Qui n’a jamais eu / Qui a jamais eu / Qui a déjà eu

Oui, c'est sans doute l'anglais qui t'embrouille...
Quand un Anglais pose une question avec ever, oui, la réponse attendue peut être "oui" ou "non".
Tandis que lorsqu'un Français pose une question avec jamais sans négation (sens positif) , par ce procédé de la question rhétorique, il attend plutôt une réponse "non".

Si un Français attend une réponse "oui" ou "non", il demandera plutôt:
Êtes-vous déjà allé à Rome ?   que Êtes-vous jamais allé à Rome ?

12 (Modifié par Philip 03/04/2019 à 17:09)

Qui n’a jamais eu / Qui a jamais eu / Qui a déjà eu

En ce qui concerne la question:
Dans cet univers, qui a jamais eu une relation intime avec Dieu?
Je l'interpréterais de deux façon différentes:
1. Dans cet univers, qui peut prétendre qu'il n'a jamais eu une relation intime avec Dieu? (Thèse religieuse).
2. Dans cet univers, qui peut prétendre qu'il a déjà eu une relation intime avec Dieu? (Thèse laïque).
Qu'en pensez-vous?
On peut poser la question: êtes-vous jamais allé à Rome? Et un français peut répondre oui ou non.
Par contre c'est la question: n'êtes-vous jamais allé à Rome? qui entraînera forcément une réponse négative.

13 (Modifié par Jehan 03/04/2019 à 17:12)

Qui n’a jamais eu / Qui a jamais eu / Qui a déjà eu

La thèse laïque sera formulée :
Dans cet univers, qui a jamais eu une relation intime avec Dieu?
C'est une question rhétorique, dont la réponse implicite est : "Personne n'a eu de relation intime avec Dieu".
Et la thèse religieuse, elle, sera formulée :
Dans cet univers, qui n'a jamais eu une relation intime avec Dieu ?
C'est aussi une question rhétorique, dont la réponse implicite est : "Tout le monde a eu une relation intime avec Dieu".

On peut poser la question: êtes-vous jamais allé à Rome? Et un Français peut répondre oui ou non.

Non. Pour avoir une réponse si ou non, on posera la question :
N'êtes-vous jamais allé à Rome ?

14 (Modifié par Philip 03/04/2019 à 17:19)

Qui n’a jamais eu / Qui a jamais eu / Qui a déjà eu

J'arrête la discussion. Je suis peut-être influencé par ma formation d'angliciste. Je vais laisser d'autres personnes s'exprimer sur ce sujet et attendre d'avoir d'autres opinions. Vous avez peut-être raison.

15

Qui n’a jamais eu / Qui a jamais eu / Qui a déjà eu

Il me semble que la réponse de Jehan est un peu trop catégorique. Il y a, me semble-t-il, de nombreux exemples où "jamais" employé dans son sens positif accompagne une question ouverte, n'impliquant pas nécessairement  une réponse négative.
https://books.google.fr/books?id=Rkg_AA … mp;f=false
https://books.google.fr/books?id=kCBwh7 … mp;f=false
https://books.google.fr/books?id=AP9UAA … mp;f=false

16 (Modifié par Jehan 03/04/2019 à 22:43)

Qui n’a jamais eu / Qui a jamais eu / Qui a déjà eu

Peut-être ai-je été effectivement un peu trop catégorique... Cela dit, je parlais en priorité des phrases avec interrogation rhétorique, comme celles du demandeur et comme celles de ton premier lien... Lesquelles semblent corroborer mes dires :

Ne l'avez-vous jamais ressentie, cette paix, mes frères ?
"Jamais" négatif, la réponse implicite attendue est "si".
Avez-vous jamais goûté de plaisir pareil à celui-là ? 
"Jamais" positif, la réponse implicite attendue est "non".

17 (Modifié par Philip 03/04/2019 à 23:44)

Qui n’a jamais eu / Qui a jamais eu / Qui a déjà eu

Extrait du Littré à l'article jamais/3:

"comme jamais par lui-même n'est pas négatif, et exige la négation ne devant le verbe, cette tournure, certainement incorrecte, est condamnée par plusieurs grammairiens; mais elle a pour elle l'usage; et, si on en use, on ne méconnaîtra pas le défaut qui y est inhérent".https://www.littre.org/definition/jamais

Je suppose que notre divergence d'interprétation du sens des phrases avec jamais avait apparemment déjà posé le même problème aux grammairiens du XIXème siècle.

18

Qui n’a jamais eu / Qui a jamais eu / Qui a déjà eu

Cette remarque de Littré ne concerne pas "notre" problème mais des constructions comme :
Il est toujours joyeux, jamais triste.
théoriquement incorrectes mais bien sûr totalement admises.
Le problème n'est pas différent de :
Il est joyeux, pas triste.
En l'absence du "ne", les positifs "jamais" et "pas" se chargent de toute la négativité.

Qui n’a jamais eu / Qui a jamais eu / Qui a déjà eu

Merci d'avoir réorganisé mon intervention. Malheureusement je ne sais pas faire ces manipulations techniques: présenter une citation dans un encadré blanc ou bien fournir un lien hypertexte. Un mode d'emploi serait bien utile.

20

Qui n’a jamais eu / Qui a jamais eu / Qui a déjà eu

Tu as tout à disposition dans le haut d'une réponse :
G I S etc.