Problèmes divers de grammaire historique

Moi aussi, figurez-vous  ! Avant les Serments, on a la glose de Reichenau (VIIIème), mais elle ne nous apprend pas grand chose.
En fait, durant le Haut Moyen Age, on n'écrit qu'en latin, parfois mal, comme s'en excuse Grégoire de Tours. Des clercs ont pu essayer de transcrire la langue vernaculaire, mais ils ont dû inconsciemment la retranscrire en la "corrigeant", car ils croyaient toujours parler latin, un latin corrompu, certes, mais du latin malgré tout. Dans les Serments, il y a des mots et même des expressions latines (nunquam, in damno sit) qui montrent bien qu'on pense encore en latin en écrivant. B. Cerquiglini a bien montré que ces textes ne sont pas ceux qui ont été effectivement prononcés devant les deux armées, mais qu'ils ont été "récrits" par Nithard, plus tardivement.

62 (Modifié par Viellfranceis 26/01/2019 à 21:24)

Problèmes divers de grammaire historique

Les gloses de reicheneau c'est du latin vulgaire à part figido pour le foie. Donc rien surtout qu'en tant que scribe je l'aurais écrit feide
Neanmoins on sait que l'expression calves sorices pour chauve souris se disait. Je l'aurais écrit  "chalve sorits" ou chalve soriz une confusion calves au lieu de calvas peut être à cause de la prononciation du a final prononcé comme le e de rose

Problèmes divers de grammaire historique

Non, justement, si l'on a éprouvé le besoin de faire ce glossaire, c'est que les auditeurs ne comprennent plus cette langue nouvelle en gestation ; encore là ne s'agit-il que de mots séparés et non de phrases. La plupart des mots ont une apparence latine, mais c'est parce que l'écrit calque encore le latin. On ne prononçait sûrement pas sa-bu-lo (arena dans la langue classique), mais déjà sabele etc... On avait sans doute le souci de bien articuler pour écrire correctement, un peu comme on fait parfois sentir les e "muets" quand on reprend un étranger qui a écorché un mot.

64 (Modifié par Viellfranceis 27/01/2019 à 13:57)

Problèmes divers de grammaire historique

J'ai fait un sorte Lorem ipsum  donc des phrases qui n'ont aucun sens.   date vers 670-680 ? Date imprécise pour rendre plus réaliste la chose .
Ce texte manque de grammaire je pense  mais mon but est de faire attester des formes et manque de réligiosité.

Reis volontiet por reunir li reialme (royaume).
Por evidier detes.
Egne (aine) estet en alt de la jambe .
La chies (tête) estet tot en alt del cors.
Marge del fluive  .
Laine e chanves puedent vestir ton cors.
Timbre (tambour) de cuir.
Dates semblet estre deit
Seonde (seconde)  page.
Diz veiz (fois).
Siuvre senefiet (veut dire)  ester deriedre .
Amande e pesche sont fruits
Mais deivent ester en  lieu chalt.
Jeu antique semblent loign (loin prononcé lony)
Al tens grieus (des grecs) .
Encre de porpre por escrivre .

Problèmes divers de grammaire historique

En modernisant la langue, Villon en aurait peut-être fait une ballade... 

66 (Modifié par Viellfranceis 27/01/2019 à 17:22)

Problèmes divers de grammaire historique

En regardant ce  lorem ipsum j'ai l'impression d'avoir à faire à la Chanson de Roland en terme de langue sauf avec des descriptions à la place de la chanson de geste et 300 ans d'écart.Ou le bestiaire de Philippe de Thaon sans morale sans but poétique et n'ayant que le but de décrire  et faire attester des formes.
Ici j'essaye de faire un poème toujours même époque.
Li queus (prononcé kwews) reis ront sa chadedre(chaise  ici).
Qui aparteneit a son pedre.
Puis aleie chercher iedre (lierre).
Por faire la tere dissoldre.

Problèmes divers de grammaire historique

Le second vers est trop moderne : apartenir n'a pas si tôt le sens banal moderne ; on dirait plutôt :

qui iert a lo sue pedre
  (qui ert a sun pere au XIIème, langue à laquelle je suis plus habitué !)

68 (Modifié par Viellfranceis 27/01/2019 à 18:49)

Problèmes divers de grammaire historique

Ou eret si non comme dans la cantilieme de saint eulalie
Cela serait donc Qui eret a lo som pedre
A maison cuit (cuisiner) encre  seche (encre de seiche )
Puis  om li fait un reproche
Quar faiseiet mal la sa tasche
Por ço tolt iedre ab une hache (Comme il a mal cuisiné le cuisinier s'occupe de couper le lierre apporté)

Problèmes divers de grammaire historique

Oh oui, j'ai écrit un féminin parce que je pensais à la chaise !!!
a lo sum pedre

70 (Modifié par Viellfranceis 27/01/2019 à 21:13)

Problèmes divers de grammaire historique

Un poème qui continuera. Le titre je pense qu'il sera Li mals queus
Avant les gloses de Reichenau maintenant Li mals queus