51 (Modifié par La liseuse 24/06/2018 à 20:25)

Bac de français 2018, série L - Dissertation

@jacquesvaissier je ne m'attendais pas à une réponse si développée ! Merci, c'est un effort louable de prendre ce temps.


Je suis d'accord dans l'ensemble avec vos remarques et, ne vous en faites pas, les quelques "naïvetés" que vous avez relevées ne sont pas dans ma copie. J'ai adapté pour le forum et j'étais pressée d'expliquer mon idée.

Je ne pense pas que la psychologie ait totalement pris le pas sur l'analyse littéraire, c'est tout aussi important dans la vie du personnage de roman d'être doté d'une densité morale et intellectuelle. Sans cela, les passions seraient des pulsions à assouvir et on perdrait toute la souffrance psychologique, le drame intérieur de chacun.

Dans ma logique il était important de dégager divers degrés au mot "vivre" car, pour moi, cela signifiait d'abord "faire exister", et ensuite seulement "éprouver intensément". Je ne me voyais pas ne pas traiter cette nuance… Mais cela m'a ôté une antithèse forte au profit d'un II) nuancé, je l'admets c'est une erreur.

Pour le reste, bon ou mauvais, je suis d'accord avec vous ! Je suis au moins contente d'avoir été clairvoyante sur les défauts de mon plan.

14/20 minimum ? Je croyais que vous ne vouliez pas vous hasarder à donner des estimations… J'espère bien avoir 16 au pire des cas, malgré une possible erreur de problématique. J'ajoute que les consignes de bienveillance et mon écriture trouveront peut-être le moyen de faire monter cette note le plus haut possible, c'est à prendre en compte.

Mais merci bien pour votre analyse plus ou moins positive sur mes aptitudes et ravie que vous aimiez "lecture d'une passion"/"passion d'une lecture" comme moyen de transition : je l'apprécie aussi.

52 (Modifié par Laoshi 24/06/2018 à 19:46)

Bac de français 2018, série L - Dissertation

Difficile de juger un plan seul… L'emballage (et par là j'entends la maîtrise de la langue et le choix des mots) est très important pour habiller la "coquille" du plan !

C'est exactement ce que je pense, La liseuse, et c'est pourquoi sur ce fil (ou sur un autre, où nous étaient présentés des plans), j'ai écrit, avec une pointe de lassitude, je l'avoue, que, pour moi, le plan n'était qu'un squelette et que le noter ou même simplement l'apprécier était tout bonnement impossible.
J'ai besoin du produit fini. D'autres non, moi oui.
Je n'ai pas lu tous vos plans, ils ne m'intéressent pas, ils ne m'indiquent pas vraiment la qualité du devoir.
Ce qui m'intéresse, c'est la lecture d'un travail rédigé, la pertinence des idées en fonction du sujet proposé,  leur mise en valeur dans un langage choisi, la progression visible de la réflexion, des références exactes et correctement exploitées.
A ce propos, l'un d'entre vous a cité en guise de roman Les petits meurtres d'Agatha Christie, en ajoutant : J'espère que le correcteur ne s'en rendra pas compte ! . Cela m'a prodigieusement agacé. J'ai failli lui demander s'il nous prenait pour des truffes ! Evidemment, le correcteur s'en rendra compte ! ou alors, il est vraiment nul ! Ce n'est pas pour autant qu'il va sanctionner sévèrement. Il est par nature bienveillant.
Quant aux notes pronostiquées pour toi, La liseuse, bien évidemment, elle ne sont pas paroles d'évangile. (et mon message le laissait bien entendre). J'ai cru déceler en te lisant quelqu'un qui savait réfléchir et écrire. J'ai lu tellement de copies indigentes et écrites en un français à peine lisible !
Jacques a toutefois raison, j'aurais sans doute dû m'abstenir d'être aussi précise. (Surtout si j'ai bravé un interdit )
A ma décharge : A l'époque où j'étais élève, lorsqu'on avait 14 ou 15 en français, on était en tête de classe.
Maintenant les 18 et 20 sont légion. Alors, tu as tes chances.
PS. Je n'avais vu ni le message de Jacques, ni le tien lorsque j'ai posté.

53 (Modifié par Yvain 24/06/2018 à 20:23)

Bac de français 2018, série L - Dissertation

J'ai fait une exception pour vous, mais je préfère donner une fourchette car, comme vous le savez, cela dépend des correcteurs.
Vous aurez peut-être aussi une surprise si les notes sont relevées.

______________________________

@ annais.lestrange

I) Un personnage passionné captive le lecteur
1) la passion conduit le personnage à travers des péripéties, ce qui peut être exaltant
Ex : Romans de chevalerie (Yvain ou le Chevalier au lion)

Il est étonnant que vous ne commenciez pas par faire ressortir l'intérêt de la passion en elle-même. 

2)la passion comme le reflet d'une époque : témoignage historique à travers le regard du personnage
Ex : La Princesse de Clèves

Argument d'Histoire littéraire qui explique plutôt l'intérêt pris par le lecteur. N'oubliez pas le mot "captiver".

3) la passion mène parfois à l'interdit ce qui suscite l’intérêt chez le lecteur. Celui-ci peut être à l'origine d'un certain suspense. Ex : Thérèse Raquin, La Faute de l'Abbé Mouret

B. Attention au titre de Zola (c'est accessoire, mais je le dis pour votre instruction : la faute de l'abbé, ce n'est pas la passion, mais le remords suscité par le frère Archangias, qui conduit à la catastrophe.


II)Cependant, on peut s'intéresser à un personnage pour de bien autres raisons
1) la description que fait le romancier du personnage peut susciter un intérêt tout particulier chez celui-ci
Ex: L'Assommoir, description de Goujet

Portrait, plutôt.
Attention à ne pas ramener le sujet à l'intérêt de la lecture.

2) l’intérêt d'un personnage pour ses idées et ce qu'il incarne
Ex: Grandgousier dans Gargantua

Même remarque.

3) personnage indifférent est intéressant, de par sa perte d'humanité, le lecteur fait un pas en avant vers sa compréhension (il y a un message derrière)
Ex : L'Etranger

L'Étranger nous captive-t-il ? si c'est oui, mais il faut le prouver.

III) Les sentiments ressentis par les personnages créent un lien plus intime avec le lecteur
1) étude psychologique des personnages grâce à l'universalité des sentiments humains, faire un pas en avant dans la compréhension du personnage et, plus largement, du genre humain
Ex : Madame Bovary

Quel est l'objet de cette partie ?

2) phénomère d'identification, le lecteur se retrouve happé dans l'intrigue
Ex : Corniche Kennedy de Maylis de Kérangal, roman contemporain d'apprentissage où un jeune lecteur pourra facilement se retrouver (relation entre deux adolescents)

A mettre dans la partie II

Il me semble que vous avez eu tendance à ramener le sujet à l'intérêt intellectuel de la lecture, même hélas dans la première partie.

54

Bac de français 2018, série L - Dissertation

@Laoshi, merci pour votre approbation ! Je fonde bien mes espoirs dans la progression de mes idées et dans mon écriture pour relever mon plan. Ce qui parait maladroit dans un plan peut être très bien amené dans la réflexion une fois rédigé et vice versa. Si ma copie se trouve dans un paquet où la réflexion et/ou l'écriture sont maladroites, je pourrais alors peut-être espérer être mise en avant (le contraire est aussi possible : si ma copie passe après une très bonne dissertation, la mienne n'en serait que plus défectueuse)

@jacquesvaissier, merci de faire une exception, dans ce cas je suis honorée ! Les notes peuvent-elles être relevées de quelques points ? Ce serait vraiment une surprise pour moi de découvrir une note incroyablement élevée après tant d'interrogations et de doute !

Bac de français 2018, série L - Dissertation

Les notes peuvent-elles être relevées de quelques points ?

Cela arrive.
J'ai déjà parlé de ce garçon brillant présenté au concours général et qui n'avait eu que 6 à l'écrit.
Toute la classe avait été notée sévèrement par le même correcteur, ce qui a semblé étrange.
Les parents ont fait une pétition, (à laquelle je ne me suis pas associée car mon fils avait eu 14, ce que je trouvais bien, ma foi...) Il me l'a assez reproché d'ailleurs... 
Car on a ajouté 3 points à ceux qui avaient réclamé, et de 6, l'élève déçu est passé à 9.
Cela ne l'a pas empêché d'obtenir l'année suivante son baccalauréat avec mention TB.

56

Bac de français 2018, série L - Dissertation

Je n'aurais jamais cru que le Concours Général donnait un quelconque droit pour faire remonter les notes ! Je ne jouerai pas sur ce critère même pour faire remonter ma note ! Ce serait injuste pour les autres, à moins qu'il y ait une vraie sous-évaluation des copies par le correcteur...et encore..!

Cependant cela doit être rarissime et nécessiter un engouement particulier pour se produire, j'imagine.

Bac de français 2018, série L - Dissertation

Cela me semble difficile, d'abord parce que les correcteurs ne corrigent pas une classe, mais un lot. Ensuite, parce que la correction est anonyme. Il y a donc sur ce dernier point irrégularité flagrante.

Lors des délibérations, on peut choisir de relever une ou deux notes d'un élève dont les résultats sont "tangents", si les professeurs sont d'accord. Le seul problème est que la délibération n'a lieu que l'année suivante, puisqu'il s'agit d'épreuve anticipées, et qu'elle s'effectue souvent sans la présence d'un professeur de français.
Les notes peuvent aussi être relevées d'office, en cas d'échec massif des candidats, sur recommandation ministérielle, mais c'est le jury, souverain, qui tranche en définitive.

58

Bac de français 2018, série L - Dissertation

Très bien, merci de l'information.

Savoir le jury souverain me laisse perplexe : qu'en est-il de la "surnotation" ou au contraire de l'extrême sévérité du correcteur ? Ne me répondez pas, c'est sans appel.

J'ai l'impression d'être perdue dans un grand jeu de hasard où beaucoup est aléatoire… Pourvu que la chance soit de mon côté !

Bac de français 2018, série L - Dissertation

Ne stressez pas et pensez maintenant à l'oral.

60 (Modifié par Laoshi 24/06/2018 à 21:50)

Bac de français 2018, série L - Dissertation

Cela me semble difficile, d'abord parce que les correcteurs ne corrigent pas une classe, mais un lot.

Laisserais-tu entendre que je mens ?
La correctrice corrigeait peut-être un lot, mais dans ce lot, il y avait bien la classe de mon fils, en partie ou en totalité et c’était la meilleure classe du lycée.
La correction est certes anonyme, mais lors de la réunion d’harmonisation, il est possible de savoir qui a corrigé quoi. En tout cas, cela s’est su.
Cette dame était d’ailleurs connue pour sa façon inique de noter, et peut-être a-t-elle cessé de sévir à la suite de ce mini-scandale.

Il est exact que les notes ne deviennent définitives qu’en terminale. C’est sans doute à ce moment qu’elles ont été relevées pour ceux qui s’estimaient lésés.

À La liseuse : ce n’est pas le seul lauréat du concours général, mais tout le groupe de bons petits élèves sous-notés et les parents des petits génies qui ont réclamé.
Et les copies ont été revues à la hausse, par qui, je ne sais, en présence peut-être de la « responsable ».
Il est vrai que l’on peut rater un devoir, mais lorsqu’on a 19 depuis la sixième, on peut également se poser des questions.
Oui le jury est souverain mais il existe  des réunions d’harmonisation. J’ai un jour vu un président de jury brandir une copie notée 3 sur 20 par une collègue, une ancienne camarade de khâgne en plus, j’avais honte pour elle, sans aucune annotation, aucune justification. Et la collègue n’avait même pas daigné venir. Je peux te dire que la copie a été revue et corrigée.
Mais ne t’inquiète pas. Ce sont des exceptions.

Pour la sur notation, aucun problème. Je n’ai jamais vu personne s’en plaindre.