1 (Modifié par Reminiscence 09/11/2018 à 20:02)

Hypokhâgne et concours général

Bonjour à toutes et à tous,

Je connaissais le forum depuis plusieurs années et que j'apprécie énormément vu la mine de données extrêmement utiles sur la littérature et les études de lettres en général qu'il contient. Néanmoins, mon inscription est récente (et c'est un euphémisme ! Je viens de la réaliser).

Si je viens à vous aujourd'hui, c'est au sujet du Concours Général de Composition Française de 2019. Je réfléchis mûrement depuis environ un an à y participer, ayant lu et entendu de part et d'autres (ma propre mère a notamment participé au Concours Général d'Anglais de son temps) qu'une participation à ce concours pouvait représenter un "plus" pour une future classe préparatoire.

Parce qu'il me semble important pour répondre à cette question d'évoquer avant tout mon profil d'élève, je suis une élève de première de 15 ans (sachant lire à 4 ans, j'ai passé la classe de CP), en spécialité mathématiques et section européenne. Le premier de l'année trimestre prend fin dans 9 jours, à l'heure où j'écris, et ma moyenne générale est légèrement supérieure à 18 et demi (en français et en littérature plus particulièrement, elle est d'environ 19/20). En classe, ma participation est vive (bien qu'elle reste en accord avec le cours, je vous rassurez !) et je fais selon mes professeurs preuve de beaucoup de curiosité. Je suis première de ma classe en général, ainsi que dans toutes les matières. Depuis le collège, je nourris une véritable passion pour la littérature (évolution certaine de ma passion pour la lecture que j'ai gardée depuis ma petite enfance), je souhaite par ailleurs devenir professeur de français pour permettre aux élèves d'acquérir une culture commune et une ouverture d'esprit grâce à cette merveille qu'est la littérature française et, dans l'idéal, de découvrir des œuvres qui changeront le cours de leur existence... En seconde, ma moyenne à l'année en français était de 19,30 (elle était également supérieure à 19 au collège).
Néanmoins, ce qui m'inquiète (notamment par rapport à une hypothétique entrée en classe préparatoire), est d'être dans un petit lycée de province du Nord de la France. Également, ma classe est considérée comme moyenne/bonne (la "deuxième de la classe" a autour de 15 de moyenne, et la moyenne de classe est de 13).

Je suis actuellement dans l'optique de m'entretenir très bientôt (les inscriptions se déroulant de 12 novembre au 3 décembre) avec ma professeur de français, de littérature et qui plus est, ma PP à propos d'une participation éventuelle au Concours Général de Composition Française 2019 sur lequel je me suis bien évidemment renseignée auparavant. Cependant, sachant que, dans ces dernières années néanmoins, aucune personne de mon lycée n'a participé au concours général et au vu du niveau du lycée (voir du mien...), j'ai peur qu'elle refuse et de paraître ridicule... Pensez-vous que je devrais tout de même lui demander ?

Post-Scriptum : Il est évident que je n'ai pas la prétention de pouvoir prétendre à un prix, un accessit ou une mention au concours général. Si je crée ce sujet, c'est pour demander un éclaircissement concernant le fait d'y participer ou non, car je suis vraiment dans le flou...

Merci d'avoir lu et de vos réponses futures,

Apolline.

Hypokhâgne et concours général

Bonjour,

Je te conseille d'en parler à ta professeur oui ! Par ailleurs, demande-lui s'il serait possible d'avoir un entraînement spécifique (elle n'est pas payée pour ça, donc si elle refuse c'est tout à fait compréhensible). La participation au concours général ne servira à rien pour l'entrée en classe préparatoire, c'est seulement stimulant intellectuellement, ce qui est déjà bien ! Et puis, ne pars pas défaitiste, fais de ton mieux, et tu verras.

En revanche, avec 18 et demi de moyenne et en étant premier de la classe, on a sa place en classe préparatoire. Il ne faut donc pas s'inquiéter. Continue à lire avec passion, et n'hésite pas à utiliser ce forum pour recevoir des conseils quand tu feras tes demandes l'année prochaine.

Bon vent !

3

Hypokhâgne et concours général

Comme Artz : la participation au concours ne sera pas un plus sur ton dossier, mais en revanche il est excellent, donc pas besoin de ce "plus" pour être prise dans une très bonne prépa. Beaucoup d'élèves viennent de petits lycées de province, donc pas de soucis pour ça 

Hypokhâgne et concours général

Ce qui m’étonne le plus dans tout ça, c’est que le professeur de français concerné n’ait pas pensé de lui-même à présenter son élève précoce au concours Général !

Hypokhâgne et concours général

Beaucoup de professeurs n'en connaissent pas l'existence, ne songent pas à inscrire leurs étudiants (probablement pour les mêmes raisons que Reminiscence doute de ses chances de l'avoir), voire veulent éviter le surplus de travail que suppose une vraie préparation au concours général.

6 (Modifié par Laoshi 10/11/2018 à 12:41)

Hypokhâgne et concours général

Beaucoup de professeurs n'en connaissent pas l'existence

Nooon, sans blague !!!!
Y en a vraiment qui ne sont jamais sortis de leur trou...
En plus quand tu as un élève de 15 ans qui cartonne à 19 dans toutes les matières, tu ne t'en rends pas compte non plus...
J'en ai présenté de moins brillants...

Hypokhâgne et concours général

Reminiscence,

Tu peux réussir autant que les autres.


Prépare ce concours si cela te paraît intéressant, arrête de te dévaloriser et arrête de parler de la province. La province, ça n'existe pas !


Bon courage

Hypokhâgne et concours général

La province ça existe !
C’est tout ce qui n’est pas Paris, donc la partie la plus importante de la France !

Hypokhâgne et concours général

Laoshi, depuis les quelques années que je me balade en France, je l'ai beaucoup cherchée, la région province, jamais pu le trouver. À bas le parisianisme impérialiste !

Hypokhâgne et concours général

À bas! À bas! À bas! À bas !
http://www.opera-arias.com/bizet/carmen … les-voici/