Que pensez-vous de l'écriture inclusive ?

Réponse à Ponthieu qui affirme: " La civilisation pré-indo-européenne était matriarcale ..... Ce sont les Indo-Européens qui ont apporté avec eux la prévalence masculine."

Tout d'abord il n'y a aucune preuve de l'existence d'un peuple indo-européen. Il n'existe aucun texte et aucune culture archéologique pouvant attester de leur existence. Il n'existe que des hypothèses sur lesquelles les historiens n'arrivent pas à se mettre d'accord depuis plus de deux siècles (hypothèse Kourgane ou macédonienne, hypothèse anatolienne, hypothèse balkanique, hypothèse de l'Europe du nord et hypothèse paléolithique).
L'idée de l'existence d'un peuple indo-européen est en fait une invention des grammairiens du XIXème siècle qui cherchaient à expliquer la raison pour laquelle des racines identiques se retrouvaient dans des langues aussi éloignées géographiquement que le sanskrit, le latin, l'espagnol ou le français (meter/Mutter/mother/mère/madre/mater).
Ils en sont arrivés à la conclusion qu'à l'origine il existait un peuple qui vivait aux alentours de la Mer Noire et qui s'est éparpillé au cours de l'histoire, les uns allant vers l'ouest (Europe), et les autres vers l'est (Perse et Inde). Et ainsi tout les pseudo-savants de l'époque se sont mis à fantasmer sur le territoire supposé de ce peuple qui aurait vécu là à l'époque néolithique. Des datations farfelues le situait même entre le 4ème et le 10ème millénaire avant notre ère.
Ensuite, " la civilisation pré-indo-européenne " n'a jamais existé. Les populations qui ont occupé le territoire de l'Europe avant le néolithique étaient les Néandertaliens. Ce n'était pas une civilisation et il n'y a aucune preuve qu'ils pratiquaient le matriarcat. C'étaient des chasseurs-cueilleurs. Ils ont disparu aux alentours de 30.000 avant notre ère, remplacés par les Homo-Sapiens qui ont émigré depuis l'Afrique entre 60.000 et 30.000 avant notre ère.
L'hypothèse sur laquelle se fonde un grand nombre de chercheurs depuis les années 1980, est que l'Homo-Sapiens est remonté du centre de l'Afrique vers l'Europe aux cours de ces millénaires en passant par l'Egypte, le Moyen-Orient et l'actuelle Turquie (Anatolie) et qu'il a rencontré le Néandertalien. Il y aurait eu un croisement entre les deux espèces assez proches l'une de l'autre. Les uns se seraient installés en Europe et les autres seraient partis vers l'Inde, mais beaucoup plus tardivement. Il y a même l'hypothèse (à vérifier) d'un groupe qui aurait pu traverser la Sibérie, le Détroit de Béring et s'installer en Amérique du nord puis du sud. On retrouve des racines proches de l'Indo-Européen dans les langues amérindiennes et même récemment on a découvert que certains peuples de Polynésie avaient dans leurs langues précolombiennes des mots avec des racines proches de l'Indo-Européen
Les chercheurs actuels pensent que le Néandertalien n'a pas disparu brutalement, mais qu'il s'est mélangé avec l'Homo-Sapiens.
Bien entendu tous ces phénomènes se sont étalés sur des dizaines de milliers d'années jusqu'au néolithique.
A partir du néolithique, ces populations qui se sont autrefois rencontrés dans le " Croissant Fertile"  étaient déjà dispersées à travers le monde et avaient déjà emporté avec eux leur langage dont on trouve les racines disséminées à travers le monde. Mais la majorité d'entre eux est restée dans le " Croissant Fertile " parce que le climat y était beaucoup plus favorable. Et c'est là qu'ils ont fondés les premières civilisations à partir du 4ème millénaire avant notre ère: l'Egypte des pharaons, Babylone, les Sumériens, La Perse, les Hittites, la Mésopotamie, les Hébreux ...
Mais les ancêtres des ces peuples avaient déjà emporté à travers le monde les mots dont nous trouvons les racines identiques. Et ces peuples eux-même allaient véhiculer les mêmes racines aux différents peuples qui allaient se succéder à leur tour après eux: les Grecs, les Romains puis tous les peuples européens.
Finalement, si les Allemands disent mutter et les français mère, n'est-ce pas aussi que les deux peuples (Germains ou Francs et Gaulois) se sont croisés à l'époque Gallo-Romaine et qu'ils ont hérité du mot latin mater?
En réalité il n'y a jamais eu de peuple Indo-Européen qui aurait apporté avec lui une sorte de " prévalence masculine ". Il y a juste eu des rencontres et des mélanges de peuples à différentes époques et sur des millénaires, le seul point commun étant le Croissant Fertile (Egypte, Moyen-Orient, Anatolie) parce que le climat y est plus favorable aux rencontres, parce que c'est le seul lieu de passage terrestre entre l'Afrique et l'Europe et parce que c'est un point central pour se diriger dans toutes les directions du monde.
Ensuite chaque peuple a suivi son chemin disséminant les mots tout autour du monde.
Matriarcat ou patriarcat, ça c'est une autre question sur laquelle on peut débattre. Mais on ne peut pas accuser un peuple qui n'a jamais existé sinon dans l'imagination de grammairiens d'avoir apporté le patriarcat avec lui "dans ses bagages".
Néanmoins le concept de langue indo-européenne est très utile en linguistique mais c'est une langue virtuelle. Elle n'a jamais existé en tant que langue parlée.
Je suis désolé de décevoir les féministes, mais ce n'est pas chez un peuple virtuel qu'on pourra trouver l'origine du machisme. Il faut définitivement chercher ailleurs.

12

Que pensez-vous de l'écriture inclusive ?

Et finalement, Donau, que penses-tu de l'écriture inclusive ?

Que pensez-vous de l'écriture inclusive ?

Je ne pense pas que l'écriture inclusive soit une bonne solution pour régler le problème. L'éducation au respect des différences et la fin des inégalités entre les hommes et les femmes viendra de l'école et des parents. C'est au niveau des enfants qu'on mettra progressivement fin aux stéréotypes.
L'écriture inclusive complique l'enseignement de la langue pour les enfants surtout ceux qui sont en difficulté. Comment prononcer un mot qui s'écrit: un.e étudiant.te ou bien un.e musicien.ne ?
Par contre on peut imaginer des modifications comme accorder les participes passés avec le mot le plus proche du participe: des fleurs, des boissons douces, des bonbons ont étés distribués aux enfants pourrait donner: des bonbons, des fleurs, des boissons douces ont été distribuées aux enfants.
distribués s'accorderait avec bonbons et distribuées s'accorderait avec boissons douces.
Il faut d'ailleurs préciser que l'accord se faisait de cette manière au XVIème siècle. On pourrait revenir à cette règle.
On peut aussi imaginer des entrées séparées pour les mots masculins et féminins dans les dictionnaires. Beau et belle auraient deux entrées différentes.
Et puis il y a des masculins et des féminins qui correspondent au sexe des personnes ou des animaux: un directeur et une directrice, un loup et une louve; mais comment classer tous ces mots dont le genre masculin et féminin est exclusivement grammatical: un livre, un classeur, un ordinateur; une rivière, une cassette, une horloge. On accorde au masculin ou au féminin tous ces mots qui n'ont pas de sexe?
En allemand, ils ont même le genre neutre: der Schlüssel, die Zeitung, das Haus. Et l'enfant n'est ni fille ni garçon. Il est du genre neutre: das Kind.
En fait je crois que la confusion provient du mélange entre sexe et genre. Il reste encore beaucoup de travail et de recherche à faire autour des gender studies.
A titre personnel je ne suis pas favorable à l'écriture inclusive pour le moment. Laissons faire la langue: elle évolue d'elle-même sans que personne ne la brusque depuis des siècles grâce aux habitudes des gens qui la parlent et aux écrivains. L'Académie Française ne fait qu'entériner les usages une fois acquis. Un exemple: L'Académie Française a entériné le fait que toutes les terminaisons en -ois deviennent -ais au début du XIXème siècle suite à la révolution française qui bannissait ces aristocrates qui parlaient en -ois (avant on disait les François pour les Français et il disoit pour il disait à l'imparfait).
De même certains voudraient bannir l'imparfait du subjonctif et le passé simple de l'enseignement scolaire. Comment feront les nouvelles générations pour lire les classiques. Va-t-on être obligé de traduire Zola en écriture inclusive, tout au présent et au passé composé, et en verlan?
Il est vrai que plus personne n'arrive à lire du Rabelais dans le texte de nos jours. La plupart des éditions mettent une traduction en français moderne à côté du texte d'origine.
Enfin l'écriture inclusive ne mettra pas fin aux inégalités salariales entre les hommes et les femmes, aux violences conjugales, au harcèlement sexuel. Elle n'empêchera pas non plus les petites filles de jouer à la poupée si ça leur plaît, ni aux petits garçons de jouer aux jeux vidéos.
Ce n'est pas en changeant les mots qu'on change les choses.

Que pensez-vous de l'écriture inclusive ?

On peut aussi imaginer des entrées séparées pour les mots masculins et féminins dans les dictionnaires. Beau et belle auraient deux entrées différentes.

Dans le Robert, on a l'entrée séparée BELLE, qui renvoie à 1 BEAU.

15 (Modifié par Donau 18/07/2018 à 22:23)

Que pensez-vous de l'écriture inclusive ?

En effet. J'ai le Robert 2009 et j'y ai bien trouvé l'entrée "Belle" quatre pages après l'entrée "Beau, bel, belle".
Ce n'était pas un bon exemple. Par contre il n'y a qu'une seule entrée pour: étudiant et étudiante (Etudiant, iante) ou bien directeur et directrice (Directeur, trice).

16 (Modifié par Dom56 12/05/2019 à 13:20)

Que pensez-vous de l'écriture inclusive ?

Bonjour,
Je ne sais pas s'il y a d'autres pages traitant de l'écriture inclusive.

J'ai une question : A supposer que je veuille suivre cette voie et que je cherche à adapter la phrase : "Autour d’eux, seuls la rivière et les oiseaux savaient encore chanter.", que choisir ?

(Mon choix est de placer la rivière avant les oiseaux, l'attention du personnage étant initialement placée sur cette rivière avant de s'élever vers le ciel et les arbres.)

1 - Autour d'eux, seule la rivière et seuls les oiseaux savaient encore chanter

2 - Autour d'eux seuls les oiseaux et seule la rivière savaient encore chanter

Mais quoi de ces seule/seuls répétés deux fois ?Je comprends que les oiseaux et la rivière sont différents et que répéter deux fois le mot seul peut s'expliquer ainsi peut-être, mais cette redondance me gêne, elle accentue ce mot au détriment de la rivière et des oiseaux.

alors :

Autour d'eux les oiseaux et la rivière seule savaient encore chanter ?

Autour d'eux la rivière et les oiseaux seuls savaient encore chanter ? (ce qui respecte mon ordre des mots)

Possible, mais très laid, non ? Qu'en pensez-vous ?

17 (Modifié par paulang 12/05/2019 à 14:40)

Que pensez-vous de l'écriture inclusive ?

Il me semble que quel que soit l'ordre, seuls devrait toujours être pluriel puisque deux éléments -dont l'un masculin- savent chanter.
Attendre réponse plus autorisée

18

Que pensez-vous de l'écriture inclusive ?

Je suis du même avis que paulang. De plus, il ne s'agit pas ici d'écriture inclusive, mais plutôt de savoir si l'accord du participe passé peut se faire selon la règle en vigueur actuellement, ou par proximité. Pour l’instant, à ma connaissance, la dernière éventualité n'est pas admise.

19

Que pensez-vous de l'écriture inclusive ?

Je me trompe peut-être Perluète mais il me semble bien que la règle de proximité était celle qui était appliquée dans des temps fort, fort lointains....

Alors j'attends aussi une réponse de nos "cracks" !


20 (Modifié par seesaw 13/05/2019 à 04:50)

Que pensez-vous de l'écriture inclusive ?

L'écriture inclusive est une bonne chose à mon avis MAIS, concernant les règles pures de grammaire (accord, genres etc) elle ne concerne et NE PEUT CONCERNER QUE (c'est ainsi dans tous les pays plus évolués sur ce sujet : Belgique, Canada francophone, Suisse romande etc) les documents administratifs.

Au sujet de la féminisation des noms de métiers, fonctions : c'est une très bonne chose évidemment (on disait peinteresse, mairesse etc) avant que l'Académie française décide ex nihilo de barrer tout cela d'un trait de plume au XVIIe s.


Mais concernant ta phrase, si tu voulais faire l'écriture inclusive à fond, tu devrais écrire :

"Autour d’elles et d'eux, seul.e.s (ou uniquement) la rivière et les oiseaux savaient encore chanter."

(car dans les provinces ou pays que j'ai susdits, ils n'utilisent pas les points mais font en sorte de trouver des substituts, des synonymes etc : j'ai lu leurs protocoles et c'est très intelligemment fait)
Et pour la rivière qui chante : le seul remède est d'arrêter d'écouter Grégoire ou autre chanteur que je ne veux même pas connaître.

Mais tu te rends compte que ça devient du grand n'importe quoi de vouloir te l'imposer dans la vie quotidienne ou pour écrire ton histoire qui sera illisible et que personne ne voudra lire ALORS que ça ne concernerait de toute façon (si c'était suivi par les politiques) que les documents administratifs.

Tu ne nous vois quand même pas dans un monde où les politiques nous imposeraient (HORS L'ADMINISTRATION) une façon de parler, d'écrire... donc de penser!

Donc, désolé de te le dire ainsi, mais ta question n'a pour moi pas de sens.

Et un petit 1984 à mon avis te remettrait les idées plus claires.