1 (Modifié par Jehan 07/03/2018 à 20:27)

Le véritable metteur en scène de notre vie est le hasard

Bonsoir, je suis nouvelle sur le site, je l'ai trouvé par hasard et je suis contente d’être une membre car je suis sure que vos connaissances vont beaucoup m'aider ameilleurer mes réflexion...


comme vous voyez, dans le titre, une magnifique citation de Mercier. Je doit faire une dissertation et trouver des arguments, thèse et antithèse
est ce que quelqu’un a une idée ou une réflexion qui pourra partager avec moi!

un grand merci

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

2 (Modifié par floreale 07/03/2018 à 21:00)

Le véritable metteur en scène de notre vie est le hasard

La part du "hasard" :
la naissance ( le lieu, l'époque, le pays, la famille ...)
l'hérédité
La santé, la maladie
les rencontres
.../...

La part qui me revient :
ce que je fais de mon éducation
ce que je fais de mes études
ce que je fais de mon caractère, de mes qualités, de mes défauts
ce que je fais des difficultés et des échecs
ce que je fais des réussites
ce que je fais pour les autres
.../...

Le véritable metteur en scène de notre vie est le hasard

Je suppose qu'il s'agit d'un sujet de philosophie.
-A lire utilement cette introduction du même Daniel Mercier.
https://www.cafephilosophia.fr/sujets/s … -le-hasard
-Un ouvrage de référence qui me vient à l'esprit : La hasard et la nécessité de Jacques Monod.

4 (Modifié par Jean-Luc 07/03/2018 à 21:12)

Le véritable metteur en scène de notre vie est le hasard

Bonsoir,

Ben ! tu vois le hasard fait bien les choses et le site sera peut-être un excellent metteur en scène.

Finalement ce sujet t'invite à réfléchir si tu es seulement acteur de ta vie, et si c'est le hasard qui la met en scène.

Déjà être acteur, c'est mieux que spectateur !

Mais tu peux aussi te demander si tu n'as quand même pas un projet, un scénario que tu entends poursuivre malgré les aléas. Composer avec les obstacles, c'est intelligent. Tirer profit de ce qui n'était pas attendu, c'est capital. Saisir sa chance en quelque sorte !

Une petite réflexion de Sénèque qui pourrait t'aider : « Il n'est pas de bon vent pour qui ne connaît pas son port ».

Le véritable metteur en scène de notre vie est le hasard

Finalement ce sujet t'invite à réfléchir si tu es seulement acteur de ta vie, et si c'est le hasard qui la met en scène.

et tu pourras répondre en ménageant la chèvre et le chou : Les deux, mon Général !

6 (Modifié par Jean-Luc 08/03/2018 à 09:05)

Le véritable metteur en scène de notre vie est le hasard

Bonsoir,

Pour aller plus loin dans la réflexion, tu peux te demander si c'est le hasard qui est le maître de nos vies.
L'homme est-il un orphelin abandonné dans un univers absurde ?
D'un côté Camus ; de l'autre, certains parlent de providence.
Notre monde est-il le fruit du hasard ou d'une intelligence créatrice bienveillante ?
L'homme est-il le produit d'une évolution erratique ou l'aboutissement d'un projet transcendant ?
Les scientifiques sont confrontés à ce dilemme.
La théorie des probabilités condamne le hasard. Le célèbre cosmologiste Fred Hoyle décrit cette réalité de la façon suivante : La formation d’une cellule suite au hasard est aussi probable que la formation d’un avion Boeing 747 suite à l’assemblage des pièces d'un tas de déchets qu'une tempête aurait éparpillées. Si cela est vrai pour la cellule vivante, que dire de l'homme tel que nous le connaissons ?

7 (Modifié par Laoshi 08/03/2018 à 09:03)

Le véritable metteur en scène de notre vie est le hasard

A lire peut-être avec profit :
http://journals.openedition.org/leportique/180
En revenir aux philosophes grecs avec Démocrite pour qui tout serait fruit du hasard et de la nécessité, aux Leçons de physique d'Aristote, à la théorie des probabilités de Blaise Pascal.
Ne pas omettre de parler des conceptions déterministes du monde.
Par exemple :

« Nous devons envisager l'état présent de l'univers comme l'effet de son état antérieur, et comme la cause de celui qui va suivre. Une intelligence qui, pour un instant donné, connaîtrait toutes les forces dont la nature est animée et la situation respective des êtres qui la composent, si d'ailleurs elle était assez vaste pour soumettre ces données à l'analyse, embrasserait dans la même formule les mouvements des plus grands corps de l'univers et ceux du plus léger atome : rien ne serait incertain pour elle, et l'avenir, comme le passé, serait présent à ses yeux. L'esprit humain offre, dans la perfection qu'il a su donner à l'astronomie, une faible esquisse de cette intelligence. Ses découvertes en mécanique et en géométrie, jointes à celles de la pesanteur universelle, l'ont mis à portée de comprendre dans les mêmes expressions analytiques les états passés et futurs du système du monde. En appliquant la même méthode à quelques autres objets de ses connaissances, il est parvenu à ramener à des lois générales les phénomènes observés, et à prévoir ceux que les circonstances données doivent faire éclore. » (Pierre-Simon de Laplace, mathématicien, Essai philosophique sur les probabilités)