Anthologie poétique et préface sur le thème de la condition de la femme

Bonjour,

J'ai une préface à rédiger et grâce à plusieurs discussions, j'ai trouvé comment faire. Le seul problème est que j'ai choisi comme thème la condition de la femme et je n'ai trouvé que 3 poèmes pour le moment alors que ça fait une semaine que je cherche ...

La femme qui casse les briques, Talisman Nasreen
Longue vie à toi! Marcheuse de l'impossible, Nicole Barrière
Les martyres, Victor Hugo

Ces poèmes doivent être engagés.
Si vous pouviez me donner des noms d'auteurs qui on fait des poèmes sur la condition de la femme ce serait gentil ...

Bisous.

Anthologie poétique et préface sur le thème de la condition de la femme

Oui je vais te chercher ça tout à l'heure 
(Je pense à Louise Michel comme ça tout à trac)

Anthologie poétique et préface sur le thème de la condition de la femme

Merci beaucoup de ton aide.

Anthologie poétique et préface sur le thème de la condition de la femme

Constance de Salm-Dick, Êpitre aux femmes

Claude de Burine, À Noël dernière lettre

Jacques Prévert, Déjeuner du matin

Il a mis le café
Dans la tasse
Il a mis le lait
Dans la tasse de café
Il a mis le sucre
Dans le café au lait
Avec la petite cuiller
Il a tourné
Il a bu le café au lait
Et il a reposé la tasse
Sans me parler
Il a allumé
Une cigarette
Il a fait des ronds
Avec la fumée
Il a mis les cendres
Dans le cendrier
Sans me parler
Sans me regarder
Il s'est levé
Il a mis
Son chapeau sur sa tête
Il a mis
Son manteau de pluie
Parce qu'il pleuvait
Et il est parti
Sous la pluie
Sans une parole
Sans me regarder
Et moi j'ai pris
Ma tête dans ma main
Et j'ai pleuré.

5

Anthologie poétique et préface sur le thème de la condition de la femme

J'avais oublié ce poème ! Merci Léah (et désolé pour ce message un peu hors propos )

6

Anthologie poétique et préface sur le thème de la condition de la femme

Bonjour Odrey,

Extrait de Melancholia d'Hugo

Cette fille au doux front a cru peut-être, un jour,
Avoir droit au bonheur, à la joie, à l'amour.
Mais elle est seule, elle est sans parents, pauvre fille!
Seule! -- n'importe! elle a du courage, une aiguille!
Elle travaille, et peut gagner dans son réduit,
En travaillant le jour, en travaillant la nuit,
Un peu de pain, un gîte, une jupe de toile.
Le soir, elle regarde en rêvant quelque étoile,
Et chante au bord du toit tant que dure l'été.
Mais l'hiver vient. Il fait bien froid, en vérité,
Dans ce logis mal clos tout en haut de la rampe;
Les jours sont courts, il faut allumer une lampe;
L'huile est chère, le bois est cher, le pain est cher.
O jeunesse! printemps! aube! en proie à l'hiver!
La faim passe bientôt sa griffe sous la porte,
Décroche un vieux manteau, saisit la montre, emporte
Les meubles, prend enfin quelque humble bague d'or;
Tout est vendu! L'enfant travaille et lutte encor;
Elle est honnête; mais elle a, quand elle veille,
La misère, démon, qui lui parle à l'oreille.
L'ouvrage manque, hélas! cela se voit souvent.
Que devenir? Un jour, ô jour sombre! elle vend
La pauvre croix d'honneur de son vieux père, et pleure;
Elle tousse, elle a froid. Il faut donc qu'elle meurt!
A dix-sept ans! grand Dieu! mais que faire?... -- Voilà
Ce qui fait qu'un matin la douce fille alla
Droit au gouffre, et qu'enfin, à présent, ce qui monte
A son front, ce n'est plus la pudeur, c'est la honte.
Hélas, et maintenant, deuil et pleurs éternels!
C'est fini. Les enfants, ces innocents cruels,
La suivent dans la rue avec des cris de joie.
Malheureuse! elle traîne une robe de soie,
Elle chante, elle rit... ah! pauvre âme aux abois!
Et le peuple sévère, avec sa grande voix,
Souffle qui courbe un homme et qui brise une femme,
Lui dit quand elle vient: «C'est toi? Va-t'en, infâme!»

7

Anthologie poétique et préface sur le thème de la condition de la femme

Carmen d'Emaux et camées de Gautier

Carmen est maigre, - un trait de bistre
Cerne son œil de gitana.
Ses cheveux sont d'un noir sinistre,
Sa peau, le diable la tanna.

Les femmes disent qu'elle est laide,
Mais tous les hommes en sont fous :
Et l'archevêque de Tolède
Chante la messe à ses genoux ;

Car sur sa nuque d'ambre fauve
Se tord un énorme chignon
Qui, dénoué, fait dans l'alcôve
Une mante à son corps mignon.

Et, parmi sa pâleur, éclate
Une bouche aux rires vainqueurs ;
Piment rouge, fleur écarlate,
Qui prend sa pourpre au sang des cœurs.

Ainsi faite, la moricaude
Bat les plus altières beautés,
Et de ses yeux la lueur chaude
Rend la flamme aux satiétés.

Elle a, dans sa laideur piquante,
Un grain de sel de cette mer
D'où jaillit, nue et provocante,
L'âcre Vénus du gouffre amer.

8

Anthologie poétique et préface sur le thème de la condition de la femme

Tu pourrais regarder Les Petites vieilles de Baudelaire
A une mendiante rousse
et La servante au grand coeur du même.
Comprenne qui voudra d'Eluard.

Anthologie poétique et préface sur le thème de la condition de la femme

Merci beaucoup  !

Je trouvais vraiment rien je sais pas comment vous faites lol.

Bisous 

10

Anthologie poétique et préface sur le thème de la condition de la femme

On a simplement lu un peu plus que toi , tu nous rattraperas avec le temps