Racine, Iphigénie, acte IV, scène 4

Bonjour,
je me prépare pour le brevet en faisant des analyses d'extrait de pièce  de théâtre trouvés sur internet.
J'ai trouvé ce devoir maison et j'aimerais que quelqu'un me donne les réponse pour que je puisse me corriger.
Merci d'avance

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.


Voici le devoir maison:

iphigénie
Mon père,
Cessez de vous troubler, vous n'êtes point trahi :
Quand vous commanderez, vous serez obéi.
Ma vie est votre bien, vous voulez le reprendre :
Vos ordres sans détour pouvaient se faire entendre.
D'un œil aussi content (1), d'un cœur aussi soumis,
Que j'acceptais l'époux que vous m'aviez promis,
Je saurai, s'il le faut, victime obéissante,
Tendre au fer de Calchas une tête innocente ;
Et, respectant le coup par vous-même ordonné,
Vous rendre tout le sang que vous m'avez donné.
Si pourtant ce respect, si cette obéissance
Paraît digne à vos yeux d'une autre récompense ;
Si d'une mère en pleurs vous plaignez les ennuis (2),
J'ose vous dire ici qu'en l'état où je suis,
Peut-être assez d'honneurs environnaient ma vie
Pour ne pas souhaiter qu'elle me fût ravie,
Ni qu'en me l'arrachant, un sévère destin,
Si près de ma naissance, en eût marqué la fin.
Fille d'Agamemnon, c'est moi qui la première,
Seigneur, vous appelais de ce doux nom de père ;
C'est moi qui, si longtemps le plaisir de vos yeux,
Vous ai fait de ce nom remercier les dieux,
Et pour qui, tant de fois prodiguant vos caresses,
Vous n'avez point du sang (3) dédaigné les faiblesses.
Hélas ! avec plaisir je me faisais conter
Tous les noms des pays que vous allez dompter :
Et déjà, d'Ilion (4) présageant la conquête,
D'un triomphe si beau je préparais la fête ;
Je ne m'attendais pas que, pour le commencer,
Mon sang fût le premier que vous dussiez verser.
Non que la peur du coup dont je suis menacée
Me fasse rappeler votre bonté passée.
Ne craignez rien : mon cœur, de votre honneur jaloux (5),
Ne fera point rougir un père tel que vous ;
Et, si je n'avais eu que ma vie à défendre,
J'aurais su renfermer un souvenir si tendre.
Mais, à mon triste sort, vous le savez seigneur,
Une mère, un amant (6), attachaient leur bonheur.
Un roi digne de vous a cru voir la journée
Qui devait éclairer notre illustre hyménée (7) ;
Déjà, sûr de mon cœur à sa flamme promis,
Il s'estimait heureux : vous me l'aviez permis ;
Il sait votre dessein ; jugez de ses alarmes.
Ma mère est devant vous, et vous voyez ses larmes.
Pardonnez aux efforts que je viens de tenter
Pour prévenir les pleurs que je leur vais coûter.


Agamemnon
Ma fille, il est trop vrai. J'ignore pour quel crime
La colère des dieux demande une victime :
Mais ils vous ont nommée. Un oracle cruel
Veut qu'ici votre sang coule sur un autel.
Pour défendre vos jours de leurs lois meurtrières,
Mon amour n'avait pas attendu vos prières.
Je ne vous dirai point combien j'ai résisté :
Croyez-en cet amour par vous-même attesté.
Cette nuit-même encore, on a pu vous le dire,
J'avais révoqué l'ordre où (8) l'on me fit souscrire :
Sur l'intérêt des Grecs vous l'aviez emporté.
Je vous sacrifiais mon rang, ma sûreté.
Arcas allait du camp vous défendre l'entrée :
Les dieux n'ont pas voulu qu'il vous ait rencontrée.
Ils ont trompé les soins (9) d'un père infortuné
Qui protégeait en vain ce qu'ils ont condamné.
Jean RACINE, Iphigénie, Acte IV, scène 4 (vers 1169-1236)

1 : Content : calme, satisfait 2 : Ennuis : douleurs 3 : Sang : lien de parenté 4 : Ilion : Troie 5 : Jaloux : soucieux de... 6 : Amant : qui aime et qui est aimé en retour 7 : Hyménée : mariage 8 : Où : auquel 9 : Soins : précautions


Questions :
1/ Qui sont les personnages en présence ? A quelle catégorie sociale appartiennent-ils ? Relevez-les indices qui le prouvent. Quelle conclusion pouvez vous en tirer à propos de la pièce ?
2/ Qui s'exprime le plus ? Comment expliquez-vous la longueur de son discours ?
3/ Quel lien unit les deux interlocuteurs ? Dans quel vers cette relation est-elle mise en valeur ? Pourquoi ?
4/ Iphigénie se révolte-t-elle contre son sort ? Quelle est son attitude face à la mort ?
5/ Que cherche-t-elle à obtenir de son interlocuteur ?
6/ Quel est l'argument avancé dans les vers 12 et 13 ? Quel moyen grammatical Iphigénie utilise-t-elle pour le présenter de façon détournée ?
7/ Sur quelle opposition le vers 19 est- il construit ? Quel argument avance ici Iphigénie ?
8/ Expliquez l'argument développé dans les vers 20 à 37.
9/ Quels personnages évoque ensuite Iphigénie ? Quel est leur sentiment ? Dans quel but parle-t-elle d'eux ?
10/ L'argumentation d'Iphigénie a-t-elle été efficace ? Comment qualifieriez-vous alors cette scène ? Qui Agamemnon rend-il responsable de la situation ?

Racine, Iphigénie, acte IV, scène 4

Bonjour.

Si tu veux "te corriger", c'est donc que tu as déjà trouvé des réponses.
Et si tu nous donnais plutôt les réponses que tu as trouvées ?
Nous pourrions alors te corriger...

Racine, Iphigénie, acte IV, scène 4

Oui. Et si tu arrêtais de nous raconter des carabistouilles ! 

Racine, Iphigénie, acte IV, scène 4

Je pense que c'est un devoir de lycée et non de brevet. Enfin j'en suis même sûre...

Racine, Iphigénie, acte IV, scène 4

Il fut un temps où l’on étudiait Iphigénie en quatrième.