Étudier au Canada après un bac+3 en France

Bonjour !

J'espère que tout le monde ici profite de l'été ! Pour ma part, cette période est propice à de nombreuses réflexions à propos de mon avenir et plus particulièrement de mon orientation après mon bac+3 (qui arrive mine de rien plus rapidement que je ne le pensais, diantre).

Pour me présenter un peu, je suis étudiante en bicursus Lettres classiques - sciences sociales à SciencesPo Paris et à l'université Paris-Sorbonne. Je viens de finir ma première année avec des résultats pas brillants mais corrects tout de même. Je suis plutôt contente d'être au sein de ce bicursus, toutefois je réfléchis de plus en plus à quitter SciencesPo (où je me destinais au départ à poursuivre sur un master) après l'obtention de mes diplômes (un bachelor et une licence en Lettres classiques, donc). Une voie qui m'intéresserait particulièrement serait celle des sciences des religions/religious studies ; il s'agit d'un domaine qui m'attire vraiment, j'ai d'ailleurs choisi le thème du fait religieux comme thème d'étude principal au cours de mes trois ans après le bac. Or il s'agit d'un domaine qui n'est pas très développé en France, aussi je me tournais plus vers des études en Amérique du Nord, plus particulièrement au Canada et si possible au Québec (pour certaines raisons plus personnelles aussi, je ne tiens pas à trop les développer ici). Le but serait d'y commencer une maîtrise/un master. Cependant j'ai certaines interrogations/inquiétudes, si jamais quelqu'un ayant connu un cas plus ou moins semblable passait par là :

1) j'ai vu sur la plupart des sites des universités qui m'intéressent que les candidats étrangers doivent être détenteurs d'un diplôme équivalent au diplôme de premier cycle au Canada (logique). Pour le bachelor côté SciencesPo il n'y a pas de problème, vu qu'il est l'équivalent des bachelors américains et canadiens. En revanche, est-ce que les licences universitaires françaises sont reconnues aussi ? Est-ce qu'il faut demander une équivalence (via le système des crédits ECTS ?), et comment est-ce que ça se fait du point de vue pratique (temps, démarches etc) ?


2) D'ailleurs, si je postule pendant mon année de bac+3 (pour entrer directement en maîtrise après), je n'aurais pas encore reçu mes diplômes (logique aussi). Je suppose que c'est le cas pour quasiment tous les postulants, alors je me demandais : est-ce que dans ce cas il est possible de déposer son dossier et d'être potentiellement admis "sous réserve d'obtenir son diplôme", ou est-ce que l'on doit impérativement attendre d'être diplômé pour pouvoir postuler ? (ça me semblerait un peu compliqué mais on ne sait jamais…)


3) Enfin point un peu plus "technique" : lors de ma troisième année, je serai à l'étranger (SciencesPo oblige). Est-ce que pour les démarches administratives (dans le cas où je serais admise, ce qui ne sera pas forcément le cas, j'en ai conscience), ça ne risque pas de poser problème ? Je ne sais pas encore à quels moments je pourrais rentrer en France, mais à priori je devrais y être au moins en août, ça fait peut-être court, ou est-ce que tout peut être géré à distance ? (Je pourrais potentiellement partir au Canada pour cette troisième année, aussi, je ne sais pas si ça résoudrait le problème ? Je pensais plutôt aller au Moyen-Orient qui est intéressant aussi quand on s'intéresse aux phénomènes et pratiques religieux, mais bon…)


Merci quoi qu'il soit d'avoir lu ce long message. J'ai conscience qu'il s'agit d'une question très (trop ?)précise, mais cette idée me trotte dans la tête depuis un petit moment et j'avais besoin d'un peu plus d'informations. Du coup si quelqu'un avait déjà connu à peu-près la même chose (même si ce n'est pas exactement le Canada, même si ce ne sont pas des études en sciences des religions etc, bien sûr), ça me serait d'une grande aide. 

Belle journée à vous !

2

Étudier au Canada après un bac+3 en France

Bonjour,

Ayant été moi un étudiant canadien venu en France (plus précisément à Paris) pour un L1 avec des milliers de questions en tête, j'aimerais vous aider le plus que possible. Si vous êtes intéressé par l'étude de la religion, je vous suggère fortement de regarder à ce qu'offre l'Université Saint-Paul, qui est comme la faculté de religion de l'université d'Ottawa, la plus grande université bilingue au monde, et qui est située à quelque minutes du Québec. La licence compte bien comme un équivalent du baccalauréat (études de premier cycle), et dépendant de l'université, il devrait avoir une section sous la partie International « Venir étudier à xxx » du site web. Il y en a même quelques-uns qui mettent une échelle qu'ils utilisent pour traduire votre note sur 20 en pourcentage canadien.