1

Dédale concernant mon orientation.

Bonjour ou alors bonsoir cela dépend à quelle heure cher lecteur, tu liras ce message.

Voici la problématique de la situation : suite à une dépression en classe de 3 ème, - accompagnée du refus d'un redoublement - j'ai été orienté en baccalauréat professionnel métier de la mode et du vêtement. Sachant que je fus mis dans la voie professionnelle par dépit au détriment de mes parents essayant naïvement de me rassurer que la voie professionnelle n'était pas si "mauvaise", je continua malgré moi à poursuivre dans cette voie que je me mets à haïr au jour le jour. J'ai toujours eu des bonnes moyennes général en français et en histoire, environ 13 - 14 du fait que le programme est bâclé par les professeurs et alors je me dis que cela ne sers à rien de travailler pour redevenir le bouc émissaire de ce type de personne [ je crois que j'ai décidé de ne plus me donner corps et âme au contrôle lorsque j'ai entendu de la part de mes camarades de classe que la prise de la bastille a été un complot des Illuminatis (j'ai cru que mes oreilles saignaient)].

Bref de mondanités, en visualisant approximativement le bagage de culture générale de la classe, j'ai complétement décrocher vis à vis des cours. Mes moyennes général dégringolent à haute vitesse et cela pourrait me restreindre dans mon orientation pour une poursuite d'études dans l'enseignement supérieur (12,33 premier semestre de première ; 11,27 deuxième semestre de première et à partir de terminale je n'en peux plus de cette situation : 10,76).

J'ai pour ambition de devenir assistante d'édition ! Alors, je songeais soit de refaire un baccalauréat général ou alors d'aller à l'Université ( concernant l'Université, mon proviseur m'a émis un avis défavorable pour une licence de lettres modernes car celui-ci a été professeur dans cette filière, et non seulement que avec Parcoursup cela serait complexe d'y accéder. Néanmoins, il souhaite me faire passer un examen de dissertation de licence de lettres modernes pour lui faire changer d'avis ) mais dans une autre voie telle que l'histoire.

J'aime lire depuis très longtemps. Je m'intéresse également au divers actualités. J'apprécie les langues étrangères. J'aime bien me cultiver.

Psychée.

2 (Modifié par mattlev 03/02/2018 à 23:48)

Dédale concernant mon orientation.

Tu devrais, si tu veux vraiment obtenir la bienveillance de tes lecteurs - ce qui suit est mon humble avis - éviter des phrases du type "du fait que le programme est bâclé par les professeurs". Je parle ici stratégie: une bonne partie des intervenants réguliers de ce forum sont eux-même professeurs. Une remarque comme ça, ça peut irriter (on le sait, les profs sont irritables)(quand ils ne sont pas en grève).

Dédale concernant mon orientation.

Bonjour,
Tu devrais aussi, étant donné tes ambitions soigner la clarté et la correction de ton expression écrite.
Je comprends aisément la position de ton proviseur...
Tu as eu des ennuis de santé, tu as été mal orientée, soit, cela, hélas, arrive plus souvent qu'il ne faudrait.
Mais tu te réveilles trois ans après (l'année du bac ?), et encore tu nous dis que tu as baissé les bras, que cela ne sert à rien de travailler, que tes moyennes dégringolent à grande vitesse !
Franchement, que veux-tu qu'on réponde à cela ?
Continue de ne rien faire jusqu'à la fin de l'année ?
Oui, je suis un sale prof qui bâcle les programmes, quand il n'est pas en grève et qui a choisi ce métier à cause des vacances. (Je le conseille d'ailleurs.) Oui, je suis suis irritée de voir des gens qui ne savent pas écrire en bon français se précipiter en faculté de lettres.

Dédale concernant mon orientation.

Je ne comprends pas tout dans ce que écris (que vient faire l'histoire du bouc émissaire là dedans ? comment serait-il possible de faire une dissertation de licence de lettres modernes quand on est au lycée, à plus forte raison en lycée pro ?).
Bref, tu es en quelle année de bac pro ? Il me semble préférable de passer d'abord un bac général si tu veux aller en fac d'histoire ou de lettres. En sortant d'un bac pro métiers de la mode cela me parait très très difficile. Mais ce n'est qu'un avis. N'existe-t-il pas sinon des BTS liés à ce que tu voudrais faire ?

5

Dédale concernant mon orientation.

Merci d'avoir répondu et j'ai mal formulé mes propos en rédigeant.

Sans rentrer dans les détails, je me suis faite persécutée durant toute mon année de troisième ( et également en seconde d'où mon abandon). De même que je n'ai absolument rien contre les professeurs, au contraire je les respect énormément. Toutefois, en observant tous le programme pour les fiches de révisions pour j'ai pu observer que (dans mon cas) 2 chapitre dans chaque matière. Je comprends aisément qu'ils sont dans l'impossibilité d'effectuer tous le programme car, les élèves ne se concentraient plus sur le cours ect. Je ne comprends pas d'où peut venir cette histoire de grève ? Les profs sont des êtres humains comme des autres, qui travaillent pour gagner leurs vie. Après relecture, je n'ai fais aucune mention de la grève, j'ai seulement émis les propos de l'un de mes professeurs lui-même affirmant qu'il ne faisant pas la totalité du programme.

Je suis même en accord avec la plupart de vos opinions sur le sujet. Plusieurs choses sont passées et j'ai finis par abandonner par lâcheté. Néanmoins, je sais que mon expression est approximative, ou alors qu'elle ne présente une clarté pas assez approfondis mais je souhaitais uniquement votre avis sur un projet d'orientation.

J'ai foiré, ça je le sais pertinemment, mais refaire 3,5 ou 10 ans d'études pour parvenir à un rêve d'enfant ne me décourage pas.

Dédale concernant mon orientation.

J'ai foiré, ça je le sais pertinemment, mais refaire 3,5 ou 10 ans d'études pour parvenir à un rêve d'enfant ne me décourage pas.

Eh bien alors, tente le coup.
Mais il faudrait te remettre à niveau jusqu'à passer un Bac série L (Trois ans, deux ans ?)

Dédale concernant mon orientation.

Pour la grève, c'était une blague...    Ce n'est pas toi qui en as parlé.

8

Dédale concernant mon orientation.

J'ai moi aussi eu des problèmes de santé en fin de 3ème

En début d'année de 3ème, tout allait bien et j'avais 16 de moyenne générale. J'envisageais d'aller en seconde générale afin de passer par la suite un bac littéraire.
Or, il s'est passé certaines choses dans ma vie, et j'ai eu des soucis de santé..

Du coup, j'ai paniqué et j'ai préféré aller en voie professionnelle.
C'était une erreur de ma part !

Puis je suis repartie en générale, mais je n'avais pas confiance en moi alors j'ai choisi de faire une première technologique.. Les problèmes de santé ont continués, et je n'ai pu passer mon bac qu'à 24 ans. Un bac technologique certes, j'aurais préféré un bac littéraire.

Puis, toujours avec mes soucis de santé, je n'avais pas confiance en moi et j'ai choisi d'autres filières que la littérature.
Pendant 4 ans, je ne savais pas vraiment où m'orienter !

Maintenant, j'ai 28 ans, et je suis en première année de licence de Lettres
C'est vrai, j'ai 28 ans, et toujours mes problèmes de santé, mais maintenant je me fais un peu plus confiance !

Courage !