1

Il est si vrai que la comédie est presque toujours une représentation de passions vicieuses...

Bonjour,


J'ai un sujet sur la comédie à rendre pour le lundi de la rentrée. J'ai trouvé quelque pistes j'aimerais savoir si c'est bien.

Merci par avance.

"Il est si vrai que la comédie est presque toujours une représentation de passions vicieuses que la plupart des vertus chrétiennes sont incapables de paraître sur le théâtre. Le silence, la patience, la modération, la sagesse, la pauvreté, la pénitence ne sont pas des vertus dont la représentation puisse divertir les spectateurs."

Ce que je propose

I/La comédie est une représentation des vices.
1/ Le vice est comique.
2/ La vertu ne divertit pas.

II/ Mais nuance. (adverbe presque dans la citation, preuve qu'il ne faut pas être si radical), on peut admettre la vertu en comédie
1/ La vertu peut divertir.
2/ Corriger les vices en riant

III/ Panne du souffle divin de l'inspiration...

1/ La comédie se moque du vice (peut- être à mettre dans II)
2/ La vertu peut être risible
3/ Le vice peut ne pas susciter le rire

Je travaille sur Molière et surtout Les fourberie de Scapin/ Tartuffe/ Le Malade imaginaire/ Don Juan.

Ce que je ne comprends pas c est-ce que la citation critique le théâtre (même si cela n'aide pas à faire une dissert).
Aussi j'ai du mal à utiliser l'exemple des Fourberies et de Don Juan (don Juan à part pour dire qu'ilest immoral... Scapin est un farceur).
Aussi je ne parviens pas à donner des exemples sans me focaliser sur un personnage. Comme si je ne parlais pas de la comédie mais des personnages dans le comédie (qui sont vertueux ou vicieux, même si en écrivant cela je me dis que cela semble normal mais bon.... bref )

Bonne journée

2 (Modifié par Jehan 30/10/2018 à 18:57)

Il est si vrai que la comédie est presque toujours une représentation de passions vicieuses...

"Le devoir de la comédie étant de corriger les hommes en les divertisssant, j'ai cru que, dans l'emploi ou je me trouve, je n'avais rien de mieux à faire que d'attaquer par des peintures ridicules, les vices de mon siècle."

Faire rire pour faire réfléchir.
Grossir le trait.
I. Les ressorts de la comédie pour faire rire :
Les différents types de comique.(situation/caractère/mot/geste)
La caricature. le grossissement du trait.
Les alliances d'intérêt.
Les couples maîtres/valets

II. Faire réfléchir
les contrastes. Les personnages modérés, vertueux en contrepoint des personnages principaux pour souligner le trait, non pour faire rire. La raison en opposition au déraisonnable, à la caricature.
Le spectateur qui juge
le spectateur qui se voit
Le spectateur qui réfléchit

3

Il est si vrai que la comédie est presque toujours une représentation de passions vicieuses...

Bonjour,

merci beaucoup.

Mais vous avez traité un autre sujet de dissertation ^^. Pourquoi pas je suis pas certaine que le prof apprécie mais on ne sait jamais.

4

Il est si vrai que la comédie est presque toujours une représentation de passions vicieuses...

Mais tu peux démonter, remonter en fonction de ta problématique.
Si les vices, plus visibles parce que grossis, sont des ressorts de comique, on rit aussi de la fausse vertu de Tartuffe, de la rigidité des principes de madame Pernelle. Le misanthrope aussi dans son intransigeance fait parfois sourire.

5

Il est si vrai que la comédie est presque toujours une représentation de passions vicieuses...

C'est bien vrai. C'est ce que je pensais mettre dans mon III, 2