1

Points communs entre le personnage d'Emma Bovary et de Don Quichotte

Bonjour ! 

Il s'agit de deux question sur un corpus constitué de deux extraits de
textes de Flaubert et Cervantès.
1- Quels points communs pouvez-vous relever entre les personnages
représentés par Cervantès et Flaubert ?

2- Quel jugement le narrateur semble-t-il porter sur les romans que lisent les deux personnages ? Justifiez votre réponse.

Pour la première question , il faut donc que je fasse une introduction en présentant les auteurs , titres , registres , époque , reformuler la problématique mais faut-il que fasse un court résumé des deux livres ?

_Madame Bovary est l'un des plus célèbres chef-d'oeuvre et exemple de l'école du réalisme mais peut-on dire que c'est une oeuvre prothéiforme puisqu'il
contient des élements de registre tragique , lyrique ? Ou suis-je sur une fausse piste ?

_Don Quichotte est une parodie de roman de chevalerie
La aussi peut-on en dire autant ? Car en effet il y a bien de la tragédie , du lyrisme , de la drôlerie non ?

_ Emma et Don quichotte ont en commun la rêverie , la passion pour les romans

Cervantès utilise le champs lexical du moyen-âge : ménestrels , salle des gardes ,châtelaines  , cela fait un autre point commun entre les 2 personnages.

Texte1
Au début de ce son roman , Cervantès fait le portrait d'un vieux gentilhomme campagnard.

  Or , il faut savoir que ce gentilhomme passait ses heures d'oisiveté , c'est-à-dire le plus clair de son temps , plongé avec ravissement dans la
lecture des romans de chevalerie , au point qu'il en oublia presque l'exercice de la chasse et l'administration de son bien. Pour satisfaire
cette avidité extravagante , il finit même par vendre plusieurs arpents de bonne terre et s'acheta autant de romans qu'il en put trouver.[…]
  Notre gentilhomme se donnait avec un tel acharnement à ses lectures qu'il y passait ses nuits et ses jours , du soir jusqu'au matin et du matin jusqu'au soir. Il dormait si peu et lisait tellement que son cerveau se dessécha et qu'il finit par perdre la raison . Il avait la tête pleine de tout ce qu'il trouvait dans ses livres : enchantements , querelles , batailles , défis , blessures , galanteries , amours , tourments , aventures impossibles.
Et il cru si fort à ce tissu d'inventions et d'extravagances que , pour lui , il n 'y avait pas d'histoire plus véridique au monde.

Cervantès , Don Quichotte (1605)

Texte 2
La jeune Emme Rouault est pensionnaire dans un couvent où elle a été placée pour recevoir une bonne éducation.

  Il y avait au couvent , une vieille fille qui venait tous les mois , pendant huit jours , travailler à la lingerie . [...]Elle savait par coeur des  chansons galantes du siècle passé , qu'elle chantait à demi-voix , tout en poussant son aiguille.Elle contait des histoires , vous apprenait des
nouvelles , faisant en ville vos commissions , et prêtait aux grandes , en cachette , quelque roman qu'elle avait toujours dans les poches de son tablier , et dont la bonne demoiselle avalait elle-même de longs chapitres , dans les intervalles de sa besogne . Ce n'était qu'amours , amants , amantes , dames persécutées s'évanouissant dans des pavillons solitaires , postillons qu'on tue à tous les relais , chevaux qu'on crève à toutes les pages , fôrets sombres , troubles du coeurs , serments , sanglots , larmes et baisers , nacelles au clair de lune , rossignols dans les bosquets , messieurs braves comme des lions , doux comme des agneaux , vertueux comme on ne l'est pas , toujours bien mis , et qui pleurent commes des urnes . Pendant six mois , à quinze ans , Emma se graissa donc les mains à cette poussière des vieux cabinets de lecture. Avec Walter Scott , plus tard elle s'éprit des choses historiques , rêva bahuts , salles des gardes et ménestrels .
Elle aurait voulu vivre dans quelque vieux manoir , comme ces châtelaines au long corsage , qui , sous le trèfle des ogives , passaient leurs jours , le coude sur la pierre et le menton dans la main , à regarder venir du fond de la campagne un cavalier à plume blanche qui galope sur un cheval noir.

Gustave Flaubert , Madame Bovary (1857)

Points communs entre le personnage d'Emma Bovary et de Don Quichotte

Oui bien sûr présente brièvement les auteurs et les deux romans, mais ne pars pas sur des recherches de roman protéiforme ; on te demande de comparer Emma et don Quichotte dans les deux extraits et pas dans les livres entiers. Tout au plus dire que l'une comme l'autre sont plongés dans leurs rêveries continuelles

Points communs entre le personnage d'Emma Bovary et de Don Quichotte

Bonsoir Quenn_fan,

On a dit souvent que Flaubert avait pensé, en créant le personnage d'Emma, à en faire un "Don Quichotte" en jupons...
Même passion dévorante pour les romans de chevalerie, même recherche de l'idéal, même "extraction" des réalités de la vie.
Don Quichotte recherche les aventures extraordinaires : Emma aussi. Emma recherche son "chevalier" : Don Quichotte recherche sa dame.

Il y a énormément de points communs entre ces deux personnages...

Tu n'as pas répondu à la question 2 :
Relève la façon dont s'y prennent les deux narrateurs pour juger des romans de chevalerie (ou d'amour).

Muriel

4

Points communs entre le personnage d'Emma Bovary et de Don Quichotte

Merci de vos réponses


Pour la question 2 je pense que Flaubert se moque un peu
des lectures d'Emma et qu'il utilise le registre satirique " ce n'étaient qu'amours , amants..." et l'ironie.

Parcontre Cervantès je ne sais pas trop , je pense qu'il entremêlent
drôleries , tragédie et satire car il est attendrie par son héro


_Emma et Don quichotte luttent contre l'ennui en compensant par la rêverie
_lisent des romans de chevalerie
_ souhaitent trouver l'amour , elle un cavalier à plume blanche et lui sa paysanne qu'il prend pour une princesse.

Ont-ils encore pleins de points communs ?
Car c'est seulement dans les extraits qu'on me demande de comparer.

Points communs entre le personnage d'Emma Bovary et de Don Quichotte

Cervantès écrit
il finit même par vendre plusieurs arpents de bonne terre
Je ne sais pas si dans le contexte de l'époque c'était un signe de bonne santé mentale !

il y passait ses nuits et ses jours... zut j'ai pas tout copié mais je crois du matin au soir et du soir au matin
il y a une exagération satirique
son cerveau se dessécha

Points communs entre le personnage d'Emma Bovary et de Don Quichotte

Quenn_fan,

Le narrateur du Don Quichotte dit :

Et il cru si fort à ce tissu d'inventions et d'extravagances que , pour lui , il n 'y avait pas d'histoire plus véridique au monde.

La modalisation est très péjorative...

Muriel

7

Points communs entre le personnage d'Emma Bovary et de Don Quichotte

Nous est présenté ici deux célébrissimes extraits de choef-d'oeuvres.
L'un des deux étant de registre réaliste : Madame Bovary de Flaubert , femme subissant l'échec de son mariage et succombant au vice romanesque et l'autre ,Don Quichotte de Cervantès , parodie des romans de chevalerie , gentilhomme fanatique d'aventures extraordinaires au point de ne plus parvenir à dinstinguer la réalité de l'imaginaire.
Les caractéristiques qui fondent essentiellement l'unité du corpus sont les points communs que l'on peut relever entre les deux personnages représentés .
Le plus flagrant est tout d'abord le besoin continuelle des deux personnages à être plonger dans un monde de rêveries.
Emma bovary a reçu une parfaite éducation au couvant et n'avait d'autre moyen que de dévorer sans arrêt des lectures romantiques afin d'échapper à l'ennui comme en témoingne la ligne 18 "Pendant six à quinze mois , Emma se graissa donc les mains à cette poussière des vieux cabinets de lecture".Toute cette littérature comptant l'amour-passion va nourir ses songes , conforter son tempérament sentimal et va faire que cela sera la quête de sa vie tout comme Don Quichotte qui jura fidélité à sa bien-aimée , une princesse qui n'était autre qu'une paysanne.
Tous deux berçé d'illusions , on retrouve la même recherche de l'idéal , la même extraction des réalités de la vie .
Comme Don Quichotte , Emma s'épprendera de l'époque moyen-âgeux
comme en témoigne le champ lexical utilisé : vieux manoirs , châtelaines , cavaliers , ménestrels , choses historiques.

Points communs entre le personnage d'Emma Bovary et de Don Quichotte

Tu étales un peu trop sur Emma ce qui crée un déséquilibre, essaie d'étoffer ce malheureux don Quichotte déjà bien  maigrichoux de nature   

Nous SONT présentéS ici deux célébrissimes extraits de chef-d'œuvre

9

Points communs entre le personnage d'Emma Bovary et de Don Quichotte

Nous sont présentés ici deux célébrissimes extraits de chef-d'œuvre.
L'un des deux étant de registre réaliste : Madame Bovary de Flaubert (1857), femme subissant l'échec de son mariage et succombant au vice romanesque et l'autre ,
Don Quichotte de Cervantès(1605) , parodie des romans de chevalerie , gentilhomme fanatique d'aventures extraordinaires au point de ne plus parvenir à distinguer la réalité de l'imaginaire.
Les caractéristiques qui fondent essentiellement l'unité du corpus sont les points communs que l'on peut relever entre les deux personnages représentés .
Le plus flagrant est tout d'abord le besoin continuelle des deux personnages à être plonger dans un monde de rêveries.
Emma bovary a reçu une parfaite éducation choisie  par ses parents au couvent et n'avait d'autre moyen que de dévorer sans arrêt des lectures romantiques afin d'échapper à l'ennui comme en témoigne la ligne 18 "Pendant six à quinze mois , Emma se graissa donc les mains à cette poussière des vieux cabinets de lecture".
Elle en revient naïve et devra plus tard se heurter à la réalité.
Toute cette littérature comptant l'amour-passion  nourrie ses songes , conforte son tempérament sentimal et va faire que cela sera la quête de sa vie tout comme Don Quichotte qui jure fidélité.
Tous deux bercés d'illusions , on retrouve la même recherche de l'idéal .
La jeune femme rêve de "monsieurs braves comme des lions" et d'un "cavalier à plume blanche" comme le gentilhomme  rêve de  "galanteries et d' "amours" lignes 14 , 15.
Comme Don Quichotte , Emma s'épprend de l'époque moyen-âgeux comme en témoigne le champ lexical utilisé : "vieux manoirs , châtelaines , cavaliers , ménestrels , choses historiques" ligne 19 à 21.
Seconde concordance :  l' extraction des réalités de la vie :
Pour Don Quichotte , "Il n'y avait pas d'histoire plus véridique au monde" , ligne 17. Emma et le pauvre hidalgo s'inventent un monde à travers un regard candide et finissent par se perdre dans leurs chimères pour reprendre une citation du roman de Maupassant , "Une vie" : "elle ne savait rien de l'amour sinon sa poésie".
Nous constatons qu'Emma et l'idéaliste qu'est Don Quichotte sont tous deux des anti-héros. Jeune femme moderne mais vite rattrapée par son bovarysme
comme on peut le percevoir dans l'analepse racontée traduisant une notion d'échec notamment par " Elle aurait voulu vivre" ligne 21.
Quand à Don Quichotte , personnage à caractère burlesque , raillé par tous , mais qui ce veut redresseur de torts , (il s'imagine au coeur de "batailles" et "défis" )n'en reste pas moins fidèle à lui-même c'est-à-dire à la recherche de la perfection.
De plus , certaines valeurs véhiculées par les protagonistes sont semblables :
l'amour , le respect de l'autre , la dignité humaine , la liberté , la bonté , le respect de l'autre.
Dernier point enfin , Madame Bovary et Don Quichotte sont des emblèmes constituant la brutale irruption de la modernité en littérature.
Cervantès se plaît à brimer les romans de chevalerie qui prédominaient son époque  et l'on considère Flaubert comme le père de la littérature moderne.
En définitive nous pouvons donc en conclure que Madame Bovary est une sorte de Don Quichotte en jupon.
D'ailleurs , il faut savoir que Don Quichotte est l'une des références majeures de Flaubert qu' il disait connaître par coeur avant même de savoir lire.


Est-ce mieux ou ais-je fais du HS ?

Points communs entre le personnage d'Emma Bovary et de Don Quichotte

J'ai une qestion a faire pour demain et si quelqun pourait m'aider...
la question est:
"En quoi Emma et Qon Quichotte sint ils une illustration des pieges de la lecture?"