21

Avez-vous oublié les Anciens ?

Peut-être est-elle en crise car plus personne ne sait ce qu'est la poésie ? Ou la littérature ... Je ne répète pas le vieux refrain du "plus personne ne lit de poésie" - il s'agit d'un questionnement littéraire qui devient de plus en plus difficile à résoudre.
Une définition de la Poésie paraît très difficile à composer ; le mot semblerait avoir perdu en valeur sémantique par l'élargissement des possibilités (formelles et thématiques) de la poésie.

Mais si le mot eut été déjà banalisé ? Faudrait-il employer le mot comme bon nous semble, contrairement à ce que l'état de la langue d'aujourd'hui le voudrait ou faut-il nous conformer ? J'aimerais opter pour une nouvelle option ; inventer de nouveaux mots - option pour laquelle notre langue française est plutôt mauvaise (ne pas confondre avec l'emprunt à des langues étrangères).

Je ne sais pas si Chrétien de Troyes est vieux ... mais je pense qu'il est immortel. Je considère son oeuvre comme universelle (en fait, elle est "humaine" - quel orgueil d'appeler "universel" ce qui touche tous les humains !) et c'est pour ça qu'on peut très bien le lire aujourd'hui. Ce genre de discours sied mieux lorsque rattaché à Homère ou Sophocle, Ovide ou Virgile, Dante ou Pétrarque, Shakespeare ou Keats, etc. mais pourquoi pas à Chrétien de Troyes ?
N'était-ce pas Péguy qui trouvait Homère bien plus actuel que son journal du matin ?

22 (Modifié par 22/08/2018 à 14:21)

Avez-vous oublié les Anciens ?

davidpalsterlman a écrit :

Ce genre de discours sied mieux lorsque rattaché à Homère ou Sophocle, Ovide ou Virgile, Dante ou Pétrarque, Shakespeare ou Keats, etc. mais pourquoi pas à Chrétien de Troyes ?

Je suis bien d'accord, et je n'ai pas dit autre chose.

Cette phrase de Paul Valéry, que je viens d'entendre à la radio, me plaît assez, surtout dite par Fabrice Luchini :

La plupart des hommes ont de la poésie une idée si vague que ce vague même de leur idée est pour eux la définition de la poésie.

Avez-vous oublié les Anciens ?

J'aime beaucoup Fabrice Lucchini, et il a sûrement très bien dit cette phrase que je trouve également très intéressante.
Néanmoins, je crois que la définition de la poésie n'est pas encore aussi simple que ce vague même de l'idée de la poésie qu'ont la plupart des hommes.
L'idée de la poésie qu'ont les hommes est le plus souvent le résultat d'un apprentissage.
On leur a dit : Cela est poétique, et ils répètent : C'est de la poésie, par routine, par coutume, par habitude acquise.

24

Avez-vous oublié les Anciens ?

Il est en effet plus simple d'apprendre les réponses que de se poser les questions.
C'est ce que je critique le plus dans l'enseignement moderne.

Avez-vous oublié les Anciens ?

De la faute à qui ?

26

Avez-vous oublié les Anciens ?

Au gouvernement qui impose, aux professeurs qui exécutent, aux élèves qui acceptent, aux intellectuels qui n'interagissent pas, aux médias qui s'en foutent ; tous les membres d'un système malade sont responsables.

Avez-vous oublié les Anciens ?

Avez-vous lu les instructions officielles ?

28

Avez-vous oublié les Anciens ?

Je ne suis même pas français ... un simple étudiant belge qui essaie de constater

Avez-vous oublié les Anciens ?

Alors ne parlez pas sans savoir, si vous me permettez ma franchise.

30

Avez-vous oublié les Anciens ?

Votre franchise est la bienvenue, votre censure un peu moins.
Ce que j'énonçais est un constat que j'ai pu faire durant mes études secondaires (le Lycée, si vous préférez) et lorsque j'en parlais à mes professeurs, peu niaient cette vérité ; on apprend des énoncés par coeur avec assez peu de réflexions afin de "préparer aux études supérieures". L'autonomie de l'élève est plus ou moins mises en avant mais certainement pas leur esprit critique.
Peut-être que l'enseignement en France est mieux organisé, si c'est le cas, tant mieux !