1 (Modifié par floreale 13/01/2018 à 20:31)

En quoi l’évolution de la figure du roi au théâtre traduit-elle la prise de distance de l'ère moderne par rapport aux valeurs héroïques ?

Salut.
Je dois rendre une synthèse de séquence en répondant à deux problématiques. La première étant : "En quoi l’évolution de la figure du roi au théâtre traduit-elle la prise de distance de l'ère moderne par rapport aux valeurs héroïques ?" et la seconde " L'exercice du pouvoir n'est-il que grandeur". Pour la seconde problématique, il me semble avoir trouver un bon plan. Pourriez vous me dire si quelques choses ne va pas ou bien si je peux améliorer quelques points :
I. Une certaine grandeur dans l'exercice de la fonction...
    A. Roi, une haute fonction
           -Corneille, Cinna
           -Racine Bérénice
    B. Un comportement honorable de la part du Roi
          -Racine Bérénice (Titus choisis l'honneur à l'amour)
          -Corneille, Cinna (Auguste choisis le pardon à la vengeance)
II. ...Qui n'est ni systématique ni condamnable
     A. Des Rois avant tout humain
           - Sentiment humain : Anouilh, Antigone + Hugo, Hernani
           - Tous égaux face à la mort : Ionesco, Le Roi se meurt
     B. Une vision de Roi démythifié
           - Anouilh, Antigone
           - Hugo, Hernani
           - Montherlant, La Reine Morte
      C. Des Rois ridiculisés et moqués
           - Jarry, Ubu roi
           - Ionesco, Le Roi se meurt

Voilà pour cette seconde question. En revanche, pour l'évolution du Roi je n'est pas d'idée de plan. J'ai pensé à montrer d'abord des Rois héroïques puis finir par des Rois comme Ubu de Ubu roi ou encore le Roi du Roi se meurt en passant par des Rois comme Créon Ou Ferrante (La Reine morte). Qu'en pensez-vous ? Faut-il un plan plus thématiques ou puis-je commencer la rédaction ?

Je vous remercie d'avance

2

En quoi l’évolution de la figure du roi au théâtre traduit-elle la prise de distance de l'ère moderne par rapport aux valeurs héroïques ?

La figure de roi au théâtre entre sacralisation et désacralisation ?

Peut-être pourrais-tu changer l'intitulé de l'axe II qui prête à confusion.

3 (Modifié par lOrigami 13/01/2018 à 21:30)

En quoi l’évolution de la figure du roi au théâtre traduit-elle la prise de distance de l'ère moderne par rapport aux valeurs héroïques ?

D'accord. Seulement qu'est ce que la sacralisation ? 

4

En quoi l’évolution de la figure du roi au théâtre traduit-elle la prise de distance de l'ère moderne par rapport aux valeurs héroïques ?

La monarchie de l'Ancien Régime est de droit divin. Le roi tient son pouvoir de Dieu.
L'époque moderne qui a muté vers d'autres formes de gouvernement remet en cause le pouvoir solitaire.
Elle dénonce depuis les Lumières les méfaits du despotisme, le XXe siècle focalisera sur les dictatures.