1

Reformuler la problématique

Bonsoir !

Je suis désolée pour cette question peut-être étonnante , mais ça fait un moment que je ne suis plus au lycée et j'ai un doute qu'il faut à tout prix éclaircir !

J'ai lu avant la méthodo mais il n'y avait pas ce que je cherchais !

Si j'ai un sujet de dissertation qui est simplement :"Pourquoi le travail fait mal ?" , dois-je partir de cette problématique ? ou bien je dois en trouver une autre , "laissant tomber" cette question ?

Est-ce que notre propre problématique pourrait s'éloigner de la question initiale , par exemple "Le travail peut-il être source de plaisir ?" ?

Je précise, je n'ai absolument pas travaillé le sujet, je viens de vous donner une problématique complètement nulle , mais c'est simplement pour illustrer mon questionnement !

En gros, peut-on carrément partir à l'opposé de la question initiale ? (Encore une fois, ce n'est pas ce que je voulais faire, je n'ai pas réfléchi à la question)


Et encore une fois, faut-il bien du coup, trouver notre propre problématique ou devons-nous partir de la question "Pourquoi le travail fait mal?" ?


J'espère avoir été claire ! C'est vrai que ça me perturbe que ce soit une simple question... Parce que du coup, si on en formule une autre, la question initiale n'est pas traitée et je trouve ça très étrange ! 

Merci d'avance !!!

2

Reformuler la problématique

Le travail : souffrance ou épanouissement ?
Le travail : malédiction ou libération ?
Le travail : des chaînes ou du lien ?

Reformuler la problématique

Si j'ai un sujet de dissertation qui est simplement :"Pourquoi le travail fait mal ?"

Ce sujet est spécieux car il laisse entendre dès l'abord les souffrances engendrées par le travail, envisagé uniquement sous un angle négatif.
Il s'agit seulement alors d'énumérer les causes possibles de ces souffrances. (pourquoi ?)
Il n'y a pas à discuter. Le travail fait mal. Point barre.
Pas de plan dialectique, pas de problématique, si l'on exclut les problèmes causées par le mal subi.
Il n' y a pas à discuter, seulement à faire un catalogue des souffrances occasionnées par le travail.

On posera plus fréquemment des sujets de ce style, propres à soulever une problématique et à entraîner une discussion :
Le travail est-il pour l'homme un obstacle à la liberté ?
Nous sommes sans doute nombreux à préférer le loisir à un travail impliquant soumission et contrainte à des règles, et la place du maître à celle de l'esclave. Mais si l'on considère le travail comme un effort pour réaliser quelque chose d’utile à la vie sociale, comme un moyen de développement de l'homme, ne peut-il pas être envisagé sous un autre aspect ?

4 (Modifié par Yvain 25/11/2018 à 20:17)

Reformuler la problématique

Une problématique ne se conçoit qu'après un premier jet des idées au brouillon ou, mieux, un bon remue-méninges.
Ni la problématique, ni le plan ne sont "premiers" dans la recherche, ou alors, il faut être drôlement habitué à l'exercice.
La première chose à faire est de comprendre ce qu'on demande, et de bien caractériser le sujet, comme il a été dit précédemment.
La "problématique " que vous proposiez et les manières mêmes d'envisager la questions faussaient toutes le sujet !!!

5

Reformuler la problématique

Bonsoir,


Il faut trouver une problématique soi-même, justifiant votre argumentation (que vous développerez ensuite).
Je pense tout de même que vous pouvez vous servir de la question du sujet en la reformulant…

Exemple : "Vivre signifie-t-il mourir ?"

Idée de problématique : "La mort est-elle une étape de la vie ?"

6

Reformuler la problématique

Il doit y avoir un écart entre la question de départ et ta problematique : cet écart est constitué de ta réflexion.
La première question, celle qui t'est donnée au départ, est forcément un peu floue, polysémique ou peut-être un peu simpliste. Grâce à ta réflexion et un peu de méthode (par exemple : bien définir les termes de la question) tu vas formuler une question plus précise dont tu vas pouvoir organiser la réponse en plusieurs étapes : ton plan !

7

Reformuler la problématique

D'accord merci ! Donc je dois bien reformuler une problématique !

Et oui, je sais que je dois d'abord mettre mes idées sur un brouillon, les mettre en lien etc. Des dissertations, j'en ai fait un bon petit paquet maintenant ! C'était simplement que je ne les avais jamais vues sous cette forme-là !

Merci pour vos réponses !