31

Questions sur le doctorat de lettres modernes

Quel beau projet qui témoigne d'un amour sincère pour la science!
Je te conseille te passer un concours de l'enseignement (l'agrégation de préférence) avant de te lancer dans une thèse, les conditions sont plus favorables (possibilité de valider le stage dans le supérieur en enseignant, par exemple) et les débouchés seront sans doute plus importants, mais ce n'est qu'un conseil!
Courage!

32 (Modifié par Ascagne 27/11/2019 à 16:28)

Questions sur le doctorat de lettres modernes

Quelques précisions :
1) pour pouvoir passer le stage par équivalence dans le supérieur, il faut avoir un contrat doctoral ou un poste d'ATER ;
2) je suis passé par un pur parcours recherche et par la seule préparation de l'agrégation. Avoir passé le stage par équivalence dans le supérieur a évidemment été avantageux pour ma progression de carrière, mais cela s'est avéré rétrospectivement regrettable car quand j'ai dû aller dans le secondaire, cela s'est fait en service complet (plus deux heures supplémentaires) alors que je n'avais aucune expérience du secondaire, d'où une année catastrophique sur plusieurs plans. Cela aurait été beaucoup plus simple si j'avais commencé avec un service de stagiaire. Mais c'est une situation assez rare, j'imagine.
3) pour candidater à un contrat doctoral ou à un poste d'ATER en lettres, on a plus de chance quand on est agrégé, ou (quand on candidate l'année du concours) quand on peut présenter son admissibilité. Les certifiés qui obtiennent le contrat me semblent fort rares, dans un contexte où ces postes eux-mêmes restent rares...

Je ne veux pas donner une image terrible de la voie doctorale. Je pense qu'il est important d'être bien renseigné avant de se lancer. L'essentiel est d'avoir un filet de sécurité, qui reste généralement le fait d'avoir réussi à un concours de l'enseignement ou de la fonction publique, avec un métier qui laisse un peu de temps pour la recherche, à défaut d'avoir un contrat doctoral ou d'être ATER. Ensuite, il faut bien avoir compris que le doctorat reste avant tout un gros effort pour la gloire de la science, de la recherche, des lettres, plutôt que pour en tirer des avantages professionnels aussitôt constatables. Malheureusement, ce plus haut diplôme de notre système universitaire, semble parfois moins considéré que le fameux bac+5 dont on parle matin et soir dans les médias...