1 (Modifié par Anonymeeee 09/03/2019 à 23:38)

Comparez la façon dont les textes du corpus associent le thème du temps à celui de la fleur et des saisons

Bonsoir !

J'ai un type bac à faire pour lundi, malheureusement je n'ai pas d'inspiration pour certains textes de la question de corpus.

Voici les citations du corpus de Robert Desnos que j'ai du mal à cerner :

-"Rrose Sélavy inscrira-t-elle au cadran des astres le cadastre des ans ?
-"O mon crâne, étoile de nacre qui s'étiole."
-"Rrose Sélavy se demande si la mort des saisons fait tomber un sort sur les maisons."
-"Le temps est un aigle agile dans un temple."
-"Les oranges ont pu passer sur Rrose Sélavy, c'est sans rage qu'elle atteint l'âge  des oranges.".

Pour la dernière citation je suppose que les oranges = les années qui passent, l'âge des oranges = vieillesse mais les autres je ne les comprends absolument pas...

Question du corpus : "Comparez la façon dont les textes du corpus associent le thème du temps à celui de la fleur et des saisons.".

J'ai pu trouver des réponses concernant les  autres textes, mais même après avoir relu les citations de Robert Desnos je n'arrive pas à les comprendre !

Merci d'avance  .

2

Comparez la façon dont les textes du corpus associent le thème du temps à celui de la fleur et des saisons

Bonsoir,

Toutes ces phrases reposent sur le principe de la permutation, soit contrepèteries, soit anagrammes
"cadran des astres le cadastre des ans" est une contrepèterie par redistribution des syllabes.
"crâne, étoile de nacre qui s'étiole" est une anagramme où crâne devient nacre et étoile étiole.

Cherche les autres.

Quant à les justifier, la virtuosité donne parfois des réponses surprenantes caractéristiques du surréalisme. Ne cherche pas une explication rationnelle.

3

Comparez la façon dont les textes du corpus associent le thème du temps à celui de la fleur et des saisons

Merci d'avoir répondu !

Donc si j'ai bien compris, dans "si la mort des saisons fait tomber un sort sur les maisons" nous avons une contrepèterie ?

Pour "Le temps est un aigle agile dans un temple" nous avons une comparaison du temps à un aigle ? Comme l'aigle est souvent associé à la puissance, cela voudrait dire que le temps est puissant et redoutable ? Par contre je ne vois pas le lien avec les saisons ou les fleurs...

J'ai du mal à comprendre ce que l'auteur souhaite nous dire.

4 (Modifié par Jehan 11/03/2019 à 13:48)

Comparez la façon dont les textes du corpus associent le thème du temps à celui de la fleur et des saisons

Note en outre que aigle et agile sont des anagrammes.
Et Jean-Luc t'a précisé que dans ces phrases surréalistes, il ne fallait pas chercher à tout prix une explication rationnelle.

5

Comparez la façon dont les textes du corpus associent le thème du temps à celui de la fleur et des saisons

Merci Jehan pour la précision.

J'essaie mais j'ai du mal avec certains poèmes (comme c'est le cas ici), puisqu'il ne faut pas chercher dans le rationnel. Ici, je ne vois absolument pas ce que le poète nous dit même après avoir relu plusieurs fois. 

6

Comparez la façon dont les textes du corpus associent le thème du temps à celui de la fleur et des saisons

Ce qui est important ici, le jeu sur le langage, c'est la métamorphose des signes, des sonorités, les remplacements, les échanges de syllabes. Chercher les nombreuses anagrammes.

Pas de devinettes ni d’oracles. « Pas de solution à chercher, mais l’immédiate et surprenante jouissance de voir surgir du sens – poétique, humoristique – d’une opération sur les sonorités de la langue33 »  Marie-Claire Dumas.

7

Comparez la façon dont les textes du corpus associent le thème du temps à celui de la fleur et des saisons

L'effet recherché est la surprise par des relations inédites. Le poète espère que la virtuosité, le jeu feront surgir des éclairs de l'inconscient.
Il appartient au lecteur de faire vivre ou de s'approprier ces inventions.
L'aigle agile, c'est peut être un temps hors de la répétition cyclique des saisons , une durée variable en relation avec notre existence finie qui débouche sur un au-delà  (le temple).
Cette interprétation m'est propre. Voilà ce qu'évoque pour moi le jeu langagier du poète.

8 (Modifié par floreale 10/03/2019 à 15:03)

Comparez la façon dont les textes du corpus associent le thème du temps à celui de la fleur et des saisons

En complément.
Noter que ces formulations sous formes d'aphorismes sont regroupées  dans la section qui porte pour titre :
Question aux astronomes. (références au temps, aux astres, aux planètes ...)

Question aux astronomes :
6. Rrose Sélavy inscrira-t-elle longtemps au cadran des astres le cadastre des ans ?

7. Ô mon crâne, étoile de nacre qui s’étiole.

8. Au pays de Rrose Sélavy on aime les fous et les loups sans foi ni loi.

9. Suivrez-vous Rrose Sélavy au pays des nombres décimaux où il n’y a décombres ni maux ?

10. Rrose Sélavy se demande si la mort des saisons fait tomber un sort sur les maisons.

11. Passez-moi mon arc berbère dit le monarque barbare.

12. Les planètes tonnantes dans le ciel effrayent les cailles amoureuses des plantes étonnantes aux feuilles d’écaille cultivées par Rrose Sélavy.

13. Rrose Sélavy connaît bien le marchand du sel.

On n'a pas fini de "creuser". (Marcel Duchamp ayant écrit : le Marchand du sel et Rrose Sélavy est un personnage qu'il a créé).

9

Comparez la façon dont les textes du corpus associent le thème du temps à celui de la fleur et des saisons

Est-ce possible que "o mon crâne, étoile de nacre qui s'étiole" le crâne = étoile de nacre et qui symbolise la mort puisqu'elle "s'étiole" ? Mais je ne vois toujours pas de saisons ou de fleurs même en analysant les sonorités

10

Comparez la façon dont les textes du corpus associent le thème du temps à celui de la fleur et des saisons

La fleur est dans le titre Rrose,( Avec première consonne doublée, comme dans Llord) nom de femme imaginaire, qui évoque l'amour, Eros.
Les aphorismes pour astronomes  tournent autour de la femme, tournant dans l'air des sonorités, dans le rythme des saisons, dans la révolution des planètes.