Ionesco, La Cantatrice chauve

Bonsoir

J'ai lu aujourd'hui cette pièce de Ionesco. Je n'avais encore jamais lu de pièces appartenant au théâtre de l'absurde, aussi cette lecture m'a laissée perplexe, je ne sais trop qu'en penser...

Un des thèmes abordés est l'absurdité de l'existence, monotone, inutile, sans but, ça je l'ai bien compris.
Mais pourriez vous me donner des thèmes de réflexion, m'expliquer les intérets principaux de cette oeuvre afin que cette lecture me soit "utile" ? (Je précise que ce n'est en aucun cas pour un devoir à rendre, uniquement pour ma culture personelle.)

2

Ionesco, La Cantatrice chauve

Si tu souhaites approfondir cette oeuvre je te préconise la lecture de Notes et contre-notes de Ionesco.

Hormis cela, regarde en quoi cette pièce est-elle l'exposition de l'automatisation du langage. Il décida d'écrire une telle oeuvre en voulant apprendre l'anglais. Le langage des ouvrages d'apprentissage de l'anglais avec les Smith et les Martins est souvent simpliste, suranné, absurde. On nous apprend à dire "Smith is in the bathroom" etc....
C'est cela qu'il l'a lancé dans l'écriture de La Cantatrice Chauve.

En effet, il veut exposer que l'homme automatise son discours, c'est-à-dire que l'on pourrait remplacer quiconque et l'on aurait toujours les mêmes propos. Ex: "Bonjour, comment allez-vous ? / Ça va et vous?". Ionesco veut que chaque être soit une recherche perpétuelle de son essence : amour, haine, personnalité etc... C'est la nature de l'être qu'il faut retrouver en chacun et non ces automates du langage. Parlons de l'être et non du non-être, parlons de son essence, et non de son inessentiel, parlons de ce qu'il est, et non de ce qu'il n'est pas.

C'est en majorité ce qu'il peint dans son oeuvre : L’absurdité du langage humain, qui n'est plus langage, mais mécanique du langage. C'est alors montrer la vacuité, le creux, le pur social ; Car l'âme sociale n'est pas. Il dépeint le parler pour ne rien dire.

Ionesco, La Cantatrice chauve

Oui pour bien comprendre les images insolites du thÉatre de l'absurde il faut lire Beckett...je te préconise La Derniere Bande et, naturellement, En Attendant Godot.  Ionesco écrivait pendant une époque transitoire de l'existentialisme avant la guerre.  La Cantatrice Chauve voulait démontrer l'impossibilité de communiquer d'une facon precise en detruisant la langue francaise...a la fin de la piece les mots presque explosent, c'est une sorte d'exposé macaronique constituée d'éléments hétéroclites.    Le dénouement illustre l'incapabilité de l'etre humain de s'exprimer et aussi une malaise plus generale, un dégout profond de la vie...pourtant c'est une tres belle piece.

Ionesco, La Cantatrice chauve

je voulais savoir s'il vallait mieux lire La cantatrice chauve ou Rhinoceros de Ionesco
merci

5

Ionesco, La Cantatrice chauve

Les deux , en plus elles se lisent vite ! Lacantatrice est purement absurde, tandis que le rhinocéros se prête davantage à une étude...

6

Ionesco, La Cantatrice chauve

J' ai préféré Rhinocéros , le thème de l' absurde est à mon sens plus travaillé, plus profond et plus intéressant que dans La Cantatrice chauve.
Sinon, j' ai adoré La Leçon du même auteur, qui montre le sadisme assez hallucinant d' un prof envers son élève.
Le Roi se meurt est un autre bon titre, qui pose la question de l' angoisse face au temps qui passe.

Ionesco, La Cantatrice chauve

salut svp j'ai un problème  chez le docteur sé kell scène