1 (Modifié par Jehan 11/02/2018 à 23:50)

Histoire ou licence de lettres classiques ?

Bonjour à tous,

Je suis face à un dilemme, voici ma situation :

Je suis passionné d'histoire (ma période préférée est l'histoire ancienne, que j'affectionne par-dessus tout).
Cette année, je me suis donc logiquement inscrit en licence d'histoire, et je viens de valider mon semestre 1 avec 12,5 de moyenne. Le souci, c'est que je suis une catastrophe en géographie et que je suis dégoûté de cet enseignement (j'ai eu 2 aux partiels).
Par conséquent, malgré mon envie de poursuivre en histoire et d'être un jour enseignant d'histoire-géo. En définitive, j'ai l'impression que ce n'est pas réalisable car les concours contiennent de la géo à part égale avec l'histoire.

J'ai pensé alors à me réorienter l'an prochain en lettres classiques, car c'est une licence qui accorde une belle place à l'histoire et à l'art antique, et qu'en vue de passer un concours, je ne serai pas affreusement pénalisé comme avec la géo.

Je suis divisé entre laisser l'histoire, qui est ma passion mais qui risque de ne pas me mener à beaucoup de débouchés sans la géo, ou me réorienter vers les Lettres Classiques qui n'étaient pas mon premier choix. Sachant que, hormis quelques initiations, je n’ai jamais fait de grec ancien ou de latin.

Qu'en pensez-vous ? Certains ont-ils expérimenté les Lettres Classiques?

Histoire ou licence de lettres classiques ?

Les lettres classiques sans faire de latin ni de grec, cela paraît difficile
...

3

Histoire ou licence de lettres classiques ?

Mon université distingue ceux qui n’ont jamais fait de lettres classiques et ceux qui ont commencé au collège/lycée.
J’ai décidé de suivre des cours de latin et grec au semestre 2 en auditeur libre pour mieux appréhender ces disciplines, et pour voir si cela me corespond!

Histoire ou licence de lettres classiques ?

Oui. Bonne idée.
J'ignorais que l'on pouvait s'inscrire en lettres classiques à l'université sans jamais avoir fait de latin et de grec.
Je crains toutefois que l'histoire antique ne tienne pas la place la plus importante dans l'enseignement de ces disciplines.
Si tu poursuis ton idée, j'aimerais bien que tu me le dises.
Merci.

5

Histoire ou licence de lettres classiques ?

Effectivement, on peut s'inscrire en Lettres Classiques sans avoir fait de grec ou de latin avant. Il faut bosser dur, mais on apprend beaucoup plus vite que quand on s'y met au lycée.

Par contre, comme le souligne Laoshi, je crains que tu ne sois déçu par le versant "Histoire" des Lettres Classiques. De l'aveu même d'amis qui ont passé l'agrégation, il y avait très peu de place accordée à l'Histoire ; pas d'épreuve spécifique, très peu de cours sur le contexte historique des oeuvres. C'est surtout des versions, des thèmes, un peu de grammaire, de l'Ancien Français, de la Littérature. Certes il y a peut-être 2-3h de "culture antique" en licence mais en sortant d'une L1 d'Histoire ça peut faire un petit choc. Après, le mieux est encore d'essayer en assistant à quelques cours, c'est une très bonne idée.

Sinon, tu peux t'accrocher à la géo : ce qu'on voit au lycée et en L1 n'est pas le plus passionnant, peut-être as-tu eu du mal avec certains professeurs. Mais je trouve que c'est une matière où les lacunes sont bien plus faciles à combler qu'en Lettres Classiques, où il ne s'agit pas de lacunes mais de l'apprentissage de deux langues anciennes + de multiples techniques de matières littéraires.

Histoire ou licence de lettres classiques ?

Mais je trouve que c'est une matière où les lacunes sont bien plus faciles à combler qu'en Lettres Classiques, où il ne s'agit pas de lacunes mais de l'apprentissage de deux langues anciennes

C'est également ce qui me semble le plus raisonnable.
Mais eusko... fera son choix.

7

Histoire ou licence de lettres classiques ?

J’ai organisé mon emploi du temps, et je suis désormais inscrit en auditeur libre pour le latin et le grec pour le semestre 2. Je me suis aussi procuré des ouvrages qui vont me permettre de fournir un travail perso chez moi.

J’ai aussi un rendez-vous avec la responsable de la licence Lettres Classiques de mon université pour discuter du contenu de l’enseignement!

Il se peut que je reste dans mon cursus histoire mais en prenant une mineure « Lettres Classiques ». Je pense que ça peut rendre ma licence histoire plus antiquisante, sans pour autant être complètement « dépaysé »!

Je vous tiens au courant,

Merci encore de vos réponses bienveillantes!