1 (Modifié par Jehan 02/05/2018 à 00:41)

Faire la décision

Bonjour,

Dans mon manuel de latin (Invitation au Latin, édition de 1996), un topo est fait sur la deuxième guerre punique. Il est expliqué que la cavalerie de Massinissa s'est brutalement retournée contre les Carthaginois, et que « lors de la bataille de Zama, c'est elle qui fit la décision, et Carthage dut capituler (202) ».

Je n'avais jamais lu ni entendu l'expression « faire la décision » auparavant, et je ne la trouve ni dans le dictionnaire du CNRTL ni dans celui de l'Académie française. Comment ça se fait ?
J'imagine que le sens est celui d'être décisif, n'est-ce pas ?

Merci d'avance.

2 (Modifié par Jehan 02/05/2018 à 00:54)

Faire la décision

Bonsoir.

On trouve en tout cas cette expression dans le Larousse en ligne :

Faire, créer la décision, décider par son choix, par ses actes, de la suite des événements ; être l'élément déterminant de l'issue de quelque chose.
http://www.larousse.fr/dictionnaires/fr … 0/locution

Même si le CNRTL ne donne pas l'expression exacte, il donne cette acception de DÉCISION :

B. 2. ART MILIT. b)  Issue définitive d'un combat, d'une guerre.
http://www.cnrtl.fr/definition/d%C3%A9cision

3

Faire la décision

Faire la décision et surtout le plus rare créer la décision appartient à mon avis au jargon sportif ; les journalistes semblent aimer ce genre d'expressions.
Alors on peut s'étonner de trouver l'expression dans un livre de latin. C'est que là, l'expression "faire la décision" est prise, comme l'a soupçonné Jehan, dans son sens judiciaire et militaire plus ancien, sens dont le vocabulaire moderne sportif a dérivé.
Le dictionnaire de Furetière illustre ces acceptions :

Cette victoire fait la decision de la guerre. Ce coup doit faire la decision de la partie.

https://image.ibb.co/bAGcr7/Capture.png
https://books.google.fr/books?id=liI-AA … mp;f=false
Cette manière de parler était pratiquement abandonnée depuis l'époque classique et c'est le langage sportif, je crois, qui l'a réintroduite en français, au point que Larousse l'accueille généreusement dans ses pages.

Faire la décision

Ne serait-ce pas un néologisme qui proviendrait de l'expression "to make a decision" en anglais ?

5

Faire la décision

Pour une fois, non ! To make a decision signifie prendre une decison.
Faire la décision  se traduirait par to be decisive,  to prove decisive.

6

Faire la décision

Merci pour vos réponses !
Effectivement venant de Jacques Gason agrégé de lettres classiques et ayant enseigné à Henri IV, je doute que ce soit un anglicisme

Faire la décision

Merci lamaneur, je vois la nuance. Je m'étais dit que le sens aurait pu différer légèrement en passant au français ...

Mikomasr, c'est vrai qu'après l'avoir dit, ça paraît assez peu probable effectivement !

8 (Modifié par Jehan 02/05/2018 à 16:40)

Faire la décision

mikomasr a écrit :

Merci pour vos réponses !
Effectivement venant de Jacques Gason agrégé de lettres classiques et ayant enseigné à Henri IV, je doute que ce soit un anglicisme

Je trouve la phrase bizarre : Qui a enseigné à Henri IV ? Vous ou Gason ?

9

Faire la décision

Moi j'ai déjà entendu "Forcer la décision" ou "Emporter la décision", toujours dans un sens militaire.

10 (Modifié par Jehan 02/05/2018 à 19:01)

Faire la décision

paulang a écrit :
mikomasr a écrit :

Merci pour vos réponses !
Effectivement venant de Jacques Gason agrégé de lettres classiques et ayant enseigné à Henri IV, je doute que ce soit un anglicisme

Je trouve la phrase bizarre : Qui a enseigné à Henri IV ? Vous ou Gason ?

Tu es taquin. Le contexte permet de comprendre
Effectivement venant de [Jacques Gason (agrégé de lettres classiques) et (ayant enseigné à Henri IV)], je doute...
plutôt que
Effectivement venant de Jacques Gason agrégé de lettres classiques et [ayant enseigné à Henri IV, je doute...]
qui contrevient au sens et aussi à la grammaire.
Il y a néanmoins une anacoluthe dans la phrase reprochée, puisque "venant" peut sembler se rattacher à "je" (ce qui n'aurait pas de sens, mais bon...) alors qu'il se rattache à "anglicisme".