Transposition du temps des verbes

Bonjour à tous.
Je viens vers vous dans l'espoir de trouver une réponse à ma question. Je rappelle que je ne suis pas française, que je suis en France depuis 2013, mais que dans la boîte où j'ai travaillé dans mon pays, nous étions dans l'obligation de parler continuellement en Français. Dans le post que j'avais créé en 2015, je disais avoir des problèmes dans la communication car j'avais des difficultés à comprendre les conversations. Vous m'avez suggéré de rencontrer et de discuter avec du monde. Aujourd'hui, même si j'ai encore un petit problème avec certaines  personnes natives pourtant,  mais qui ont des accents, cette difficulté tend à disparaitre.  Je vous remercie de vos conseils.

Mon problème aujourd'hui c'est toute autre. Je voudrais savoir si en racontant un récit au présent de l'indicatif et dans un bon français, je pourrais aussi utliiser le plus-que-parfait pour désigner une action antérieure à une autre action du passé.

Pour illustrer ce que je dis, je mets en citation le début d'une nouvelle intitulée: "Révélations tardives" de Grérad Morel, paru dans un recueil: "6 grandes énigmes policières", que voici:


"Armand Bédard se réveilla en sursaut. Il venait de rêver qu'il était attendu pour participer à un championnat d'échecs, à Genève, qu'il s'était endormi dans le train et avait laissé passer la gare.",

J'avais pensé à 3 versions. La première ne me laisse plus voir les nuances que j'ai pu sentir dans la phrase d'origine. La deuxième me semble correcte grammaticalement mais manque de nuance aussi. Et la troisième me paraît lourde mais transcrit le déroulement des actions.  Je rappelle que le Français n'est pas ma langue maternelle, que chez moi, il n'y a que 3 temps, et que ce qui me semble bien pourrait effectivement la plus fausse des idées. et que surtout j'ai tellement envie de parler un bon français. Donc voici les 3 phrases que j'ai trouvées.

1/Armand Bédard se réveille en sursaut. Il vient de rêver qu'il est attendu pour participer à un championnat d'échecs à Genève, qu'il s'endort dans le train et passe la gare.

2/Armand Bédard s'est réveillé en sursaut. Il vient de rêver qu'il est attendu pour participer à un championnat d'échecs à Genève, qu'il s'est endormi dans le train et a passé la gare.

3/Armand Bédard se réveille en sursaut. Il vient de rêver qu'il est attendu pour participer à un championnat d'échecs à Genève, qu'il s'était endormi dans le train et a passé la gare.

J'aimerais  savoir quelle phrase ne passe absolument pas et pourquoi.

Je vous remercie beaucoup de votre attention et de votre temps.

Transposition du temps des verbes

Bonsoir.

Pour la transposition avec narration au présent :

Passé simple > présent
Imparfait > présent
Plus-que-parfait > Passé composé.

Donc

Armand Bédard se réveilla en sursaut. Il venait de rêver qu'il était attendu pour participer à un championnat d'échecs, à Genève, qu'il s'était endormi dans le train et avait laissé passer la gare.

se transpose en :

Armand Bédard se réveille en sursaut. Il vient de rêver qu'il est attendu pour participer à un championnat d'échecs à Genève, qu'il s'est endormi dans le train et a laissé passer la gare.

Transposition du temps des verbes

Merci beaucoup Jehan.
J'ai compris l'explication. Je la noterai.
Mais du coup, quand on parle, dans le langage parlé, il ne devrait y avoir de plus-que-parfait comme par exemple:

"Je lui avais déjà dit de ne pas m'appeler à ce numéro" ?
Merci encore

4

Transposition du temps des verbes

Si, ce "je lui avais déja dit" est antérieur à un événement passé implicite, par exemple le fait qu'il a quand même appelé.

Transposition du temps des verbes

La valeur de base du plus-que-parfait est d'exprimer une action accomplie avant une autre action passée.

Il m'a appelé à ce numéro. (action passée)  Je lui avais pourtant dit (avant cet appel passé) de ne pas m'appeler à ce numéro.

Transposition du temps des verbes

Dans ce cas, pourquoi, le plus-que-parfait ne pourrait pas être utilisé avec le présent?

Transposition du temps des verbes

Le choix des temps en discours indirect se fait par rapport au temps de la principale, pris comme référence.  Si la narration (verbe de la principale) est au présent, le fait passé exprimé dans le discours indirect a lieu avant ce présent de référence, et non avant un fait passé.

8 (Modifié par Rota 17/01/2019 à 20:48)

Transposition du temps des verbes

Ok merci Jehan et Lamaneur. Je ferai un tour vers la concordance de temps. Pour le moment je m'arrête là. Je vais m'exercer à la transposition du temps au présent. J'utiliserai cette nouvelle, elle est courte et plutôt accessible, puis  structurer ce que je ne comprends après et je reviendrai.


Excusez-moi, je reviens car je viens de comprendre comment expliquer cette  chose que  je n'ai pas comprise et si vous n'arrivez pas à me répondre, je le repostulerai en nouveau message.
Eh ben voilà donc ce que je n'ai pas compris:


Si je dis: "Cette personne est vraiment pénible; elle m'a appelé à ce numéro, alors que je lui avais dit de ne pas le faire."

Il n'y a pas de subordination là-dedans, je pense… Mais dans la phrase, il y a le présent, le passé composé et le plus-que-parfait. Est-ce que cette phrase est correcte? quand peut-on ne pas mettre ensemble ces 3 temps?


Merci encore pour votre aide.