1

La dictée du brevet des collèges juin 2018

Le collège de Blémont étant détruit, la municipalité avait réquisitionné certains cafés pour les mettre à la disposition des élèves, le matin de huit à onze heures et l’après-midi de deux à quatre. Pour les cafetiers, ce n’étaient que des heures creuses et leurs affaires n’en souffraient pas. Néanmoins, Léopold avait vu d’un très mauvais oeil qu’on disposât ainsi de son établissement et la place Saint-Euloge avait alors retenti du tonnerre de ses imprécations. Le jour où pour la première fois les élèves étaient venus s’asseoir au café du Progrès, il n’avait pas bougé de son zinc, le regard soupçonneux, et affectant de croire qu’on en voulait à ses bouteilles. Mais sa curiosité, trompant sa rancune, s’était rapidement éveillée et Léopold était devenu le plus attentif des élèves.

D’après Marcel Aymé, Uranus, 1948.

La dictée du brevet des collèges juin 2018

Tiens ! Le subjonctif imparfait fait son grand retour...

3 (Modifié par Roméo31 29/06/2018 à 14:33)

La dictée du brevet des collèges juin 2018

Un retour qui a sans doute occasionné de nombreuses fautes...

Bien des candidats ont dû hésiter entre ce n'était et ce n'étaient.

Zinc, soupçonneux, réveillée...

4

La dictée du brevet des collèges juin 2018

Ah le subjonctif imparfait <3

La dictée du brevet des collèges juin 2018

Au moment où j'ai commencé à enseigner en collège, c'était la règle d'entraîner les élèves à faire une dictée où se trouvait au moins un subjonctif imparfait, car il y en avait forcément un le jour du brevet. Et je pense que cette coutume a perduré durant de nombreuses années.

6 (Modifié par Roméo31 30/06/2018 à 15:00)

La dictée du brevet des collèges juin 2018

Lors d'un séjour en Dordogne, j'ai eu l'occasion de boire un chocolat au Bar de l'imparfait, à Monpazier, où l'emploi du subj. de l'imparfait était de mise.
https://www.ebooksgratuits.com/html/bou … nctif.html

Ce bar était, sauf erreur, le siège de l'association
Comité pour la Réhabilitation et l’Usage du Passé Simple et de l’Imparfait du Subjonctif (CO.R.U.P.S.I.S.).

J'y ai fait l'acquisition, bien sûr, de l'ouvrage d'Alain Bouissière Le Bar du subjonctif (préface de Jean Dutourd ; Hatier).

A ma connaissance, ce bar n'existe plus, hélas !