1

Bibliothèque de la Pléiade

Bonjour,

Je ne savais pas trop où poster ce sujet alors je le mets en Littérature française vu que les éditions Gallimard sont françaises bien que je suis tout à fait conscient que la Bibliothèque de la Pléiade édite un bon nombre d'auteurs grecs et latins, espagnols, italiens, allemands, anglais, chinois, etc.
Ma question est en fait une demande d'un discours critique par quelqu'un qui connait la Pléiade ... est-ce que cette dernière est à valoriser ?
Je n'en entends pas toujours du bien et n'en vois pas moi-même systématiquement ; certaines traductions, par exemple, ne me semblent pas des meilleures - loin de là -, certaines éditions "critiques" laissent à désirer, etc.
Je commence à me dire que finalement, la Pléiade est super car elle propose(rait) l'intégralité du texte et des oeuvres d'un auteur mais même cette caractéristique semblerait avoir des défauts !
Alors, est-il possible de juger la Pléiade pour ce qu'elle est ? ou faut-il considérer, pour chaque auteurs, la qualité du bouquin de la Pléiade ?
Si vous avez des auteurs qu'il faut absolument lire en Pléiade ou, au contraire, qu'il ne faut surtout pas lire en Pléiade, je vous serais reconnaissant de me les indiquer.
Je me permets de rappeler que ce n'est pas un débat idéologique et que je me fous totalement de la beauté de l'objet ... je parle bien du côté pratique et intellectuel du livre.

PS : Victor Hugo en Pléiade ? Surtout le théâtre et les oeuvres poétiques ; avez-vous un commentaire ?

Bibliothèque de la Pléiade

L'article de ce blog traite de ce sujet : https://brumes.wordpress.com/2013/12/19 … a-pleiade/

3

Bibliothèque de la Pléiade

Merci beaucoup de cette réponse si rapide !
Si quelqu'un a de nouveaux avis à faire partager, je suis preneur !

4

Bibliothèque de la Pléiade

Le lien fourni par nilot est excellent.

Deux « réserves » toutefois avant de s'y plonger :
- la discussion sur le blog comporte des centaines et des centaines de messages dont certains sortent du sujet ; il faut donc du temps pour s'y retrouver.
- les avis sont parfois extrêmement tranchés : les contributeurs sont majoritairement des universitaires bien que de « simples lecteurs » participent un peu ; certaines critiques sont très érudites, d'autres de très mauvaise foi - l'un n'excluant pas l'autre.

Pour répondre à la question initiale : oui, La Pléiade est une collection de référence à laquelle on peut faire confiance les yeux fermés neuf fois sur dix pour les traductions, les choix éditoriaux et l'appareil critique.

Quels en sont les défauts ?
- les appareil critiques anciens peuvent apparaître parfois dépassés aux yeux des spécialistes,
- les appareils critiques modernes peuvent apparaître insuffisants à des exégètes qui ont consacré leur thèse sur tel ou tel auteur (en revanche, pour le lecteur moyen, ils sont suffisamment complets et érudits),
- quelques rarissimes traductions sont, sinon « dépassées », en tous cas un peu difficiles à lire : le Plutarque d'Amyot est critiqué par quelques héllénistes, je trouve le Dante difficile pour ma part (parce que très fidèle à la langue d'origine) ; pour le Montaigne, on en discute encore. Quant aux écrits des origines (comme le Tao Te King), il y a autant de traductions que d'interprétations,
- la collection n'est pas suffisamment exhaustive : les « modes » (et les résultats des ventes !) font qu'actuellement la collection se tourne plutôt vers des auteurs anglo-saxons ou des auteurs du XXe siècle dont on espère le succès en Pléiade ; à l'inverse, certaines éditions ne seront plus réimprimées, faute de lecteurs (voir dans leur catalogue les ouvrages marqués « épuisés »).

J'ajouterai que :
- malgré un petit relâchement ces derniers temps, la qualité de fabrication (reliure, papier, impression, coffrets...) reste une référence, même s'il y aura toujours des bibliophiles extrêmement exigeants qui trouveront mieux ici et là,
- les ouvrages neufs sont « chers » dans l'absolu, mais on peut soit les acheter à parution avec une remise intéressante, soit les trouver d'occasion à peu près à tous les prix - selon l'état, sachant que l'on trouve facilement des « occasions à l'état de neuf » car La Pléiade a souvent été offerte ou achetée comme signe extérieur de culture (l'expression n'est pas de moi) mais pas toujours lue...
Dans le cas des occasions, la collection ne revient pas si « cher » que ça ; de plus, un lecteur soigneux pourra toujours revendre son Pléiade avec une faible décote.

5

Bibliothèque de la Pléiade

Sur le plan de la recherche, la Pléiade sert souvent de référence commune pour la pagination et la version d'un texte donné. Après, l'appareil critique dépend du volume. La Pléiade consacrée à Lautréamont, par exemple, a reçu de nombreuses critiques ; celles de Balzac (les plus récentes), en revanche, sont assez inattaquables.

6

Bibliothèque de la Pléiade

Merci pour vos réponses !
L'article en effet m'a beaucoup aidé et j'ai trouvé son auteur assez pointilleux dans son analyse !

J'ai pu remarquer que l'exhaustivité de la Pléiade n'est pas une lettre d'honneur, très malheureusement ! Les volumes de Diderot ne comportent pas ses Salons qui sont pourtant de ses plus grands achèvements !
J'étais en effet très étonné qu'ils manquassent (excusez-moi) à l'appel dans le catalogue.
Tout de même, un de mes professeurs (très érudit) m'a affirmé que Ronsard à la Pléiade faisait clairement référence ainsi que d'autres auteurs.
Je me décide à me procurer les oeuvres poétiques de Hugo en espérant que les tomes IV et V sortent

7

Bibliothèque de la Pléiade

Le volume III de Diderot à La Pléiade est en préparation ; il est impatiemment attendu par les spécialistes. 

8

Bibliothèque de la Pléiade

Ha bon ? Oh je ne le savais pas !!! Quelle excellente nouvelle !
Savons-nous ce qu'il contiendra ?

9

Bibliothèque de la Pléiade

M. Michel Delon annonçait 2010 dans sa « Note sur la présente édition » au début du volume des Œuvres philosophiques que Diderot aura droit à « une série de quatre volumes ». Ces volumes devraient inclure ses articles esthétiques, les Salons, ceux de l’Encyclopédie et peut-être sa correspondance, mais, depuis, on est sans nouvelles du projet.

10

Bibliothèque de la Pléiade

Merci pour ces informations !