Hugo, incipit de Claude Gueux

Bonjour,

Je passe le bac de français 1re STG dans une semaine et demi. J'ai réuni mes textes et je me rends compte qu'il me manquait une explication de texte, en l'occurrence l'explication de texte de l'incipit de Claude Gueux du début jusqu'à "Il avait pourtant bien souffert". Si quelqu'un a cette explication peut-il me la poster ? D'avance merci.

2

Hugo, incipit de Claude Gueux

Bonjour,

Je n'ai pas ce fameux commentaire tout fait. Je ne peux donc te proposer que quelques pistes de lecture à compléter par tes propres observations et réflexions :

Il y a sept ou huit ans, un homme nommé Claude Gueux, pauvre ouvrier, vivait à Paris. Il avait avec lui une fille qui était sa maîtresse, et un enfant de cette fille. Je dis les choses comme elles sont, laissant le lecteur ramasser les moralités à mesure que les faits les sèment sur leur chemin. L'ouvrier était capable, habile, intelligent, fort maltraité par l'éducation, fort bien traité par la nature, ne sachant pas lire et sachant penser. Un hiver, l'ouvrage manqua. Pas de feu ni de pain dans le galetas. L'homme, la fille et l'enfant eurent froid et faim. L'homme vola. Je ne sais ce qu'il vola, je ne sais où il vola. Ce que je sais, c'est que de ce vol il résulta trois jours de pain et de feu pour la femme et pour l'enfant, et cinq ans de prison pour l'homme.
L'homme fut envoyé faire son temps à la maison centrale de Clairvaux. Clairvaux, abbaye dont on a fait une bastille, cellule dont on a fait un cabanon, autel dont on a fait un pilori. Quand nous parlons de progrès, c'est ainsi que certaines gens le comprennent et l'exécutent. Voilà la chose qu'ils mettent sous notre mot.
Poursuivons.
Arrivé là, on le mit dans un cachot pour la nuit, et dans un atelier pour le jour. Ce n'est pas l'atelier que je blâme.
Claude Gueux, honnête ouvrier naguère, voleur désormais, était une figure digne et grave. Il avait le front haut, déjà ridé quoique jeune encore, quelques cheveux gris perdus dans les touffes noires, l'œil doux et fort puissamment enfoncé sous une arcade sourcilière bien modelée, les narines ouvertes, le menton avancé, la lèvre dédaigneuse. C'était une belle tête.
On va voir ce que la société en a fait.
II avait la parole rare, le geste peu fréquent, quelque chose d'impérieux dans toute sa personne et qui se faisait obéir, l'air pensif, sérieux plutôt que souffrant. Il avait pourtant bien souffert.

1. Qu'est-ce qu'un incipit ? (du latin incipere commencer, les premiers mots d'un manuscrit)
Comme une scène d'exposition dans une pièce.
Relève tous les détails sur le lieu, l'époque, les personnages, le thème, la tonalité…
Ici c'est aussi un résumé avant le nœud.
Le choix d’une ouverture " in media res " (au milieu des choses, des événements) confère à cet incipit une valeur de scène de genre à la fois statique et théâtrale : le destin est déjà en route…

2. Le portrait de l'homme : portrait physique, portrait moral, le nom tout un symbole : le personnage est le peuple souffrant et méprisé. Insistance sur une "belle tête" (qu'on va couper). Ironie implicite.

3. Les faits retenus et les commentaires d'Hugo : une œuvre apologétique. Note les oppositions, les antithèses, l'exorbitance de la peine, la mécanique infernale qui fixe l'homme dans son état de criminel, et refuse les moyens de la réhabilitation.
Une phrase importante avec sa rupture dans l'emploi des temps : "On va voir ce que la société en a fait".

Cette nouvelle reprend le Dernier jour d'un condamné et annonce Les Misérables, le thème de la damnation sociale est là en substance. C'est l'œuvre pamphlétaire d'un socialiste romantique devenu militant dans le combat civilisateur contre la peine de mort et l'injustice sociale.

3

Hugo, incipit de Claude Gueux

J'ai un commentaire à faire sur Claude Gueux : vous ferez un commentaire de l'incipit en rappelant le rôle de l'incipit, et en repérant le contrat qui s'établit entre l'auteur et le lecteur.
J'ai trouvé quelque piste de lecture dont je ne suis pas sur, et il me manque des arguments

Pour la partie 1 de l'incipit, je pensais dabord définir un incipit, son rôle et dans un second temps reprendre les éléments dans le texte
Pour la partie 2, je pensais mettre le souci de Victor Hugo d'aborder avec objectivité les faits, mais ensuite je ne sais pas >.<
C'est quoi le contrat entre l'auteur et le lecteur dans l'incipit ?
Victor Hugo veut être objectif, mais sinon ?

Hugo, incipit de Claude Gueux

Bonjour,
J'ai un bac blanc de francais dans moins de une semaine, je me suis rendu compte qu'il me manquait l'incipit et l'excipit de Claude Gueux. Si quelqu'un les a peut-il me les poster ? Merci d'avance

Hugo, incipit de Claude Gueux

On trouve le texte en ligne en tapant "Claude Gueux" sur Google :
https://fr.wikisource.org/wiki/Claude_Gueux