1 (Modifié par Jehan 12/01/2018 à 14:04)

La claque au théâtre

La claque désignait un groupe de personnes chargées de soutenir ou de dénigrer une pièce , en applaudissant ou en sifflant sur "demande".

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Claque_ … %C3%A2tre)

Employé au 19eme et au 18eme ce terme n'est plus guère employé dans ce sens aujourd'hui.

Dans le film "les feux de la rampe"  avec Charlie Chaplin , la claque applaudit et rit aux sketches de Calvero , un clown sur le retour et qui n'a plus de succès . La claque a dû apprendre à quel moment du sketch il faut rire ou applaudir .

Je suppose néanmoins que "la claque" peut encore designer aujourd'hui un groupe de personnes qui dénigre un individu par haine ou jalousie , ou qui le soutient par amitié en hommage à des succès passés .

Ou pour se moquer et faire croire à quelqu'un qu'il est génial , alors qu'il est nul !

2 (Modifié par Jehan 12/01/2018 à 14:04)

La claque au théâtre

Employé au 19eme et au 18eme ce terme n'est plus guère employé dans ce sens aujourd'hui.

Pour ma part, je connais ce mot uniquement  dans le sens du groupe de personnes qui applaudissent pour soutenir.

3 (Modifié par Jehan 12/01/2018 à 14:05)

La claque au théâtre

Pour la pièce Hernani Victor Hugoavait mobilisé sa claque habituelle pour être applaudi , mais la pièce a été huée par les autres spectateurs ! Peut-être une autre claque que Victor Hugo n'avait pas prévue ?

https://www.histoire-image.org/etudes/p … anguage=fr

Dans son sens courant le mot peut quelquefois être rapproché de la claque au théâtre .

Henri Charrière , ancien bagnard , dit dans son livre Papillon avoir reçu une gifle, une baffe aux assises en 1931  d'un groupe de personnes .  Gifle au sens figure .

La gifle a été si forte que je ne m’en suis relevé qu’au bout de treize ans. En effet, ce n’était pas une baffe ordinaire, et pour me la balancer, ils s’étaient mis à beaucoup.
Nous sommes le 26 octobre 1931.

Après le succès de son livre , on peut dire que le ver de terre s'est métamorphosé en Papillon . Et une importante claque s'est mobilisé pour applaudir son livres . Des amis certes , mais pas seulement . Les applaudissements étaient en majorité sincères et non sollicités , et donc le mot claque au sens de claque au théâtre est probablement inapproprié ?

La claque au théâtre

et donc le mot claque au sens de claque au théâtre est probablement inapproprié ?

Au sens de se prendre une claque, pour moi, oui, c'est inaccoutumé.

La claque au théâtre

Pourquoi inapproprié ? Il s'agit toujours de coup(s) porté(s) avec le plat de la main. Non ?

6 (Modifié par Jehan 12/01/2018 à 14:12)

La claque au théâtre

Dans le film "la gifle" 1974 , la gifle est ponctuelle , donnée par Lino Ventura à Isabelle Adjani après son échec à l'examen à la faculté de médecine de la rue des Saints Pères. Pas de claques données par un groupe de personnes . Mais si on considère le groupe d'amis d'Isabelle , y compris son père qui somme toute est un ami , comme une "claque",ils ne vont pas applaudir l'échec d'Isabelle !  Ils se doivent d’être discrets sur leurs propres  réussites scolaires , applaudir éventuellement les qualités humaines d'Isabelle .
Lino Ventura est professeur de géographie au lycée Louis le Grand, réputé pour ses classes préparatoires. Mais probablement pas dans une classe préparatoire aux grandes écoles scientifiques, la géographie n'y est pas au programme ! Isabelle Adjani étudiante à la faculté de médecine de la rue des Saints Pères, face à l'école nationale des ponts et chaussées (à l'époque). Lors d'un match de foot avec les élèves du lycée Louis de Grand vers 22 mn Isabelle demande à Christine s’il a réussi (son frère Remy qui est à côté ) , Christine dit que oui, un jeune avec des lunettes , Xavier, ami de Christine, commente:"pour réussir à Ponts et chaussées , faut pas être un génie !" , Remy donne un coup de coude dans l'estomac de Xavier . Au final "la claque", au sens claque au théâtre , des amis d'Isabelle, lui a redonné goût à la vie .
D’ailleurs Isabelle retrouve l’amour de son père et est heureuse.

La claque au théâtre

Quelle imagination ! Consultez simplement un dictionnaire.

8 (Modifié par Frydman Charles 12/01/2018 à 16:00)

La claque au théâtre

OK . Claque est synonyme de gifle dans le sens coup donne par le plat de la main et échec . Ces deux sens s'appliquent au film de 1974 , puisqu'Isabelle a reçu une claque de son père et subit une claque par son échec scolaire . Mais on ne peut pas dire une gifle a propos d'une claque lorsque la claque designe un groupe de personnes au théâtre . Si le titre du film avait été "la claque" , cela n'aurait rien changé au sens du titre , et le rapprochement avec le groupe d'amis se justifierait plus facilement . Bon , c'est tiré par les cheveux...

La claque au théâtre

Pour moi applaudir et gifler ne sont pas synonymes, Anne345.

10 (Modifié par Frydman Charles 12/01/2018 à 17:59)

La claque au théâtre

Il est d'ailleurs curieux que la claque au théâtre correspond à des applaudissement ou a des huées . La claque au théâtre a-t-il vraiment la claque au sens de gifle comme origine ? Les applaudissements et la gifle ont en commun un  bruit  de claquement.  Claquement 1552 vient de claquer 1508 , une onomatopée.  L'étymologie de claque au théâtre remonte à 1801 , celle de gifle à 1807. Dans l'Antiquité  il semble que la claque applaudissait surtout. La claque est généralement payée , mais lorsque Victor Hugo a mobilisé une claque d'amis pour la bataille d'Hernani , il ne devait pas la payer .
Dans le film "la gifle" vers 1 h 14 mn , en Angleterre, Remy , Marc et Isabelle échangent des gifles sur fond de rivalité amoureuse. Claques d'amis...Clin d’oeil au titre et à la claque de Lino Ventura à Isabelle Adjani à 53 mn .