1

Subjonctif plus-que-parfait ou imparfait ?

Bonjour,

Je commence une phrase au plus que parfait. Et j’hésite à utiliser ensuite un subjonctif plus que parfait ou imparfait. Pourriez-vous me conseiller ? Voici la phrase :

"Il avait commencé par arrêter de manger de la viande. Non qu'il eût été contre l'idée de tuer des animaux mais.../Non qu'il fût contre l'idée de tuer des animaux mais..."

Utiliseriez-vous « eût été » ou « fût » ou autre chose ? Merci de ne répondre que si vous êtes sûr de votre coup.

Subjonctif plus-que-parfait ou imparfait ?

Utiliseriez-vous « eût été » ou « fût » ou autre chose ? Merci de ne répondre que si vous êtes sûr de votre coup.

Il avait commencé par arrêter de manger de la viande. Non qu'il eût été contre l'idée de tuer des animaux mais.../Non qu'il fût contre l'idée de tuer des animaux mais..."
Je suis "sûre de mon coup", mais j'aimerais connaître la fin de la phrase pour juger de l'harmonie de l'ensemble.

3 (Modifié par Antoine07 25/02/2018 à 21:44)

Subjonctif plus-que-parfait ou imparfait ?

Bonjour, merci pour votre réponse. En fait j’ai modifié ma phrase car je n’avais pas envie de la communiquer sur internet mais j’ai respecté la construction qui me posait problème.

Je pourrais la terminer comme ça : "Il avait commencé par arrêter de manger de la viande. Non qu'il eût été contre l'idée de tuer des animaux.../Non qu'il fût contre l'idée de tuer des animaux car il avait déjà pratiqué la chasse et ne rechignait pas à tirer un faisan si une occasion se présentait" (phrase nulle pour l’exemple).

Je pourrais aussi dire : « Il avait commencé par apprendre l’anglais. Pas pour le parler. Non qu’il eût été opposé à un voyage en Angleterre, car il y était déjà allé et n’excluait pas d’y retourner un jour/non qu’il fût opposé à un voyage en Angleterre car il y était déjà allé et n’excluait pas... »

Pourriez-vous s’il vous plait développer votre avis car c’est un problème sur lequel mon entourage et moi nous creusons les méninges depuis un moment.

Subjonctif plus-que-parfait ou imparfait ?

Je préfère pour ma part le subjonctif imparfait au subjonctif plus-que-parfait, qui marque une antériorité que je ne sens pas ici.
Cependant, je n'irais pas jusqu'à dire qu'il est incorrect.
La nuance est différente.
Mais je ne sais quelle est la nuance que vous souhaitez exprimer.

5

Subjonctif plus-que-parfait ou imparfait ?

Au début j’avais écrit « Non qu’il AIT été opposé à cette idée... »

Mais en réfléchissant je m’étais dit que la phrase précédente étant au plus que parfait, « ait été » au subjonctif passé n’allait pas. J’ai pensé au subjonctif plus que parfait « Non qu’il eût été opposé à... »

Mais de ce que j’ai lu, ce temps est très daté et il est un peu piège car il peut rejoindre le conditionnel. Et surtout, j’hésite beaucoup car je ne le trouve pas très joli dans cette phrase, un peu lourd.

Je cherche seulement à mettre le temps correct pour ce subjonctif qui suit le plus que parfait de la phrase précédente...
En plus, c’est au début de mon texte donc il ne faut pas que je fasse d’erreur.

Vous êtes toujours sûre de vous ?

6 (Modifié par Jehan 25/02/2018 à 23:33)

Subjonctif plus-que-parfait ou imparfait ?

Oui.
Il avait commencé par arrêter de manger de la viande, non qu’il fût (c’est son état permanent, ou actuel ; à l’oral, on utiliserait même un subjonctif présent : soit) contre le fait de tuer des animaux, mais par simple fantaisie.

7

Subjonctif plus-que-parfait ou imparfait ?

D’accord merci. Je me rends compte que je n’ai pas précisé que l’ensemble du texte est écrit à l’imparfait (une fiction) ; je ne sais pas si ça change quelque chose...

Subjonctif plus-que-parfait ou imparfait ?

Non. Le subjonctif imparfait conviendra bien dans un texte au passé, à l’écrit surtout.