Exposé sur le mycénien

Bonjour à tous,
Je dois faire un exposé linguistique sur le Mycénien et j'ai emprunté le livre " Phonétique historique du mycénien et du grec ancien" (M. Lejeune 1972) pour réaliser mon exposé. Cependant, il m'est difficile de me plonger dans ce bouquin car je n'ai aucune connaissance linguistique dessus, à part que c'est une forme archaïque du grec ancien, je ne sais pas grand chose. Si quelqu'un pouvait me donner quelques pistes ce serait très gentil ! Je ne demande bien sûr pas qu'on me mâche le travail, mais lire en comprenant c'est toujours plus intéressant.
Je préfère préciser : je dois faire un exposé purement linguistique, ce qui est pour moi encore plus difficile.
Je vous remercie.

2 (Modifié par psychiogreg77 03/11/2018 à 00:16)

Exposé sur le mycénien

Je n'ai pas grand chose à répondre, mais je ne veux pas non plus te laisser seul sans réponse ^^

Dis-nous au moins le contexte de ton exposé. Tu es en quelle filière, en quelle année? Est-ce que tu as étudié le grec au moins? Parce que cet ouvrage, de même que les autres de la collection linguistique ancienne de Klincksieck, c'est un classique incontournable mais il faut déjà avoir quelques années de langues anciennes dans les jambes pour pouvoir l' étudier sérieusement, c'est niveau agrégation de grammaire, donc c'est pas ce qu'il y a de plus accessible
Et surtout, il me semble que c'est d'abord un livre sur l'histoire du grec. La partie sur le Mycénien, c'est une mise à jour de l'ouvrage après la première compréhension du mycénien en 1953 ( https://www.persee.fr/doc/rbph_0035-081 … 038_0000_2 ), donc c'est pas forcément ce qu'il te faut.

Exposé sur le mycénien

Quelques éléments d'ordre historique :

- Jusqu'aux années 50, les poèmes homériques étaient considérés comme la forme la plus archaïque du grec, même si cette langue assez artificielle (elle mêle deux dialectes) témoignait d'une élaboration laissant supposer des états plus anciens de la langue.

- En 1953, Michaël Ventris et John Chadwick déchiffrent une écriture syllabique fort complexe, le Linéaire B, dans des documents "mycéniens". Incontestablement, on est en présence de grec, véritablement archaïque cette fois, puisque de peu postérieur à l'établissement d'une "branche" indo-européenne autour de le Mer Égée. On passe de 800-700 à 1400 avant J.-C. pour les débuts du grec !

Exposé sur le mycénien

Merci à vous deux pour votre message.
Je suis en troisième année de Lettres Classiques et j'ai commencé le latin ET le grec il y a maintenant deux ans. Concernant la linguistique, je viens de commencer.
Je dois faire un exposé purement linguistique : expliquer le contexte linguistique et historique du Mycénien,  la phonétique du mycénien, la prononciation, l'évolution... Et le seul livre que j'ai trouvé ( que ma professeure recommande d'ailleurs ) est celui que j'ai énoncé plus haut de M. Lejeune, le problème : j'ai lu les parties sur le mycénien, et je n'ai absolument rien compris sur la linguistique mycénienne, ni l'explication avec le linéaire B. C'est difficile de faire un exposé sans rien comprendre, malgré les recherches.

5 (Modifié par Yvain 07/11/2018 à 12:06)

Exposé sur le mycénien

Pourriez-vous m'indiquer les pages exactes que vous n'avez pas comprises ? Je possède la dernière édition, de 1987 (l'auteur est décédé en 2000).

Comme dans l'ouvrage cité, il n'y a pas de partie spéciale consacrée au mycénien, mais que ce dernier est intégré - très logiquement - à l'étude historique du grec, vous n'avez pas d'autre ressource que de glaner tout ce qui est intéressant dans chaque étude de son et de le consigner dans un tableau, par exemple.
Vous pouvez vous faire la main sur un point très facile : l'évolution du *w indo-européen ; le mycénien connaît encore ce son, noté au moyen du digamma ϝ (wau), le grec commun l'a perdu.
Ex : *wegh- (racine bien connue, cf. veho en latin, ехать en russe) > wo-ko(1) en mycénien et (ϝ)οχος > ὄχος (= char) en grec classique.

(1) ou wo-ka, je ne sais plus, je ne peux pas contrôler.

Exposé sur le mycénien

A vrai dire, je ne comprends quasiment aucune page qui traite du Mycénien. Les paragraphes sont mis normalement à la fin du livre lorsqu'ils traitent le Mycénien : mais comme vous dîtes il est inséré, ce qui me trouble un peu. C'est le seul manuel que j'ai à ma disposition dans mon université.
Je n'arrive pas réellement à comprendre ce qu'est le mycénien: j'ai compris que c'était une sorte de grec archaïque, mais où cela se parlait-il réellement ? J'aimerais présenter une carte du dialecte mycénien au début de mon exposé et d'orienter mes camarades.
Je vais essayer d'aller au plus simple et de dire l'essentiel dans mon exposé : serait-il possible que vous m'expliquiez le fonctionnement des consonnes ( j'ai lu par exemple qu'il n'y avait pas de consonnes géminées ) et et des voyelles ? Ce sont deux parties du livre de Michel Lejeune, avec différents termes techniques que je n'ai hélas ni compris ni retenus, tant la longueur des pages et des explications étaient longues et compliquées.
A la fin du livre il y a heureusement des " petits résumés " de la chronologie linguistique du mycénien, un tableau, mais je pars du principe que pour expliquer il faut comprendre un minimum. Vos messages ci-dessus m'orientent un peu et je vous remercie.

Exposé sur le mycénien

Oui, mais si c'est dans le cadre d'un exposé, il faut vous limiter aux aspects les plus saillants, comme vous semblez l'avoir compris.

Pour ce qui est de la civilisation mycénienne, avez-vous lu ceci :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Civilisat … 3%A9nienne ?

Exposé sur le mycénien

Kiyo a écrit :

Je n'arrive pas réellement à comprendre ce qu'est le mycénien: j'ai compris que c'était une sorte de grec archaïque, mais où cela se parlait-il réellement ? J'aimerais présenter une carte du dialecte mycénien au début de mon exposé et d'orienter mes camarades.

Le mycénien est la forme écrite la plus ancienne du grec. On en a des documents prinicpalement en Crète (à Mycènes, d'où l'appellation), mais il était aussi parlé sur le continent.

L'ouvrage de Lejeune me semble inadapté à votre niveau, surtout pour un exposé général (et non limité à la phonétique historique). Je vous envoie deux liens de téléchargement vers des ouvrages plus généraux.