1 (Modifié par 24/03/2019 à 21:38)

Programme de l’agrégation externe de philosophie 2020

Bonsoir, j'ouvre ce fil afin que certains puissent faire part de leurs pronostics ou informations quant au programme de l'année 2019-2020 de l'agrégation externe de philosophie, qui devrait sortir dans les prochaines semaines, et notamment sur les auteurs au programme de l'écrit...Au plaisir de vous lire!

Bonsoir, personne ne possède d'informations sur le futur programme ?! 

2

Programme de l’agrégation externe de philosophie 2020

Cela fait déjà quelques semaines que je jette un œil chaque jour à philopsis pour avoir des nouvelles du programme. L attente est difficile.
Pour ma part je mise sur Platon et Kant ou Heidegger. Et vous ?

3 (Modifié par 25/03/2019 à 12:22)

Programme de l’agrégation externe de philosophie 2020

Bonsoir, en fait je miserais en effet sur Platon (ou un auteur médiéval qui sait?). Mais en revanche je ne pense pas qu'il s'agira de Kant ou de Heidegger. En effet, ce sont des auteurs qu'il convenait déjà  d'étudier cette année, tant Kant en rapport à Hegel qu'Heidegger avec Être et temps sur le thème au programme. Je pencherais ainsi plutôt sur un auteur tel que Wittgenstein dont on va fêter les 130 ans de la naissance... Donc, sans certitude, je dirais Platon/ Wittgenstein. Réponse sur devenirenseignant bientôt j'espère...

Je me souviens désormais que le Philèbe de Platon se trouvait au programme en grec pour l'épreuve orale d'explication de texte en langue étrangère cette année donc cela m'étonnerait finalement que Platon tombe en 2020...Je ne sais pas, je ne sais plus, d'autres idées ou infos??

4 (Modifié par Jehan 25/03/2019 à 13:57)

Programme de l’agrégation externe de philosophie 2020

Bonjour, j'attends également le programme avec impatience , cela fait très longtemps qu'un "Grec" n'est pas tombé, donc je mise assez fortement sur Platon ou Aristote .. mais c'est vrai que Kant est le grand absent de ces dernières années.  Le nouveau jury va t-il proposer un programme "classique" ou imprimer sa marque dès la première année avec un auteur plus original ?

5 (Modifié par Jehan 25/03/2019 à 15:29)

Programme de l’agrégation externe de philosophie 2020

Wittgenstein me plairait bien en effet. Par contre Aristote est déjà tombé assez récemment.
Je n'exclurais pas Kant ou Heidegger de manière aussi définitive. Pour Kant, d'accord, il était à étudier, mais il n'était pas au programme en tant que tel. Heidegger non plus. Pour l'avoir passé deux fois, à chaque fois le concours avait une connotation heideggerienne (habiter le monde, le temps etc.) et ça n'a pas eu l'air de poser problème au jury...

6 (Modifié par GerardMansoif 26/03/2019 à 22:04)

Programme de l’agrégation externe de philosophie 2020

Bonsoir à toutes et tous,

Merci pour ce fil amusant - comme tout pronostic. Ancien membre du jury (correcteur ayant discuté du choix des sujets) pendant trois ans, je peux partager ici quelques éléments - sans rien "dévoiler" de sensationnel, car le processus, les choix, s'opèrent de manière transparente et assez linéaire.

1) De manière générale, il faut se méfier d'une lecture trop distributive concernant le jury - par exemple, l'année de "La méthode" (philo générale) est aussi celle où... Descartes était au programme. La seule observation que l'on puisse faire a trait à la fréquence ou récurrence dans le choix des auteurs. Vous avez peu de chances d'avoir Spinoza deux ans de suite (depuis la réforme de 2000, en tout cas). Heidegger ou Wittgenstein permettraient de faire des grosses différences mais en éliminant beaucoup de candidats de valeur, vu la complexité et le relatif hermétisme de ces auteurs - c'est donc peu probable. Pour Kant, c'est plus mystérieux, je n'ai jamais compris pourquoi il était si peu au programme (2011, de mémoire). Enfin, le fait que le texte d'un auteur (Philèbe) soit tombé une année n'exclut pas la possibilité de retrouver l'oeuvre de ce même auteur au programme l'année d'après. C'était le cas quand j'ai passé l'agrégation, c'est souvent le cas pour la philosophie ancienne en particulier et les textes d'auteurs écrivant en grec ou latin. Par ailleurs... la plupart des candidats ne découvrent les textes de l'oral que l'avant-veille de l'oral, ce qui se voit malheureusement le jour J. Ce n'est donc pas un avantage considérable d'avoir étudié le Philèbe l'année avant d'avoir Platon, et certainement pas un obstacle pour le jury. Tout cela pris en considération et si l'on regarde les auteurs au programme depuis 10-20 ans, je risquerais donc... Plotin et Nietzsche.

2) Pour les thèmes, il va de soi que la nouvelle Présidente du Jury va opérer un choix - mais un choix concerté. Elle ne travaille et ne décide pas seule. Vu son parcours (comme celui de son second), je pense qu'elle cherchera davantage à faire réfléchir le millier d'agrégatifs à un thème contemporain, un thème qui fasse sens dans le monde d'aujourd'hui. De ce point de vue, un thème comme celui de la Nature me paraît envisageable (plus que celui du Droit, qui est le champ de recherche de la Présidente). La Nature tombera probablement sous sa Présidence. D'autres thèmes plus traditionnels peuvent aussi tomber - si l'on fait abstraction des "couleurs" du nouveau jury: la Métaphysique, l'Art.

3) Dernier point, le choix des sujets de l'écrit (philo générale ou thème). Il est important de comprendre que la définition des sujets ne se fait ni au début, ni à la fin. En douze mois, le jury réfléchit au thème et "vit avec" - comme les étudiants. Bien sûr, il y a (en tout cas à mon époque) des séances formelles où sont entérinées, après discussion, les décisions quant aux sujets retenus. Mais c'est le fruit du temps long.

Bon courage et profitez pleinement de l'année à venir!

A.

7

Programme de l’agrégation externe de philosophie 2020

Cher A.
Merci de votre réponse. Même si l'on ne peut effectivement pas faire de généralités quant au jury et à son orientation philosophique, la nature même de l'exercice de la dissertation et surtout dans ses expressions récentes (une notion à orientation phénoménologique) ont tout de même tendance à favoriser certains candidats.

8 (Modifié par jerome soleil 27/03/2019 à 11:29)

Programme de l’agrégation externe de philosophie 2020

En tout cas, on peut se dire que vu les textes écrits par la nouvelle Présidente, Kant tombera bel et bien au cours de son mandat, et sera choisi pour l'écrit. On a du mal à penser qu'elle pourrait le choisir parmi les deux auteurs, et le laisser de côté pour l'écrit, le coeur parlant tout autant que l'esprit.

Au moment de choisir entre Spinoza et Nietzsche, Bernard Bourgeois, qui devant ses étudiants prétendait être "indevinable", a choisi Spinoza, véritable précurseur de la pensée totale de Hegel, contre Nietzsche, véritable pourfendeur de Hegel.

Le programme va tomber en fin de semaine prochaine : toujours plus ou moins deux semaines après les écrits...

9

Programme de l’agrégation externe de philosophie 2020

theophile.chomienne a écrit :

Cher A.
Merci de votre réponse. Même si l'on ne peut effectivement pas faire de généralités quant au jury et à son orientation philosophique, la nature même de l'exercice de la dissertation et surtout dans ses expressions récentes (une notion à orientation phénoménologique) ont tout de même tendance à favoriser certains candidats.

Bonsoir Theophie, Certes, on favorise toujours certains candidats, dès lors que l'on... fait un choix. Si vous avez fait votre maîtrise sur Locke et que c'est Locke qui tombe, on peut théoriquement penser que vous serez plus à l'aise que d'autres. Si vous avez un sujet typique de phénoménologie, comme vous le dites, les étudiants férus de Heidegger ou Husserl auront un avantage en théorie. Mais tout cela reste en fait assez théorique et chez les élèves qui disposaient d'un tel avantage j'ai bien plus souvent entendu parler de blocages ou de "je ne savais pas par où commencer ou comment canaliser mon savoir"... Le jour de la dissertation, ce n'est pas d'abord votre connaissance parfaite de Bergson ou Plotin (sur la simplicité) qui peut faire la différence ou votre "mastère" sur Locke si c'est Locke qui tombe. Non, c'est votre capacité à comprendre que le jury sélectionne avant tout des professeurs de terminale. Les copies à 15-16 sont d'ailleurs rarement "géniales", mais elles sont méthodiques, claires, sans trop de fautes, correctement articulées, simples et souvent peu jargonnantes. A contrario, les élèves qui ont une connaissance encyclopédique de Heidegger ou Locke se retrouvent souvent à 7-8 (sans évidemment comprendre pourquoi!!!). En ce sens les seules personnes que le jury favorise - par ses choix de sujets ou d'auteurs - sont... les agrégatifs qui comprennent que l'agrégation est un concours de la fonction publique qui recrute des profs du secondaire. Je ne plaisante pas, faites-moi confiance.

10

Programme de l’agrégation externe de philosophie 2020

Oui vous avez raison. Dans ma première préparation j ai fait l erreur de vouloir tout lire. C est impossible et inutile. Mais il faut quand même admettre que certains sujets sont très orientés, consciemment ou non, et en général plutôt dans un sens phénoménologique. C est pour ça que je n excluais pas Husserl ou Heidegger.