1

Mon directeur de mémoire (M2) ne me répond plus

Bonjour à tous,

Je vous écris car je suis en situation d'angoisse depuis plusieurs semaines. Je suis en M2 de Lettres Modernes (littérature comparée) dans une université française mais je vis à l'étranger. J'ai validé toutes les UE du Master en me rendant aux examens et là il me reste le mémoire à écrire, que j'ai déjà bien avancé.

J'ai choisi le même directeur de recherche qu'en M1, car spécialiste de mon sujet, nous avions une bonne relation, etc. Mais j'étais en France. Depuis que je suis partie à l'étranger, son suivi s'est dégradé, et aujourd'hui il ne répond plus à mes e-mails.

Je lui ai envoyé mon plan le 3 janvier, aucune réponse. Je l'ai relancé ce lundi, et c'est toujours un grand silence... Que faire ? Le relancer à nouveau ? Essayer de changer de directeur de mémoire ?

Merci pour tous vos conseils.

Mon directeur de mémoire (M2) ne me répond plus

Bonjour,
Voilà qui est fort ennuyeux.
Il faudrait essayer de savoir si ce professeur est en activité en ce moment. D'un autre côté, les directeurs de recherche  se donnent peut-être un délai pour répondre et tu ne dois pas t'inquiéter, mais renseigne-toi néanmoins, au besoin par téléphone auprès de l'université dont tu dépends.

3

Mon directeur de mémoire (M2) ne me répond plus

Merci Laoshi. Le problème est que ce directeur de mémoire n'appartient pas à l'université dont je dépends, il est à l'ENS de Lyon (là où j'ai fait mon M1). Donc je n'ai aucun moyen de savoir s'il est en activité ou non...

Mon directeur de mémoire (M2) ne me répond plus

Téléphone à l'ENS de Lyon ! Tout de même, il y a bien un moyen de savoir.
Peut-être ce professeur est-il connu de certains intervenants ici qui sont élèves ou anciens élèves de l'ENS de Lyon. Sois patiente, tu vas peut-être avoir la solution à ton problème.

5

Mon directeur de mémoire (M2) ne me répond plus

Téléphoner et leur dire quoi exactement ?... Je me doute qu'il soit occupé, mais quand même, un mois sans réponse c'est assez préoccupant.

Mon directeur de mémoire (M2) ne me répond plus

Téléphoner et leur dire quoi exactement ?

Ce que tu nous dis, ma foi !

7

Mon directeur de mémoire (M2) ne me répond plus

3 janvier-30 janvier, ça fait 4 semaines, c'est un délai qui est malheureusement courant... D'après mon expérience...
Bien sûr, tu as bien fait d'envoyer un mail de relance et on a raison de te conseiller d'appeler son établissement (par exemple le secrétariat du département concerné) peut-être est-il arrêté pour maladie, par exemple.

Mais voilà, il a peut-être aussi eu un rapport de soutenance de thèse à rédiger (c'est la période), des examens à organiser, un colloque à préparer, ou que sais-je... C'est parfois difficile de maintenir le contact à distance quand d'autres contraintes viennent s'empiler, et certaines personnes ont du mal tout simplement à accuser réception du message et à dire "j'ai bien reçu, je ne vais pas pouvoir lire dans l'immédiat mais je ne vous oublie pas !"
Bon courage et tiens-nous au courant !

Mon directeur de mémoire (M2) ne me répond plus

Je confirme ce qui a déjà été dit : les délais de réponse des directeurs de recherche, c'est souvent chifoumi.

Un mois, malheureusement, c'est courant. C'est pourquoi il faut s'y prendre à l'avance et éviter d'envoyer son travail en espérant une réponse en quelques jours. Pas toujours évident. 

Mais les professeurs en université (encore plus à l'ENS, j'imagine) sont souvent très occupés ! Ils ont plusieurs étudiants ou thésards à aider (dont certains sont dans une situation critique quant à leurs travaux...), des cours à préparer, des colloques à organiser ou des conférences où se rendre, parfois à l'étranger, des travaux à mener et à publier...

Il suffit que ton directeur ait un colloque au Canada et la publication de ses recherches dans le même mois, et il sera relativement indisponible...

Bien sûr, j'ai eu la chance d'avoir un directeur qui me prévenait à l'avance : "ne comptez pas sur moi en avril, je serai indisponible". Cela permet de s'organiser.

Tu n'as pas beaucoup d'options... Relance-le cordialement, en y mettant les formes pour ne pas le brusquer, mais pour te signaler... 

Bon courage !