Gil Blas au lecteur de Lesage

Bonjour !

Dans le texte Gil Blas au lecteur, je dois trouver  des exemples précis sur le fait que ce texte mêle des détails réalistes à des élèments symboliques.

Voici le texte support :

"Avant que d’entendre l’histoire de ma vie, écoute, ami lecteur, un conte que je vais te faire.

Deux écoliers allaient ensemble de Peñafiel à Salamanque. Se sentant las et altérés, ils s’arrêtèrent au bord d’une fontaine qu’ils rencontrèrent sur leur chemin. Là, tandis qu’ils se délassaient après s’être désaltérés, ils aperçurent par hasard auprès d’eux, sur une pierre à fleur de terre, quelques mots déjà un peu effacés par le temps, et par les pieds des troupeaux qu’on venait abreuver à cette fontaine. Ils jetèrent de l’eau sur la pierre pour la laver, et ils lurent ces paroles castillanes: AQUI ESTA ENCERRADA EL ALMA DEL LICENCIADO PEDRO GARCIAS ; « Ici est enfermée l’âme du licencié Pierre Garcias ».

Le plus jeune de ces écoliers, qui était vif et étourdi, n’eut pas achevé de lire l’inscription, qu’il dit en riant de toute sa force : Rien n’est plus plaisant ! Ici est enfermée l’âme… Une âme enfermée !… Je voudrais savoir quel original a pu faire une si ridicule épitaphe. En achevant ces paroles, il se leva pour s’en aller. Son compagnon, plus judicieux, dit en lui-même : Il y a là-dessous quelque mystère; je veux demeurer ici pour l’éclaircir. Celui-ci laissa donc partir l’autre, et, sans perdre de temps, se mit à creuser avec son couteau tout autour de la pierre. Il fit si bien qu’il l’enleva. Il trouva dessous une bourse de cuir qu’il ouvrit. Il y avait dedans cent ducats, avec une carte sur laquelle étaient écrites ces paroles en latin: Sois mon héritier, toi qui as eu assez d’esprit pour démêler le sens de l’inscription, et fais un meilleur usage que moi de mon argent. L’écolier, ravi de cette découverte, remit la pierre comme elle était auparavant, et reprit le chemin de Salamanque avec l’âme du licencié.

Qui que tu sois, ami lecteur, tu vas ressembler à l’un ou à l’autre de ces deux écoliers. Si tu lis mes aventures sans prendre garde aux instructions morales qu’elles renferment, tu ne retireras aucun fruit de cet Ouvrage ; mais si tu les lis avec attention, tu y trouveras, suivant le précepte d’Horace, l’utile mêlé avec l’agréable."

Je pensais utiliser comme exemple la " fontaine " l.4  → Fontaine de jouvence élèment symbolique.
L'emploi du latin et du castillan que le jeune écolier parvient à traduire → La connaissance ? Le savoir etc

Les deux écoliers sont antipathiques __> L'un plus judicieux que l'autre etc donc je pense qu'il y'a quelque chose de symoblique a en tirer ...

La pierre→ Je suppose qu'il y'a quelque chose à dire aussi sur elle mais je ne vois vraiment pas ...


Merci  d'avance de bien vouloir me donner quelques pistes, j'en ai vraiment besoin ... !

J'ai trouvé autre chose pour la fontaine → lieu de recontre inattentues, surprenantes + eau → purification

Pourriez vous m'aider à trouver ce qu'il y'a de symbolique dans la pierre dont il est question dans le texte ?
Merci

2

Gil Blas au lecteur de Lesage

Bonsoir Thanks,

La Pierre présente plusieurs aspects symboliques.
D'abord le topos du roman d'aventures dans lequel elle est souvent l'ouverture vers un monde mystérieux (voir Aladin par exemple).
Elle joue aussi le rôle du message énigmatique, de l'inscription offerte à la sagacité du voyageur.
Elle reprend aussi le thème de la découverte des objets enfouis et réapparaissant miraculeusement (comme de nombreuses statues médiévales).
Elle est enfin la Pierre tombale qui porte la devise de toute une vie.

3

Gil Blas au lecteur de Lesage

bonjour je ne comprend plusieurs questions sur un texte voici le texte


Avant que d’entendre l’histoire de ma vie, écoute, ami lecteur, un conte que je vais te faire.

Deux écoliers allaient ensemble de Peñafiel à Salamanque. Se sentant las et altérés, ils s’arrêtèrent au bord d’une fontaine qu’ils rencontrèrent sur leur chemin. Là, tandis qu’ils se délassaient après s’être désaltérés, ils aperçurent par hasard auprès d’eux, sur une pierre à fleur de terre, quelques mots déjà un peu effacés par le temps et par les pieds des troupeaux qu’on venait abreuver à cette fontaine. Ils jetèrent de l’eau sur la pierre pour la laver, et ils lurent ces paroles castillanes : « Aqui està encerrada el alma del licenciado Pedro Garcias : Ici est enfermée l’âme du licencié Pierre Garcias. »

Le plus jeune des écoliers, qui était vif et étourdi, n’eut pas achevé de lire l’inscription, qu’il dit en riant de toute sa force : Rien n’est plus plaisant ! Ici est enfermée l’âme… Une âme enfermée !… Je voudrais savoir quel original a pu faire une si ridicule épitaphe. En achevant ces mots, il se leva pour s’en aller. Son compagnon, plus judicieux, dit en lui-même : il y a là-dessous quelque mystère ; je veux demeurer ici pour l’éclaircir. Celui-ci laissa donc partir l’autre, et, sans perdre de temps, se mit à creuser avec son couteau tout autour de la pierre. Il fit si bien qu’il l’enleva. Il trouva dessous une bourse de cuir qu’il ouvrit. Il y avait dedans cent ducats, avec une carte sur laquelle étaient écrites[1] ces paroles en latin : « Sois mon héritier, toi qui as eu assez d’esprit pour démêler le sens de l’inscription, et fais un meilleur usage que moi de mon argent ». L’écolier, ravi de cette découverte, remit la pierre comme elle était auparavant, et reprit le chemin de Salamanque avec l’âme du licencié.

Qui que tu sois, ami lecteur, tu vas ressembler à l’un ou à l’autre de ces deux écoliers. Si tu lis mes aventures sans prendre garde aux instructions morales qu’elles renferment, tu ne tireras aucun fruit de cet ouvrage ; mais si tu le lis avec attention, tu y trouveras, suivant le précepte d’Horace, l’utile mêlé avec l’agréable.

je voulais savoir si vous pouvez m'aider sur les questions suivantes :
*comment peut expliquer la comparaison tombe/livre ?
*comment peut-on expliquer le rapport entre gil blas et le lecteur ?
*pourquoi peut-on dire que le texte est construits sur un opposition ?
*expliquer pourquoi le texte sert à instruire et plaire


merci de votre aide

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

Gil Blas au lecteur de Lesage

Je t'invite à lire les Règles de ce Forum

5

Gil Blas au lecteur de Lesage

je suis désolé

6

Gil Blas au lecteur de Lesage

j'ai su répondre aux question sauf pour le rapport gil blas/lecteur merci de votre aide

7

Gil Blas au lecteur de Lesage

Bonsoir,

Gil Blas rapporte cet apologue pour mettre son lecteur dans de bonnes dispositions : l'histoire de sa vie est riche d'enseignements, le lecteur aurait tort de les négliger.

Gil Blas au lecteur de Lesage

détail réaliste: les ducats.

élément symbolique: l'âme.

Par ailleurs l'âme est "renfermée", c'est-à-dire qu'elle est située dans l'espace, comme un objet physique. Et de fait, l'âme n'est pas autre chose que l'argent caché par le licencié. Le rapport entre symbole et réalité est trivial.