1 (Modifié par Olivier29 02/02/2018 à 23:54)

Verne, Le Tour du monde en quatre-vingts jours - Temps de lecture

Bonjour, je ne sais si ma question est pertinente dans ce forum, mais je tente..

Le professeur de Français de ma grande fille a demandé de lire le livre de poche en 1 semaine suivi, à priori, d'une évaluation. Elle est dans un collège plutôt rural. Je suis moi même enseignant en lycée technologique, je ne suis absolument pas un littéraire, mais je suis capable de l'aider.

Elle a commencé le livre puis a décroché au chapitre 5. Elle m'en parle au dernier moment, très angoissée. Comme je lis encore une histoire à mes 2 filles tous les soirs, ce soir, je prends le livre (que je n'ai jamais lu) et commence à le lire avec elle.

Plus de 30 minutes pour lire 14 pages tout en m'arrêtant régulièrement pour lui expliquer des mots comme favoris ou esq. pour esquire dont la définition m'était inconnue. Il y a plus de 300 pages. A la louche, moi adulte, il me faudrait 10 à 15h pour le lire. De plus, les longs descriptifs très précis et répétitifs me sont insupportables. C'est également l'avis de ma fille qui a l'habitude et l'âge de lire des choses où il y a de l'action. Même Les malheurs de Sophie que je leur ai lu (avec un certain plaisir) me parait plus facile à lire.

Je lui ai demandé si, dans sa classe, les autres y sont arrivés, et elle m'a donné l'exemple d'une copine qui l'a écouté en audio sur internet. 7h d'écoute en moyenne d'après ce que je vois. Pas très malin...

Bref, je me demandais si c'était vraiment bien sérieux de demander ça à des 5e en plus de tous les autres devoirs. Cela me semble plus être un projet de lecture d'un trimestre avec accompagnement de l'enseignant.

Merci pour vos avis.

Olivier.

Verne, Le Tour du monde en quatre-vingts jours - Temps de lecture

Bonsoir,
À mon avis, un enfant de cinquième a passé l'âge où on lui lit des histoires tous les soirs, et le temps de la comtesse de Ségur est révolu.
Un enfant est censé pouvoir  lire tout seul, à partir du moment où il sait lire. (Mais ce sont vos enfants, pas les miens...)
Je trouve cependant que le délai d’une semaine pour la lecture de ce roman de Jules Verne est un peu court. Effectivement une lecture suivie, en plusieurs séquences, aurait été plus aisée.
Je suppose que votre fille n’est pas seule dans son cas. Elle et ses camarades peuvent demander sans doute un délai supplémentaire à un professeur qui n’a sûrement aucun plaisir à distribuer de mauvaises notes.

3

Verne, Le Tour du monde en quatre-vingts jours - Temps de lecture

Et pourquoi pas la version abrégée de la collection : Biblio collège chez Hachette ?

4 (Modifié par Laoshi 03/02/2018 à 12:36)

Verne, Le Tour du monde en quatre-vingts jours - Temps de lecture

Je ne connais pas cette version abrégée, mais j'ai lu un jour, pour des élèves, une version abrégée de La peau de chagrin, je crois, enfin, une oeuvre classique en tout cas.. Franchement, c'était une horreur à lire et bien plus lassant que l'oeuvre originale.
Le roman de Jules Verne, celui-là au moins, avec aventures et rebondissements, est parfaitement adapté à des enfants de cet âge, et même si certains mots de vocabulaire leur sont étrangers, il existe encore des dictionnaires.
Quant à écouter au lieu de lire, à moins d'être aveugle, je trouve cette solution désastreuse.
D'ailleurs, il est bien plus long de lire à haute voix que de lire des yeux. C'est une évidence.
La seule remarque que j'ai à faire est sur le temps octroyé pour la lecture. Une semaine, (mais est-ce bien une semaine ?) cela me paraît un peu court, pour certains. J'en connais qui dévorent 300 pages dans leur bain... mais ce sont sans doute des exceptions...:)

5

Verne, Le Tour du monde en quatre-vingts jours - Temps de lecture

Et quelle est la température de l'eau à la fin de la lecture ? 

Quant aux descriptions, j'oserai rappeler l'un des "Droits du lecteur" de Pennac: " Le droit de sauter des pages."

Verne, Le Tour du monde en quatre-vingts jours - Temps de lecture

Et quelle est la température de l'eau à la fin de la lecture ?

Je me le suis toujours demandé. A mon avis pas bien chaude.

7 (Modifié par Olivier29 03/02/2018 à 16:54)

Verne, Le Tour du monde en quatre-vingts jours - Temps de lecture

Merci pour vos réponses, et merci pour la réécriture du titre de mon message.

Le livre a été distribué le 25 janvier et il fallait le finir pour hier, sauf qu’exceptionnellement, il n'y a pas eu cours. Donc elle a un week-end supplémentaire, mais elle n'a aucune envie de le lire, et moi non plus... Elle est pourtant plutôt bonne lectrice contrairement à moi.
J'ai moi-même été dégouté de la lecture de cette manière. Je me souviens du calvaire de Madame Bovary au lycée. J'étais en filaire scientifique. Je serais bien incapable aujourd'hui de dire de quoi ça parle. J'ai le vague souvenir de la souffrance d'une femme riche.

J'ai déjà plus ou moins interpellé l'enseignant sur certains de ses exercices notés : apprendre des règles de grammaire par cœur et les restituer à l'écrit au mot près. Je subissais déjà ça il y a 35 ans. Je m'en souviens encore tellement ça me faisait souffrir. J'apprenais bêtement sans comprendre et j'oubliais immédiatement le cours fini. Je passe sur la surcharge de devoirs, ce qu'il maîtrise particulièrement bien. De temps à autre, il se calme quand le mécontentement des parents devient trop important.
Pour moi, il s'agit d'un enseignant élitiste et j'en ai encore un exemple avec la lecture de ce livre. On s'étonne après du niveau des élèves en français, et étant enseignant en lycée, je suis bien placé pour le constater.

Concernant la lecture du soir, je sais, c'est mal, mais c'est un moment privilégié avec mes filles (9 et 12 ans) et elles y tiennent beaucoup, le contexte familial n'étant pas des plus joyeux. Etant bédéphile, je leur ai, je pense, transmis cette passion.
J'avais commencé la comtesse de Ségur il y a un peu plus d'un an, et ma petite s'en était emparée pour les lire seule.
Parfois, elles me demandent de lire des choses qu'elles ont déjà lues, juste pour partager. Parfois, c'est moi qui écoute. L'enseignante de CM2 avait fait une lecture en classe et avait fait la remarque que les enfants dont les parents lisent encore des histoires, ont une capacité d'écoute nettement supérieure aux autres. Ma fille a été fière de dire que son papa lui lisait encore des histoires le soir.

Concernant la version réduite du livre, elle fait 256 pages, mais c'est peut-être écrit plus gros. En tout cas, c'est trop tard pour que je la trouve aujourd'hui. Devant l'urgence, je vais me rabattre sur la version audio même si je trouve ça stupide. Je vais essayer d’interpeller l’enseignant avec diplomatie.

Olivier.

ps : en bédé il est interdit de sauter des cases, et, pour ma part, je peux passer plusieurs minutes sur une même image, un peu comme je le ferai avec un tableau.

Verne, Le Tour du monde en quatre-vingts jours - Temps de lecture

Donc elle a un week-end supplémentaire, mais elle n'a aucune envie de le lire, et moi non plus...

Vous, vous n’avez pas à le lire.
Et si elle, elle n’a pas envie, on n’y peut pas grand chose, encore qu’à douze ans, on peut sans doute entendre que l’on ne fait pas toujours ce qu’on a envie de faire.
Cela dit, s’il y a un réel problème avec l’enseignant, et que beaucoup de parents pensent la même chose, il faut peut-être le lui expliquer de façon claire. Une semaine pour lire ce roman de Jules Verne est un délai trop court pour la plupart des enfants qui ne sont pas encore en vacances et ont d’autres devoirs à faire.

9 (Modifié par Ammy 03/02/2018 à 20:13)

Verne, Le Tour du monde en quatre-vingts jours - Temps de lecture

Olivier, je vous rassure : je suis professeur de français en lycée et je fais parfois la lecture avec ma fille collégienne quand elle peine sur une oeuvre. On lit par exemple chacune à voix haute à tour de rôle et on en discute. Sinon elle se décourage aussi et c'est effectivement un moment de partage. J'ai encore adopté cette solution pour la lecture de Germinal en 4ème. Toute seule elle baissait totalement les bras et ne voulait plus ouvrir le livre.
Je ne vois rien de choquant non plus à choisir le livre audio car c'est quand même une découverte du vrai texte. L'idéal est de suivre avec le livre sous les yeux.
On s'adapte... Mon fils lit seul sans problème tous les livres donnés, même lorsque ça lui déplaît. Ma fille se décourage et se dégoûte de la lecture, donc on fait comme on peut.

Quant au choix du roman, je ne me rends pas compte, je crois que j'avais personnellement aimé le lire mais j'étais étudiante. Il est évident que certaines œuvres nécessitent un accompagnement de l'enseignant.

Mon souvenir de souffrance en lecture scolaire : Le Seigneur du fleuve au collège... Je l'ai lu de la première à la dernière page (comme une bonne élève studieuse) sans jamais éprouver un soupçon d'intérêt, si ce n'est en comptant les pages pour constater qu'elles diminuaient !

Verne, Le Tour du monde en quatre-vingts jours - Temps de lecture

je suis professeur de français en lycée et je fais parfois la lecture avec ma fille collégienne quand elle peine sur une oeuvre. On lit par exemple chacune à voix haute à tour de rôle et on en discute. Sinon elle se décourage aussi et c'est effectivement un moment de partage. J'ai encore adopté cette solution pour la lecture de Germinal en 4ème.

La lecture de Germinal en quatrième, c'est un peu difficile tout de même, et même en troisième, c'est tout juste.
Il faudrait que certains professeurs et ceux qui définissent les oeuvres à faire lire selon les niveaux soient plus réalistes.
Déjà, choisir des livres pas trop longs me paraît important. Et puis les diriger dans leur lecture, ne pas leur faire lire trois cents pages d'un coup. Faire ce qu'on appelait autrefois une lecture dirigée, par étapes, me semble finalement préférable.

Quant à lire avec vos enfants collégiens, s'ils ne sont pas capables de le faire seuls, pourquoi pas, si c'est le seul moyen ?
Le cas ne s'est pas présenté pour moi, mes enfants étant tous de grands lecteurs dès qu'ils ont su lire (plus que moi-même d'ailleurs, et heureusement, car mon emploi du temps ne m'aurait pas permis de lire avec eux, ni de vérifier leurs devoirs. Mais je leur ai lu énormément avant leurs six ans, oui, énormément...).
C'est pourquoi j'ai parlé un peu vite et vous prie de m'en excuser, Olivier29. Effectivement, il faut éviter au maximum de dégoûter l'enfant de la lecture. On fait donc comme on peut, Ammy.
Par contre, je trouve choquant de choisir le livre audio. On choisit l'audio, puis la vidéo, et  et que devient le fait même de lire ?
Je suis sceptique.