Reprendre des études de lettres pour devenir professeure de français

Bonjour à tous.

J'envisage reprendre des études à la rentrée dans le but de devenir professeure de français. Je dispose déjà d'une Licence d'Histoire mais je préfère reprendre là où tout débute.

Pour ceux et celles qui auraient menés ce type d'études, j'aurais apprécié savoir ce que vous conseillerez, pour, disons, s'avancer. Mon expérience littéraire est importante mais tout de même beaucoup plus restreinte du côté de la littérature française.

Que lire, en priorité ?

Merci à tous.

2 (Modifié par Damelys 16/03/2019 à 15:37)

Reprendre des études de lettres pour devenir professeure de français

Bonjour,

D'après mon expérience, avoir lu une bonne partie des œuvres citées dans ces bons vieux Lagarde et Michard est une bonne chose.
Il est vrai qu'il peut être difficile de choisir. Mais, prendre une œuvre très connue d'auteurs eux-mêmes très connus est un bon début, tout en s'informant sur l'histoire littéraire.

Dans mes souvenirs, voici quelques œuvres que nous devions connaître sur le bout des doigts:

Le Rouge et le Noir, Stendhal,
La Recherche, Proust (au moins le premier tome)
Atala/René de Chateaubriand,
L'Iliade et l'Odyssée, Homère,
Madame Bovary, Flaubert,
Les Fleurs du mal, Baudelaire
L'oeuvre de V.Hugo, je me souviens d'avoir beaucoup travaillé autour de son travail critique mais aussi Hernani et Les Contemplations.
Les Lettres persanes, Montesquieu
Voyage au bout de la nuit, Céline
Tristan et Iseut, les oeuvres de Chrétien de Troyes...

Bon, il y en a beaucoup déjà... L'important est d'avoir de bonnes notions d'histoire littéraire, d'avoir lu des grands classiques du théâtre, de la poésie, du roman. Comprendre la naissance des genres littéraires et les grandes "révolutions" littéraires sont des bonnes bases.

Tu peux trouver plein de choses dans des œuvres de vulgarisation de l'histoire littéraire, avec des extraits d’œuvres (exemple: Lagarde et Michard, la collection Henri Mitterand ou même le grand Librio Littérature Française).

Cela me rend nostalgique tiens!

3 (Modifié par Octavie 16/03/2019 à 17:21)

Reprendre des études de lettres pour devenir professeure de français

Je te remercie, Damelys.

Par curiosité, si tu t'en souviens, que trouve-t-on de fantastique à Le rouge et le noir ? Le personnage de Mathilde m'a beaucoup plu, Stendhal s'exprime comme les littérateurs de son temps, mais en dehors de ça, j'ai du mal à percevoir la plus-value littéraire.

Reprendre des études de lettres pour devenir professeure de français

Bonsoir,
Déjà Le Rouge et le Noir n'est pas un roman fantastique. Donc, on ne lui trouve rien de fantastique.
Tu dois confondre avec autre chose.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Rouge_et_le_Noir

5

Reprendre des études de lettres pour devenir professeure de français

Peut-être qu'Octavie voulait dire "fantastique" dans le sens de "formidable"...

Reprendre des études de lettres pour devenir professeure de français

Non ! Tu crois ?    

7 (Modifié par Damelys 19/03/2019 à 09:09)

Reprendre des études de lettres pour devenir professeure de français

Pour répondre à la question sur Le Rouge et le Noir...

Je ne vais pas pouvoir développer beaucoup puisque je ne l'ai pas relu depuis cinq ans.

Nous avions vu que ce livre est, comme d'autres avant lui, notamment Don Quichotte, un roman fondateur pour le genre. En effet, le roman fonde ses caractéristiques sur celui de l'anti-roman, c'est-à-dire une critique de lui-même ( lire par exemple le développement de Kibédi Varga Le roman est un anti-roman) .
Ce qui, semble-t-il, fait que l'on étudie beaucoup ce livre à la fac, est qu'on y trouve une posture réflexive. 

Un roman est un miroir qui se promène sur une grande route. Tantôt il reflète à vos yeux l'azur des cieux, tantôt la fange des bourbiers de la route. Et l'homme qui porte le miroir dans sa hotte sera par vous accusé d'être immoral ! Son miroir montre la fange, et vous accusez le miroir ! Accusez bien plutôt le grand chemin où est le bourbier, et plus encore l'inspecteur des routes qui laisse l'eau croupie et le bourbier se former.

On trouve également toute une réflexion sur l'intertextualité: comment la littérature influence Julien Sorel? Comment les romans du XIX prennent en compte l'intertextualité et l'héritage romanesque?
Dans ce roman aussi, on peut étudier la présence auctoriale et le traitement du romanesque (Stendhal est réticent envers le romanesque et souvent, sabote les passages qui pourraient l'être en terminant par etcetcetc...).
Dans mes souvenirs, on étudiait ces sujets à travers plusieurs romans notamment Don Quichotte, Jacques le Fataliste...
Au delà de ces considérations, l'auteur aborde des sujets tels que le rapport des hommes à la politique, à l'histoire, la confrontation des idéaux de Julien avec la réalité, l'utilisation de la femme comme moyen d’accéder à ses ambitions personnelles...

Il s'agit de réminiscences de cours dispensés par Catherine Mariette, spécialiste de Stendhal...

Voilà ma piètre contribution.

Reprendre des études de lettres pour devenir professeure de français

L'anti-roman, la métaphysique littéraire, c'est ce qu'on pourrait appeler de la métafiction ? (terme qui est, je crois, plus souvent utilisé quand on parle de littérature anglophone)

Reprendre des études de lettres pour devenir professeure de français

Amelie1, je ne vois pas le rapport avec le sujet de cette discussion.
Ne te serais-tu pas trompée de rubrique ?

10

Reprendre des études de lettres pour devenir professeure de français

Je vous remercie.