Master recherche, Capes, agrégation, thèse... le dédale de l'orientation.

Bonjour ou bonsoir à toutes et à tous!

Je vais essayer de garder ça assez court et concis, désolé d'avance si par moment je m'étends un peu.

Je suis actuellement en troisième année de LLCE Anglais dans une petite fac (une quarantaine en L3, répartis en deux groupes de TD). L'année prochaine, je serai aux Etats-Unis en tant qu'assistant de langue française dans un College Américain qui a un accord avec mon université.
Jusque là, tout va bien.

Puisqu'il est, évidemment, impossible de suivre un Master MEEF en étant aux Etats-Unis (je ne maîtrise hélas pas encore le don d'ubiquité qui m'aurait permis d'être à la fois en stage et assistant!), je suis obligé de m'inscrire en Master Recherche. En réalité, ça ne me dérange pas plus que ça, voire pas du tout: au vu du "contenu" du Master MEEF, je préfère honnêtement travailler en autonomie partielle sur un sujet que j'ai choisi et qui m'intéresse (pour les curieuses et curieux, la linguistique anglaise et la question du genre notamment). De plus, l'année de M1 Recherche est faisable intégralement à l'étranger, je fais donc d'une pierre deux coups: mon année à l'étranger et ma première année de Master, je ne "perds" pas cette année à l'étranger comparé à toutes mes amies voulant faire un Master MEEF, et qui prennent un an de "retard" dans leurs études.

Toutefois, le Master Recherche ne préparant pas du tout aux deux concours de l'enseignement, je me retrouverais donc, si tout se passe bien, lors de l'année scolaire 2020-2021, sans rien d'autre qu'un Master Recherche.

C'est là qu'intervient mon professeur de Grammaire et Linguistique, ainsi que d'Initiation à la Recherche: lorsque je lui ai rendu, en L2, mon travail de Recherche en Linguistique, il m'a dit que c'était vraiment excellent, et meilleur que ce que certains M2 lui rendaient. Il m'a conseillé "de passer l'Agrég après le Master, puis de faire une Thèse". Ce sont littéralement ses mots; mais ils m'ont laissé dubitatif. Sur plusieurs points, mais celui-là m'a choqué le plus:

"Passer l'Agrég", comme si c'était une formalité. Dans sa formulation et sa façon de le dire, on sent qu'il est sûr que je l'aurai du premier coup.
Mais...

Est-ce-que ça vaut vraiment la peine d'essayer l'Agrég si on a "que" 12,5 de moyenne générale en L3 (14,4 en 1e année, 13~ en 2e année)?
Je pose la question car la major(e?) de promo, Britannique et qui donc a de grosses facilités d'expressions, n'a "que" 13,8 de moyenne. Oui, même la major n'a pas la mention Bien.

On sait (et c'est un secret de polichinelle, au vu des dires de certains de nos profs qui le déplorent), que certaines notes sont attribuées à la tête, sans même lire les copies, sans aucune annotation (voire annotations contraires, des "bon travail" qui donnent des 11 et des "c'est très superficiel" qui donnent des 14...), et que la notation générale est plutôt très dure, surtout comparée à la fac/"usine" voisine.
Mais malgré tout, j'ai perdu deux points de moyenne totale (comme tout le monde dans ma promo, remarquez) de la L1 à la L3.
La seule chose qui me rassure quant à mes chances de passer l'agrég, c'est le format même de nos partiels et cours de cette année: en phonologie et grammaire, c'est littéralement des exercices types d'agrég.

=> C'est là, donc, que vient mon interrogation: que suis-je censé faire? Est-ce-que j'ai ne serait-ce que le niveau pour prétendre à l'Agrégation?
Je ne le cache pas, il s'agit du concours que je vise. Je préfère enseigner en Lycée, et c'est une certaine garantie (pas totale) de pouvoir le faire.

On m'a parlé de la possibilité de:
- préparer le CAPES pendant son M2.
- de préparer le CAPES ET l'Agrég lors de l'année après l'obtention du M2.

-> C'est peut-être plus intéressant: en cas d'échec en M2, j'ai quand même acquis de l'expérience et je peux retenter l'année prochaine. Le problème: est-ce faisable de faire un Mémoire ET préparer un concours?

-> Et préparer les deux en même temps est aussi intéressant; je préparerais donc ma douce et tendre agrég, mais, au cas où, je pourrais me replier sur le CAPES, et, si je l'obtiens, je peux travailler ou alors reporter mon stage. Pourquoi c'est possible: on m'a dit, en gros, qu'il n'y avait pas tellement de programme au CAPES, juste de vagues notions, et que préparer l'Agrég peut donner des clés de réponse à ces notions.

Alors du coup, j'ai comparé les programmes des deux: et je vois assez mal en quoi me concentrer sur les bouquins de l'Agrég peut m'aider à préparer les épreuves du CAPES. Certes, le niveau de l'Agrég est bien plus élevé, mais ce n'est tout simplement PAS le même format d'épreuve. C'est très bien de pouvoir disserter sur As You Like It de Shakespeare pendant 96h, mais ça ne répond pas à "Mémoire : héritages et ruptures". C'est un exemple, bien entendu.

J'abandonne complètement l'idée de la thèse, au moins pour l'instant, pour une raison très simple: je suis issu d'une famille (très) pauvre. Mes parents viennent de divorcer, et mes frères sont partis du domicile familial. Mon père n'a tout simplement pas les moyens, seul, de s'occuper de nous deux. Je préfère donc travailler le plus tôt possible, et pas à Bac+8 (si tant est que je trouve quelque chose après le Doctorat, d'ailleurs). Devoir prendre une année libre après mon M2 est déjà EXCESSIVEMENT handicapant, honnêtement, d'où l'interrogation concernant la préparation du CAPES pendant le M2.

Je pense avoir tout dit, et bien développé mes doutes. Voilà donc mes questions (et le TL;DR haha):
-> est-ce faisable de préparer le CAPES pendant un M2 Recherche? Me le conseillez-vous?
-> est-ce faisable de préparer le CAPES ET l'Agrég l'année après un M2 Recherche? Me le conseillez-vous? Si j'obtiens le CAPES, me conseillez-vous de reporter mon stage et de retenter l'Agrég?
-> est-ce-que l'Agrég, en vrai (soyez honnêtes), c'est faisable quand on a 12,5 en L3? (à Arras)

Merci d'avance d'avoir lu et pour vos réponses!

Master recherche, Capes, agrégation, thèse... le dédale de l'orientation.

est-ce faisable de faire un Mémoire ET préparer un concours?

Oui, c'est faisable.
Etant donné que tu souhaites gagner assez vite ta vie, je te conseille toutefois de passer le CAPES d'abord, et l'agrégation ensuite.
Il est tout à fait possible de passer l'agrégation l'année de stage de CAPES.
Bien sûr, tu peux obtenir l'agrégation du premier coup, quelle que soit ta moyenne actuelle, comme le croit ton professeur, mais c'est tout de même un concours difficile. Et en matière de concours, on n'est jamais sûr de rien.

3

Master recherche, Capes, agrégation, thèse... le dédale de l'orientation.

Au CAPES d'anglais en 2016 il y avait presque 40% de réussite, c'est considérable. Tu peux tenter le CAPES en M2 Recherche, au moins t'inscrire et voir comment tu te sens pendant l'année. Sois tu es à l'aise et tu te prépares sérieusement en parallèle, soit tu trouves ça trop difficile de faire les deux et tu y vas plus cool, mais tu y vas quand même. C'est un plus de tenter le Capes dès le M2, ça donne toujours de l'expérience même si c'est raté. Ça te donnera aussi un indicateur sur ton niveau en concours, et tu pourras voir l'année suivante si tu privilégies l'agreg ou le Capes. Préparer les deux est possible, surtout si tu as déjà travaillé le Capes l'année de M2 recherche. Quant à prendre un report de stage pour tenter/retenter l'agreg c'est très intéressant. Avoir l'agreg permet d'arriver plus facilement en lycée, et en plus il y a quand même à la clé un salaire plus élevé et moins d'heures de cours à donner...

Oui, on peut avoir l'agreg d'anglais (qui est difficile mais pas la plus dure) en ayant 12,5 de moyenne en L3 à Arras. Et même en ayant moins. La L3 et l'agreg n'ont rien à voir, plusieurs années séparent les deux, et l'agreg est un concours, tout se joue en quelques jours/heures, avec l'aléatoire des sujets. Certains sont "boostés" par la perspective du concours et se dépassent le jour J, d'autres c'est le contraire. Ce qui est sûr, c'est qu'on ne peut pas le savoir avant de s'y être confronté !

Un dernier mot sur la thèse : personne, à moins d'être rentier, ne peut se consacrer 3 ans à une thèse sans revenus. Les thésards ont soit obtenu un financement de 3 ans (contrat doctoral) en candidatant auprès de leur université, soit ils travaillent à côté (prof, ou un petit boulot, ou un emploi dans un autre domaine que celui de leur thèse).

4 (Modifié par Artz 18/02/2018 à 23:07)

Master recherche, Capes, agrégation, thèse... le dédale de l'orientation.

Je ne crois pas que l'agrégation soit donnée à la tête. Je crois qu'elle ne fait pas un bon prof, ni un bon chercheur, mais je ne crois pas un instant qu'elle soit arbitraire. Après, il y a des aléas qu'on ne maîtrise pas.

Je te conseille de passer l'agrégation et le CAPES le plus tôt possible, parce que ce sont des exercices spécifiques et que tu n'as jamais été confronté à un concours auparavant. Passer les deux est assez commun.

Par ailleurs, il y a des bourses de thèse pour le doctorat. Elles sont peu nombreuses, et donc extrêmement difficiles à obtenir, mais c'est possible. Partir à l'étranger pour faire sa thèse aussi, en passant. Mais dans ce cas, tu perdrais le bénéfice de l'agrégation / CAPES.

Bon courage !

@Sohanelle : Rentier, ou endetté...

5 (Modifié par Rancune 19/02/2018 à 19:28)

Master recherche, Capes, agrégation, thèse... le dédale de l'orientation.

Laoshi a écrit :

est-ce faisable de faire un Mémoire ET préparer un concours?

Oui, c'est faisable.
Etant donné que tu souhaites gagner assez vite ta vie, je te conseille toutefois de passer le CAPES d'abord, et l'agrégation ensuite.
Il est tout à fait possible de passer l'agrégation l'année de stage de CAPES.
Bien sûr, tu peux obtenir l'agrégation du premier coup, quelle que soit ta moyenne actuelle, comme le croit ton professeur, mais c'est tout de même un concours difficile. Et en matière de concours, on n'est jamais sûr de rien.

Oui, c'est un peu ce qui me fait peur: et si j'avais le niveau pour l'agrégation, mais que je me plante à cause d'un sujet que je comprends mal? etc...

Merci en tout cas pour ta réponse, je verrai ce que mes professeurs en pensent. Pour l'instant, je pense passer le CAPES pendant mon M2.

@Sohanelle: d'accord, merci de confirmer ce que je pensais, et l'une des pistes que j'avais en tête. Tenter le CAPES dès le M2 me paraît être le plus intelligent (en espérant avoir l'Agrég lors du report du stage, car il me semble qu'on ne peut le reporter qu'une seule fois?).

@Artz : Je pense m'être mal exprimé. Je ne parle pas, ici, d'appréciations d'agrégation, ni de la notation de l'agrégation, mais celles de certains partiels, dans certaines universités, par certains professeurs... Je risque d'avoir du mal à m'exprimer sur la notation de l'agrégation (d'autant que donner un concours anonyme à la tête, ça paraît quand même compliqué!) ne l'ayant jamais passée.

Merci pour vos réponses en tout cas!

Master recherche, Capes, agrégation, thèse... le dédale de l'orientation.

(d'autant que donner un concours anonyme à la tête, ça paraît quand même compliqué!)

A l'écrit du moins !