1 (Modifié par webmestre 04/07/2018 à 16:27)

Bac de français 2018, séries S et ES - Dissertation

Dissertation

Objet d’étude : la question de l’Homme dans les genres de l’argumentation du XVIe à nos jours

Dissertation : La littérature vous semble-t-elle un moyen efficace pour émouvoir le lecteur et pour dénoncer les cruautés commises par les hommes ?
Vous appuierez votre réflexion sur les textes du corpus, sur les œuvres que vous avez étudiées en classe et sur vos lectures personnelles.

https://www.etudes-litteraires.com/forum/style/Oxygen/topics.png Proposition de corrigé de la dissertation (par Jean-Luc)

Bac de français 2018, séries S et ES - Dissertation

Toujours les mêmes sujets.
Mais au moins pas de comment, en quoi, ou dans quelle mesure

3

Bac de français 2018, séries S et ES - Dissertation

Bonjour ! J’ai pris la dissert cette aprèm et j’aimerais avoir quelques avis sur mon plan et ma problématique car je n’étais pas vraiment sûre de moi...

Problématique: j’ai tenté de mettre en avant un problème dans le sujet pour montrer en quoi il était intéressant donc ma problématique c’est « pour dénoncer les cruautés commises par les hommes, est-il plus judicieux de faire appel aux émotions ou faut-il plutôt faire appel à la raison en convainquant le lecteur ?

Plan:
I - [oui: la thèse] La littérature peut être un moyen efficace pour dénoncer les cruautés commises par les hommes et émouvoir le lecteur
1 - Par le biais des personnages
L’auteur façonne les personnages selon sa thèse (comme Cosette), du coup ça nous émeut plus facilement tout en dénonçant la misère sociale + ce que lui font subir les Thénardier
2- Universalité
Plusieurs lectures possibles, c’est dans l’universalité que l’on s’identifie à l’histoire et que l’on est émut.
Ex: La Peste + Antigone
3- C’est la cruauté qui émeut
les thèmes se suffisent à eux mêmes pour émouvoir mais l’écriture vient renforcer l’emotion
ex: dans le dormeur du val de Rimbaud

II - Cela dit, pour dénoncer les cruautés commises par l’homme, il peut être plus judicieux de convaincre
1 - Limites des émotions et sentiments
difficulté à saisir le sens caché + on en oublie ce qui est dénoncé
ex: Elsa au miroir d’Aragon
2 - Convaincre par un raisonnement clair
On donne à son texte une valeur de vérité  générale avec une démonstration scientifique
ex: Le texte de Rousseau dans le corpus qui n’emeut pas mais convainc (référence à la loi naturelle etc)
3- Convaincre par l’implication du lecteur + locuteur
ex: le texte de Voltaire qui donne l’illusion d’un dialogue


III - La littérature est avant tout un moyen, un déclencheur
1 - S’adapter au lectorat
On doit utiliser les émotions ET la raison, mettre à profit tous les genres littéraires
ex: Victor Hugo (les misérables, discours contre la misère et le poème Le Mendiant)
2 - On peut convaincre et persuader dans un même texte
ex: texte de Voltaire dans le corpus (références au chien qui émet des cris douloureux qui persuade)
3 - La littérature comme déclencheur
En donnant à voir les cruautés du monde, elle éduque et doit ensuite être reappliquée ailleurs. Ce n’est pas une finalité en soi.

Ouverture: « il vient un temps où protester ne suffit plus, après la philosophie il faut l’action », Hugo


Qu’en pensez-vous ? Est-ce hors sujet ?

4 (Modifié par Inesslg 18/06/2018 à 19:59)

Bac de français 2018, séries S et ES - Dissertation

Bonjour à tous et à toutes ! Tout d'abord j'espère que pour vous le bac s'est bien passé.
J'aimerais vous partager mon plan de dissertation, afin d'avoir des avis, des remarques, des critiques... J'ai du mal à savoir si mon plan et si mes arguments sont pertinents !

Le sujet de la dissertation était à l'origine "La littérature est elle un moyen efficace pour émouvoir le lecteur et pour dénoncer les cruautés commises par les Hommes ?". Pour commencer, j'ai fait un raccourcit dans la problématique en me disant que "émouvoir" faisait sûrement référence au procédé argumentatif qu'est la persuasion (étant donné que l'objet d'étude était l'argumentation...). J'ai donc reformulé ma problématique de la sorte : "La littérature est elle un moyen efficace pour persuader le lecteur et ainsi, dénoncer les cruautés commises par les Hommes ?"

Je vous passe mon introduction, ce n'est pas très intéressant je pense. Mon plan est le suivant :

I) La littérature peut en effet permettre la persuasion du lecteur et ainsi dénoncer les cruautés commises par les Hommes

a) Les romans qui dénoncent la guerre. exemples : La promesse de l'aube par Romain Gary, et A l'ouest rien de nouveau. J'ai expliqué que le lecteur pouvait être ému par les relations fusionnelles de l'auteur avec sa mère et que donc cela allait permettre de mieux dénoncer la guerre décrite dans la 3ème partie du roman. (je ne sais pas si je suis très claire mais bon)

b) La poésie engagée. Pierre reverdy disait (c'est bien lui... n'est ce pas ?) "l'esprit du poète est une fabrique d'images". La poésie est en effet l'un des genres littéraires par excellences suscitant l'imagination de ses lecteurs ; et ainsi  permet la persuasion chez le lecteur. J'ai pris comme exemple "Mélancholia" et "la bêtise de la guerre" de Victor Hugo mais aussi "Liberté" de Paul Eluard.

II- Cependant, la littérature peut dénoncer les cruautés commises par les Hommes par un autre procédé argumentatif : la conviction

a) Les arguments et figures d'autorité : exemples dans le premier texte du corpus, où Montaigne évoquait Pythagore, Ovide et un autre écrivain de l'antiquité il me semble. Ces figures et arguments d'autorité (la citation en latin) contribuent à faire adhérer à la thèse de l'auteur, qui dénonce ici la cruauté de l'homme envers les animaux par exemple.
b) Les connecteurs et le raisonnement logiques : comme exemples, dans le texte C j'ai eu l'impression que Voltaire adoptait en quelque sorte la démarche d'un scientifique puisqu'il démontrait par une sorte "d'expérience" (observations qui permettent une conclusion) que la parole, les mots ne sont pas forcément vecteurs d'émotion. Dans le texte de Marguerite d'autre part, on pouvait relever beaucoup de connecteurs logiques "puisqu'il", "s'il", etc.

III- En outre, la persuasion dans les récits littéraires a d'autres fonctions

a) Délivrer un enseignement : dans la fable de La Fontaine La Mort et le Bûcheron, la description pathétique du bûcheron au début de la fable permet d'émouvoir le lecteur et ainsi de le faire mieux adhérer à la moralité de la Fable.
b) Faire réfléchir le lecteur : par exemple avec le monologue de Figaro dans Le Mariage de Figaro par Beaumarchais (acte V, scène 3), dans lequel Figaro se plaint des privilèges de la bourgeoisie :

vous vous êtes donné la peine de naître, et rien de plus

Le désespoir exprimé par Figaro contribue à persuader la lecteur et ainsi à le faire réfléchir sur ce point.
autre exemple : les nombreuses comparaisons et métaphores dans le 2ème point du Sermon sur la Mort par Bossuet, prononcé en 1622 : ces images stimulent l'imagination de l'auditoire de Bossuet qui adhérera plus aisément à sa thèse (= la vie est vaine et mieux vaut vivre une vie pieuse).

Je vous passe également ma conclusion, je précise juste qu'en ouverture j'ai repris la problématique en questionnant le sujet avec le cinéma comme moyen efficace et non plus la littérature !

Que pensez-vous de ma dissertation ?    je vous remercie par avance de vos réponses, quelles qu'elles soient. N'hésitez pas aussi à commentez vos propres plans !

Bac de français 2018, séries S et ES - Dissertation

Bonjour à tous !
J'ai aussi pris la dissertation cette après midi et je voudrais vous montrer mon plan 
Donc la question : " La littérature vous semble-t-elle un moyen efficace d'emouvoir ou de dénoncer les cruautés commises par les hommes ?"

J'ai fait un plan oui/non comme suit :

I. Efficace pour émouvoir
1. Permet au lecteur de s'identifier à des personnages
2. Au théâtre : permet au lecteur/spectateur de ressentir crainte et pitié selon le principe de catharsis

II. Efficace pour dénoncer
1. Contourner la censure (= possibilité de dénoncer par écrit en ajoutant une part fictive à l'argumentation les choses dont on ne peut pas parler car pas autorisé)
2. Éduquer les lecteurs sur la cruauté humaine

III. Pas toujours efficace car pas l'objectif premier de la littérature
1. Littérature = personnelle pour l'écrivain (exprime ses propres sentiments sans forcément chercher à toucher des lecteurs)
2. Littérature ne dénonce pas et n'emeut pas mais n'existe que pour la beauté (Parnasse)
3. Littérature = divertissement

Est-ce que j'ai mal compris la question ? Ai-je fait du hors-sujet ? Je dis ça parce que vos plans (très bien d'ailleurs  ) semblent aborder la question différemment...

Merci de vos réponses !

6

Bac de français 2018, séries S et ES - Dissertation

Salut efo, je suis ravis de savoir que tu as fait à peu près le même plan que moi surtout au niveau des grandes parties. J'ai également du mal à savoir si il est bien ou pas mais les corrections que j'ai lu n'ont pas beaucoup de choses en commun avec notre plan ce qui me déprime un peu. On verra bien...

7

Bac de français 2018, séries S et ES - Dissertation

Bonjour, je suis en première S, et j'ai passé le Bac de Français aujourd'hui même.

J'ai répondu à cette problématique :
"La Littérature vous semble-t'elle un moyen efficace pour émouvoir le lecteur et pour dénoncer les cruautés commises par les Hommes ?"

Ayant choisi la Dissertation, j'ai conçu ce plan :

J'ai commencé mon introduction par la citation de Diderot : "Aucun homme n'a reçu par la Nature, le droit de commander les autres".

I. Voyons tout d'abord la dénonciation par la littérature des violences de l'humanité.
  1. À travers une comparaison avec une société fictive respectant la loi naturelle.
  -Suplément au voyage de Bougainville
  2. À travers des exécutions parfois horribles et considérés comme des actes de "Justice"
-Les Derniers jours d'un Condamné
  (plus d'autres oeuvres mais je m'en souvient plus)
  3. En dénoncant les injustices faites sur les animaux
   -"Bête" de Voltaire
   -Que sait si l'âme de bête va en bas ?
   -Les Essais de Montaigne

II. Une société cruelle et sans-pitiée
  1. La critique des inégalités sociales par les Roman entre Homme/Femme
  -La Princesse de Clève
  -La Femme gelée
  -Indiana
  2. La Littérature dénonce les exterminations de masse et les racismes.
  -Charlie de Grand Corps Malade (Slam)
  -Rhinocéros de Ionesco
  3. La Littérature dénonce une société de Guerre en tous temps
  -Le Dormeur du Val
  -Les Misérables
  -Le Déserteur

Conclusion !

Beaucoup me disent qu'il est plutôt bien. Mais étant toujours relativement inquiet, j'aimerais savoir si ce plan est acceptable ?

8 (Modifié par Efo 18/06/2018 à 22:19)

Bac de français 2018, séries S et ES - Dissertation

Salut Mathieu, entre temps j'ai trouvé une autre correction un peu plus proche de mon plan en tout cas :

Comme il faut s'inscrire, je te mets le plan ici :

I. La littérature : l'émotion au service de la dénonciation des cruautés humaines
[…]

En gros je vois ça comme un plan :
La littérature sert à :
I. Émouvoir
II. Divertir
III. Dénoncer

C'est plus proche, surtout dans la deuxième partie...

Ça me rassure de savoir que je ne suis pas la seule à avoir fait ce plan... Après on verra bien les résultats...

9

Bac de français 2018, séries S et ES - Dissertation

Hum désolé mais je vois pas trop les similitudes entre le corrige et notre plan. Je tiens également à préciser qu'on a pas fais les même sous partis et que mon 3eme axe est différent (j'ai fais les autres fonctions de la littérature ce qui est  hors sujet à mon avis)

Bac de français 2018, séries S et ES - Dissertation

Ah désolée je voyais des similitudes avec ma propre troisième partie principalement qui reprend les mêmes sous-parties que la deuxième partie de la correction
Les idées des I. 2. et III. 3. ressemblent à ce que j'ai pu aborder dans mon développement
À mon avis les autres fonctions de la littérature n'est pas hors-sujet, regarde la partie II ici, elle parle de ça...