11

Bac de français 2018, série L - Dissertation

En sautant des lignes, j'ai fait 9 pages en tout : 2 1/2 pour la question sur corpus et le reste pour la dissertation et toi ?

Je comprends que tu veuilles une très bonne note ! J'aimerais bien avoir au moins 16 pour viser la mention Très Bien…

Mais même une note qui serait décevante pour toi ne pourra pas te fermer des portes pour tes études : je connais une personne en prépa littéraire qui a eu plus de 18 au bac mais 14 à l'écrit de français (le hors-sujet a eu raison de sa copie..) ! Après, bien sûr, si tu vises une prépa comme Henri IV...c'est autre chose mais là encore je pense que le dossier scolaire est tout aussi important que les notes obtenues au bac ^^


Parfois on pense avoir raté quelque chose et en réalité on l'a réussie : gardons espoir !

12

Bac de français 2018, série L - Dissertation

J'ai fais 10 pages en sautant des lignes. A peux près deux et demi pour le corpus également.

Je sais bien, mais je suis de nature très perfectionniste, et j'ai du mal avec les échecs...encore plus au bac, je pense que tu comprends. Mais bon, si ça se trouve, j'aurai une très bonne note, on verra bien! Mais merci de me rassurer!

Et en intro, tu avais parlé de quoi pour l'amorce? 

13

Bac de français 2018, série L - Dissertation

Je suis également perfectionniste alors je le prendrais assez mal si j'avais une note décevante, je te comprends ! Ce serait dommage en voyant les notes que j'ai eues cette année de "rater" une épreuve qu'on nous fait préparer depuis deux ans mais il faut accepter l'échec. Au contraire ça permet de mieux faire ensuite. Je crois que je prends la chose un peu trop à cœur mais difficile de faire autrement quand on s'investit beaucoup dans son travail ^^ enfin, tout ça pour dire que peu importe le résultat, il faudra s'y faire !


Pour l'amorce, j'ai eu du mal à trouver quelque chose : j'aurais aimé une citation mais je n'en trouvais pas alors j'ai fait remarqué que l'amour était un thème récurrent en littérature, au point qu'apparaissent des romans "à l'eau de rose", assez mal vus, mais qui étaient très populaires. Alors on pouvait se demander si cet engouement tenait aux passions qu'éprouvaient les personnages ou pas uniquement. Puis j'ai annoncé ma problématique sous formes de plusieurs questions (j'ai défini le terme passions dans l'une d'elle) Voilà
et toi ?

14 (Modifié par SpringWaltz 19/06/2018 à 13:03)

Bac de français 2018, série L - Dissertation

Tu as raison, les échecs permettent de ne pas refaire les mêmes erreurs... Mais ça serait un peu rageant d'échouer au bac compte tenu de tout le travail fourni. 
Pour l'exemple des romans policiers, j'ai parlé d'Agatha Christie, sauf qu'avec le stress, j'ai mélangé, et j'ai parlé du roman "Les petits meurtres d'Agatha Christie" alors que ce titre fait juste référence aux téléfilms... J'espère que le correcteur ne s'en rendra pas compte! 

Waouw, belle amorce!

Pour ma part, j'ai parlé de l'évolution du genre romanesque, et plus particulièrement du personnage de roman. J'ai aussi calé une mini citation, de Pierre Nicole, qui disait que le roman était un "empoisonneur public". Et en conclusion, la philosophie épicurienne. En espérant que ça passe...

15

Bac de français 2018, série L - Dissertation

Bonjour amis littéraires,

Alors, j'ai aussi passé le bac de français hier et je stresse en repensant à ma dissertation. De plus, j'ai eu la superbe idée de regarder les corrigés sur internet... Pouvez-vous me dire ce que vous pensez de mon plan/argus/exemples ?
Je suis vraiment pressée de savoir ma note pour être fixée, d'autant plus que j'aimerais intégrer une prépa littéraire et devenir, par la suite, prof de français (je sais... la note du bac ne fait pas tout mais... voilà, ça me tient à coeur). Au bac blanc, j'avais eu 19 à l'écrit donc je serai facilement déçue et je pense avoir mal analyser le sujet d'hier.


I) Un personnage passionné captive le lecteur
1) la passion conduit le personnage à travers des péripéties, ce qui peut être exaltant
Ex : Romans de chevalerie (Yvain ou le Chevalier au lion)
2)la passion comme le reflet d'une époque : témoignage historique à travers le regard du personnage
Ex : La Princesse de Clèves
3) la passion mène parfois à l'interdit ce qui suscite l’intérêt chez le lecteur. Celui-ci peut être à l'origine d'un certain suspense. Ex : Thérèse Raquin, La Faute de l'Abbé Mouret

II)Cependant, on peut s'intéresser à un personnage pour de bien autres raisons
1) la description que fait le romancier du personnage peut susciter un intérêt tout particulier chez celui-ci
Ex: L'Assommoir, description de Goujet
2) l’intérêt d'un personnage pour ses idées et ce qu'il incarne
Ex: Grandgousier dans Gargantua
3) personnage indifférent est intéressant, de par sa perte d'humanité, le lecteur fait un pas en avant vers sa compréhension (il y a un message derrière)
Ex : L'Etranger

III) Les sentiments ressentis par les personnages créent un lien plus intime avec le lecteur
1) étude psychologique des personnages grâce à l'universalité des sentiments humains, faire un pas en avant dans la compréhension du personnage et, plus largement, du genre humain
Ex : Madame Bovary
2) phénomère d'identification, le lecteur se retrouve happé dans l'intrigue
Ex : Corniche Kennedy de Maylis de Kérangal, roman contemporain d'apprentissage où un jeune lecteur pourra facilement se retrouver (relation entre deux adolescents)

Voilà, mes exemples ont été développés dans la copie et j'ai aussi mis les autres parties nécessaires (intro, transitions, conclu, élargissement)

16 (Modifié par La liseuse 19/06/2018 à 16:14)

Bac de français 2018, série L - Dissertation

Cela arrive de mélanger ^^ l'erreur se remarquera peut-être pas mélangée dans pleins d'autres copies ! et puis c'est déjà bien d'avoir des exemples variés donc il/elle pourra te pardonner là-dessus.

Ton ouverture peux être franchement pas mal je trouve ! Tout dépend de la façon dont tu en as parlé



J'aimerais bien l'avis d'autres personnes (pourquoi pas des gens qui s'y connaissent!) sur nos plans x) Cela permettrait de savoir à quoi nous attendre et de pas rester dans le flou…

anais.lestrange, ton plan semble pas mal ! et je suis rassurée de retrouver certains de tes arguments semblables aux miens ! Seulement, nos sous-parties ne sont pas organisées de la même façon : ainsi ton 2) et 3) du II) constituent mon III), le 1) II) correspond à mon 1) II) et ton 2) III) correspond à mon 2) I)…

J'ai juste une demande : est-ce qu'on était autorisé à utiliser des exemples de romans du Moyen-Age alors que l'objet d'étude est le personnage de roman du XVIIème siècle à nos jours ?

17

Bac de français 2018, série L - Dissertation

Pareil ahah, si un prof de français passe par là... Ou un ancien... 

18

Bac de français 2018, série L - Dissertation

Ton plan ne correspond pas aux corrigés ? (parfois les corrigés mis en ligne ne sont pas vraiment des références… Et puis il existe plusieurs façons de construire sa réponse au problème)

Je ne les ai pas regardés ! j'ai trop peur de voir ça ^^

19

Bac de français 2018, série L - Dissertation

Hum... J'ai trouvé plusieurs corrigés. Pour moi, le meilleur plan était dialectique (quand j'ai considéré la problèmatique) mais j'ai trouvé d'autres plans...
Je pense qu'il y a plusieurs façons de faire et ça me réconforte de voir que d'autres personnes ont eu les mêmes idées que moi
Sinon... J'ai vu un corrigé, d'un prof a priori, avec, pour exemple, les personnages de l'époque médiévale. Je ne t'invite pas à voir les corrigés sur Internet parce qu'on a tendance à culpabiliser dans la mesure où ces plans sont présentés comme "types"... alors qu'il y a plusieurs manières de répondre à la problèmatique.

20 (Modifié par La liseuse 19/06/2018 à 18:29)

Bac de français 2018, série L - Dissertation

D'accord je vois !

Pour moi il était presque évident de faire un plan dialectique au vu de la forme de la question ("un personnage doit-il…?"), ce qui supposait une affirmation de la thèse puis une nuance et l'énonciation des limites de celle-ci.


NB: Tu as vu que j'avais répondu à ton message dans celui qui précède ?