1 (Modifié par webmestre 26/03/2018 à 18:05)

Molière, L’Avare, acte V, scène 3

Bonjour à tous, je suis nouveau sur ce site.
J'ai un commentaire à rendre pour jeudi sur le l'acte V scène 3 de l'avare de Molière et je n'y arrive vraiment pas
Notre professeur a donné une aide : "nous pouvons étudier le comportement de chaque personne en oublions pas son aspect comique "
voici la scène :

VALÈRE.- Que voulez-vous, Monsieur ?

HARPAGON.- Comment, traître, tu ne rougis pas de ton crime ?

VALÈRE.- De quel crime voulez-vous donc parler ?

HARPAGON.- De quel crime je veux parler, infâme, comme si tu ne savais pas ce que je veux dire. C’est en vain que tu prétendrais de le déguiser. L’affaire est découverte, et l’on vient de m’apprendre tout. Comment abuser ainsi de ma bonté, et s’introduire exprès chez moi pour me trahir ? pour me jouer un tour de cette nature ?

VALÈRE.- Monsieur, puisqu’on vous a découvert tout, je ne veux point chercher de détours, et vous nier la chose.

MAÎTRE JACQUES.- Oh, oh. Aurais-je deviné sans y penser ?

VALÈRE.- C’était mon dessein de vous en parler, et je voulais attendre pour cela des conjonctures favorables ; mais puisqu’il est ainsi, je vous conjure de ne vous point fâcher, et de vouloir entendre mes raisons.

HARPAGON.- Et quelles belles raisons peux-tu me donner, voleur infâme ?

VALÈRE.- Ah ! Monsieur, je n’ai pas mérité ces noms. Il est vrai que j’ai commis une offense envers vous ; mais après tout ma faute est pardonnable.

HARPAGON.- Comment pardonnable ? Un guet-apens ? Un assassinat de la sorte ?

VALÈRE.- De grâce, ne vous mettez point en colère. Quand vous m’aurez ouï, vous verrez que le mal n’est pas si grand que vous le faites.

HARPAGON.- Le mal n’est pas si grand que je le fais ! Quoi mon sang, mes entrailles, pendard ?

VALÈRE.- Votre sang, Monsieur, n’est pas tombé dans de mauvaises mains. Je suis d’une condition à ne lui point faire de tort, et il n’y a rien en tout ceci que je ne puisse bien réparer.

HARPAGON.- C’est bien mon intention ; et que tu me restitues ce que tu m’as ravi.

VALÈRE.- Votre honneur, Monsieur, sera pleinement satisfait.

HARPAGON.- Il n’est pas question d’honneur là-dedans. Mais, dis-moi, qui [6] t’a porté à cette action ?

VALÈRE.- Hélas ! me le demandez-vous ?

HARPAGON.- Oui, vraiment, je te le demande.

VALÈRE.- Un dieu qui porte les excuses de tout ce qu’il fait faire : l’Amour.

je vous remercie de votre aide

2

Molière, L’Avare, acte V, scène 3

L' Avare, extrait de la scène 3 de l'acte V.

Un quiproquo est le ressort comique ici.
Harpagon parle de son argent volé avec des termes qui prêtent à confusion :  (crime/trahir/voleur infâme/ un guet-apens/un assassinat/mon sang/mes entrailles )
S'y ajoute l'inflation du vocabulaire employé (hyperboles nombreuses)
A noter aussi le contraste entre un Valère tout plein de son amour et un Harpagon tout préoccupé par son argent. Seul le public  sait tout et s'en réjouit.

3 (Modifié par Jehan 27/03/2018 à 22:34)

Molière, L’Avare, acte V, scène 3

merci de ta réponse
il faudrait que je trouve un plan ( avec 2 grandes parties et des sous-parties) voilà ce que j'ai fait

Ex :   1           I/  Le comportement d'Harpagon
                               a) Harpagon un personnage ( énervé et soupçonneux )= mal dit je pense
                               b) Le comique d'Harpagon 

                              II/  Le comportement de Valère
                               a) Valère un personnage amoureux
                               b) le comique de Valére

ou alors  2      I/  Le comportement d'Harpagon
                               a)comique de mot
                               b) comique de situation

                             II/  Le comportement de Valère
                               a)comique de mot
                               b) comique de situation         

j'hésite entre ces deux plans
j'ai déjà fait l'introduction
je vous remercie de votre aide

Molière, L’Avare, acte V, scène 3

Bonsoir.

Comme c'est dans l'introduction qu'on annonce le plan, comment as-tu pu déjà la rédiger, puisque tu n'as pas encore choisi ton plan ?

5 (Modifié par ZAC-FOX 28/03/2018 à 14:43)

Molière, L’Avare, acte V, scène 3

Il ne me reste plus qu'à écrire le plan dans l'introduction
Du coup vous me conseillez quelle plan?