Spécialité philo ou histoire-géo (prépa LSH) ?

Bonsoir,

Je suis en hypokhâgne, et je poursuis en khâgne Lyon l'année prochaine, mais j'hésite entre la spécialité histoire-géo et la spécialité philosophie.
Y en a-t-il parmi vous qui ont déjà connu cette hésitation ? Qui ont déjà tenté les deux (avec une khûbe) ?
Y a-t-il une spécialité plus difficile que l'autre ? Ou est-ce VRAIMENT relatif ?
La spécialité histoire géo occupe 8 h dans l'emploi du temps; la spécialité philo 6 h.
Niveau apprentissage, il me semble que l'histoire géo consiste en énormément de bachotage ? Qu'en est-il pour la philo ?
Que nous demande-t-on vraiment en spécialité philo, pour le travail personnel ?
Qu'est-ce qui change par rapport à l'hypokhâgne ?

Merci pour vos éclaircissements.
Jujul 

Spécialité philo ou histoire-géo (prépa LSH) ?

Et ensuite ? Quel est ton projet ? C'est à prendre en compte aussi (et même avant tout !)...

Spécialité philo ou histoire-géo (prépa LSH) ?

Normal Sup si possible.
Niveau professionnel, enseigner dans le supérieur et éventuellement faire de la recherche.
Pour les débouchés autres qu'universitaires, je crois que la spécialité histoire géographie en a plus que la philo.
Mais je l'ignore dans les détails. Si l'on peut d'ailleurs me renseigner à ce propos également, merci !

4

Spécialité philo ou histoire-géo (prépa LSH) ?

Si tu vises l'ENS il faut prendre la matière où tu es la meilleure/le meilleur. A Lyon le poids des notes de spécialité est très élevé, il faut donc être excellent.e dans sa spé : et pour l'HG, être aussi bon en Histoire qu'en géo (commentaire de cartes). A un niveau de khâgne, pour moi ni l'HG ni la philo ne sont du bachotage. Je parle pour l'HG que je connais : il faut rapidement cerner les problématiques et les types de sources qui pourront tomber en commentaire de texte dans les deux programmes d'Histoire ; en Géo comprendre la méthode du commentaire de cartes. C'est une spé très complète et exigeante que j'ai adoré faire personnellement, après beaucoup de personnes ont du mal à accrocher avec le commentaire de cartes.

La question d'Amy sur ton avenir professionnel est essentielle, d'autant plus qu'à l'ENS Lyon il est (très) difficile de changer de matière. Donc en gros, tu deviendras prof de philo ou d'HG. A noter que la première option est la plus compliquée, puisqu'il y a très peu de places de philo au Capes.

Même si tu l'as certainement déjà fait : prends le temps de parler avec tes professeurs, ce sont eux qui connaissent le mieux ton niveau.

Spécialité philo ou histoire-géo (prépa LSH) ?

Bonjour,

Je passe en Khâgne cette année mais j'hésite entre une spé Histoire-géo Lyon et une spé Philo Ulm (ou Lyon).
Je pense en réalité à mon avenir professionnel.

J'ai pour objectif d'intégrer soit un IEP, soit une école (politique, diplomatie), ou bien un master EHESS. A propos de celui-ci, peut-être faudra-t-il que je khûbe ?... Ma question est donc stratégique, le but étant d'avoir le meilleur dossier possible.

Est-ce qu'il vaut mieux avoir suivi une spé histoire ou philo pour entrer à l'EHESS ? Est-il difficile d'y rentrer ? Comment sélectionnent-ils ? Quel pourcentage de candidats recrutent-ils ? L'EHESS nous prépare-t-il à une agrégation ?

A savoir que mes résultats ne sont pas des plus exceptionnels (en HK: 10,8 de moyenne en histoire. 11,7 en géo. 8,8 en philo. 9 en latin). Cela est bien sûr à prendre en compte...
S'il y a des spécialistes philo ou histoire/géo qui lisent mon message, j'attends vos conseils !

Merci.
Jujul