour ne pas souffrir. On relève, la gradation à la ligne 6-7: "Je t'ai déjà connu, et je te reconnais". Renée semble aveugler par son ancienne puisque la gentillesse de Max est interprété comme une mauvaise attention ligne 8-9: Tu étais venu partager ma vie...Partager, oui: prendre ta part".

  Ainsi, ces femmes de différentes époques justifient leur renoncement à l'amour par un ordre moral, austère et émotionnelle. Le lecteur ressent,ainsi, de la compassion.


Merci de votre aide !
Au revoir

2 (Modifié par Limerick 12/06/2019 à 15:10)

Quelles raisons ces personnages féminins invoquent-ils pour justifier leur renoncement à l’amour ?

Bonjour !

J'ai eu ce sujet l'an dernier au baccalauréat donc je permets, tout élève que je suis, de te donner mon avis.

Tout d'abord ta réponse est très courte et ne prend pas en compte tous les éléments de réponse possibles - tu n'évoques qu'un seul élément de renoncement par texte, alors qu'il y en a au moins deux ou trois. De plus, tu étudies les textes successivement sans les comparer alors que l'objectif de la question sur le corpus est de comparer les textes entre eux, au sein de deux ou trois parties. Pour finir, je pense que tu devrais te relire car il y a quelques fautes d'orthographe 

Voilà !

Pour ma part j'avais fait un plan en trois parties :

1. Des femmes renonçant à l'amour à cause d'autres
  - Mme de Clèves : au nom de la mémoire de M. de Clèves
  - Delphine : pour bonheur de Matilde
  - Renée : à cause de Max
2. Des femmes renonçant à l'amour pour elles
  - Mme de Clèves : pour son "repos"
  - Delphine : pour expier ses fautes
  - Renée : elle n'est pas satisfaite de son amour
3. Des femmes renonçant à l'amour au nom de la morale et de la bienséance
  - Mme de Clèves : bienséance
  - Deplhine : morale