1

Licence de lettres classiques à l'université Toulouse-Jean-Jaurès

Bonjour à tous,

Je poste ce message car je souhaiterais m'inscrire en L1 de Lettres Classiques à la rentrée prochaine, mais je me trouve face à un grand dilemme : le choix de l'Université. En effet, j'ai consulté les programmes et horaires de cette licence aux quatre coins de France, et aucune ne se ressemble (entre les licences de Lettres Classiques à proprement parler, celles d'Humanités, ...).

Mon choix se porte actuellement sur Toulouse, notamment car ils proposent un Master européen en Sciences de l'Antiquité qui m'intéresse énormément (et aussi car mes meilleurs amis y étudient). De fait, j'aimerais avoir des avis d'étudiants (ou d'ex-étudiants) qui ont étudié dans cette Université (en Lettres Classiques ou Lettres Modernes si possible), notamment au niveau des horaires, des cours, du travail personnel, ... Bref, un petit descriptif de leur expérience et de leur ressenti.

Je suis également preneur d'avis d'autres étudiants de LC (ou de LM) venant d'autres Universités. ^^

J'ai également deux questions plus larges à qui saura me répondre :
- Un de mes enseignants a tendance à me dire que faire une thèse et devenir enseignant-chercheur en latin ou en grec en passant par l'Université est un chemin très ardu et très difficile (pour ne pas dire impossible), et que la seule possibilité pour mener mon projet à bien est d'intégrer l'ENS. Que pensez-vous de cet avis ?
- On nous présente souvent l'Université Paris IV (Sorbonne) comme la plus prestigieuse de France. Et mon enseignant m'a dit que, quitte à faire une Licence, autant que ce soit à Paris plutôt qu'à Toulouse ou ailleurs. Est-ce réellement le cas ?

Merci d'avance pour les réponses que vous pourrez m'apporter
Bien cordialement

Licence de lettres classiques à l'université Toulouse-Jean-Jaurès

Mais quel est ton projet personnel ? Devenir enseignant-chercheur ?

Licence de lettres classiques à l'université Toulouse-Jean-Jaurès

Un de mes enseignants a tendance à me dire que faire une thèse et devenir enseignant-chercheur en latin ou en grec en passant par l'Université est un chemin très ardu et très difficile (pour ne pas dire impossible), et que la seule possibilité pour mener mon projet à bien est d'intégrer l'ENS. Que pensez-vous de cet avis ?

Je pense que cet avis est un avis raisonnable.

Licence de lettres classiques à l'université Toulouse-Jean-Jaurès

D'où ma question... Mais "intégrer l'ENS" n'est pas une simple formalité...

5 (Modifié par LordDodo 17/01/2018 à 13:37)

Licence de lettres classiques à l'université Toulouse-Jean-Jaurès

J'aimerais avant tout devenir enseignant de Lettres Classiques. Mais faire de la recherche m'intéresse également, tout comme enseigner à l'Université.
Je ne l'ai pas précisé (j'aurais peut-être dû), mais je suis actuellement en Hypokhâgne. Pour diverses raisons, je ne souhaite pas faire de Khâgne et aimerais aller à l'Université l'année prochaine.