1

De très bonnes prépas qui n'accablent pas de travail

Bonjour,
Je veux faire une hypokhâgne l'année prochaine et une bonne, j'ai un bon niveau et j'aime travailler mais je ne veux pas pour autant être au bagne. J'ai des obligations à côté qui devraient me prendre environ 3 soirées sur 7 aussi je cherche une prépa au rythme soutenable.
On m'a surtout conseillé Condorcet, Fenelon et Victor Duruy. (Lakanal est trop loin de chez moi) Berthelot aussi, je reste un peu inquiète. Alors si vous savez comment sont les rythmes de travail dans ces quatre là, ou si vous en connaissez une autre super j'en serais ravie.
Libre à vous d'utiliser ce sujet pour vos propres recherches,
Merci par avance,

De très bonnes prépas qui n'accablent pas de travail

Je pense que toutes les prépas ont un rythme intense et ne pas pouvoir travailler 3 soirées sur 7, ça me semble beaucoup... Je ne veux pas dire cela pour te décourager, mais seulement pour dire que c'est compliqué, et ce pour toutes les prépas.

Je ne sais pas si c'est une bonne solution, mais pourquoi ne pas aller à la fac, où l'on peut davantage adopter un rythme de travail personnel ?

3

De très bonnes prépas qui n'accablent pas de travail

Je précise j'ai des obligations trois soirs par semaines mais à partir de 21/22h pas 18, donc je peux très bien travailler toute la journée le week-end et les traditionnelles 4h par soir en semaine juste 3 jours sur 7 j'en ferais que 2h au lieu de 4. En outre je suis assez efficace et je ne compte prendre aucune option facultative.

De très bonnes prépas qui n'accablent pas de travail

Tu ne chercherais pas aussi une prépa qui fait le café le matin et qui t'offre l'abonnement à Netflix ? ah, et qui passe les concours à ta place aussi...

Bon, on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre. Il faut bien comprendre que, malgré les apparences, ça n'est pas la prépa ou les profs qui fixent le rythme de travail (même s'ils peuvent donner la cadence et si on peut bien entendu avoir l'impression que certaines prépas sont plus "cools") : c'est les ambitions des élèves. Le travail en prépa n'est jamais fini : quand on a fini les devoirs "obligatoires" (DM à rendre, lectures d'ouvrages, fiches de lectures, exercices, préparation des séances...), en fait ça n'est pas fini, car il y a tout le travail de fond, l'acquisition de la culture générale, etc. Et tout le monde passe les mêmes concours à la fin, ceux qui ont vécu une prépa "cool" (si ça existe) et ceux qui ont vécu une prépa intense.

La difficulté étant de savoir travailler assez mais aussi de se ménager des plages pour se reposer, décompresser et se faire plaisir. Peut-être que l'activité dont tu parles jouera ce rôle ? Tout est une question d'équilibre, et personne ne pourra te dire à l'avance quel sera l'équilibre que tu trouveras... peut-être que ça marchera comme tu l'espères mais peut-être pas.

En revanche j'insiste vraiment sur le fait qu'il faut dormir assez pendant sa prépa, et surtout ne pas adopter des mauvaises habitudes de sommeil qui peuvent perdurer des années après, sous forme de troubles du sommeil. Donc je recommande vraiment une heure de coucher très raisonnable et 7/8h de sommeil par nuit. Une prépa, ça commence à 8h ou 8h30 du matin 6 jours sur 7 (bien souvent, les DS sont organisés le samedi matin) donc il faut quand même être opérationnel...

De très bonnes prépas qui n'accablent pas de travail

Autant je suis d'accord avec ça :

Le travail en prépa n'est jamais fini : quand on a fini les devoirs "obligatoires" (DM à rendre, lectures d'ouvrages, fiches de lectures, exercices, préparation des séances...), en fait ça n'est pas fini, car il y a tout le travail de fond, l'acquisition de la culture générale, etc. Et tout le monde passe les mêmes concours à la fin, ceux qui ont vécu une prépa "cool" (si ça existe) et ceux qui ont vécu une prépa intense.

La difficulté étant de savoir travailler assez mais aussi de se ménager des plages pour se reposer, décompresser et se faire plaisir. Peut-être que l'activité dont tu parles jouera ce rôle ? Tout est une question d'équilibre, et personne ne pourra te dire à l'avance quel sera l'équilibre que tu trouveras... peut-être que ça marchera comme tu l'espères mais peut-être pas.

Mais ça :

Tu ne chercherais pas aussi une prépa qui fait le café le matin et qui t'offre l'abonnement à Netflix ? ah, et qui passe les concours à ta place aussi...

Ca me semble déplacé. Nous sommes ici pour donner des conseils, pas pour juger les motivations des uns et des autres.

De très bonnes prépas qui n'accablent pas de travail

Oui, mais on a aussi le droit de taquiner gentiment, j'ai quand même développé ma réponse de manière sincère et respectueuse. Si mon message à paru sec, je prie Astralabine de m'en excuser et je veillerai à l'avenir à mettre une ponctuation (le Smiley est-il une ponctuation ?) qui fasse comprendre le ton de ma voix.

7 (Modifié par Hippocampe 25/11/2018 à 18:52)

De très bonnes prépas qui n'accablent pas de travail

Mais ça :

Tu ne chercherais pas aussi une prépa qui fait le café le matin et qui t'offre l'abonnement à Netflix ? ah, et qui passe les concours à ta place aussi...

Ça me semble déplacé. Nous sommes ici pour donner des conseils, pas pour juger les motivations des uns et des autres.

Bof, ça ne me paraît pas déplacé : c'est une bonne plaisanterie.
Par ailleurs, si on n'a pas envie de bosser beaucoup, on ne va pas en prépa.

Croisement de messages.

8

De très bonnes prépas qui n'accablent pas de travail

Je suis d'accord avec CCCC.
Les postulants à une hypokhâgne doivent comprendre au plus vite qu'aucune prépa n'est "très bonne" (comme réclamé dans le titre du "fil") si les élèves ne s'y donnent pas eux-mêmes les moyens de devenir très bons!

9 (Modifié par Laoshi 25/11/2018 à 19:19)

De très bonnes prépas qui n'accablent pas de travail

Oui, mais on a aussi le droit de taquiner gentiment

Bien sûr. Franchement, moi j'ai trouvé ça rigolo, et j'avoue que j'avais même failli répondre quelque chose du même style ce matin. CCCC, ton message n'était pas sec du tout, mais réaliste.
Mais je vais plutôt répondre à cela =>

En outre je suis assez efficace

Cela est essentiel.
Je me souviens d'une camarade de khâgne qui avait eu -50 à un thème latin, et  écoeurée, avait dit au professeur, : Mais Monsieur, j'y ai passé des heures ! Le professeur avait alors répondu : Le temps ne fait rien à l'affaire. Pas très aimable...
Mais il est vrai que savoir travailler de façon efficace sans pour autant s'abrutir est très important

De très bonnes prépas qui n'accablent pas de travail

Comme beaucoup te l'ont dit, toutes les prépas demandent du travail .
Si tu as un bon niveau, je te conseillerais de choisir une prépa à ton niveau et pas une plus "faible" à cause de la supposée charge de travail moindre .
Et ensuite tu adapteras ton travail en fonction des exigences mais aussi de ton profil . Tu  dis avoir des facilités, tu auras peut-être besoin de moins de temps que d'autres étudiants pour obtenir le même résultat et tu pourras alors te permettre de t'octroyer plus de loisirs .
Personnellement j'ai la chance de travailler vite et d'avoir beaucoup de mémoire, cela m'a permis de travailler moins que d'autres de mes camarades et pour autant mes résultats ont été plus que satisfaisants .