1

La passion du personnage de roman est-elle nécessaire à la bonne réception de l'œuvre ?

Bonjour, j'ai un devoir à faire en français. Je suis en première es .
Mon sujet est: La passion du personnage de roman est-elle nécessaire à la bonne réception de l'oeuvre?
Je dois faire 3 parties, une partie oui, une autre non, et une autre peut être .
Je compte parler des Misérables de Victor Hugo pour la partie oui.
Pour la partie non, je compte parler de L'étranger d'Albert Camus.
Mais je ne trouve pas d'arguments...
Pouvez-vous m'aider s'il vous plait ?
Merci

2

La passion du personnage de roman est-elle nécessaire à la bonne réception de l'œuvre ?

Bonjour,

Quel intérêt apporte la passion du héros romanesque ?
Une possible identification de la part du lecteur
La terreur et le rejet si cette passion est menaçante
La pitié si elle est cause de souffrance
L'admiration si elle est belle ou exaltante
La méfiance si elle est destructrice...
La passion crée de l'originalité mais elle est souvent illusoire et source d'aveuglement.

3

La passion du personnage de roman est-elle nécessaire à la bonne réception de l'œuvre ?

Merci beaucoup mais aurais-tu des œuvres à me donner ?

4

La passion du personnage de roman est-elle nécessaire à la bonne réception de l'œuvre ?

Qu'as-tu lu ?

5 (Modifié par riboul14 06/01/2018 à 21:41)

La passion du personnage de roman est-elle nécessaire à la bonne réception de l'œuvre ?

J'ai mis Frankeinstein de Mary Sheley , tous les matins du monde de Pascal Quignard  ( je l'ai déjà évoqué dans ma dissert) Les misérables de victor Hugo, le comte de monte-cristo, no et moi
L'étranger d'Albert Camus( que je mettrais dans la partie non de ma dissert)

6 (Modifié par Jean-Luc 06/01/2018 à 22:03)

La passion du personnage de roman est-elle nécessaire à la bonne réception de l'œuvre ?

Quelques pistes à compléter par trs propres observations

Frankeinstein de Mary Sheley La terreur et le rejet, l'aveuglement, la terreur et la pitié pour la créature
Tous les Matins du monde de Pascal Quignard La pitié pour la passion de Sainte Colombe, pour sa fille Madeleine, répulsion pour la malhonnêteté orgueilleuse de Marin Marais...
Les misérables de Victor Hugo, L'admiration pour Jean Valjean, le rejet des Thénardier, la pitié pour l'inflexibilité de Javert
le Comte de Monte-Cristo, La méfianceà l'égard de l'âme noire de Dantès
L'Etranger d'Albert Camus un héros dénué de passion avec qui il est difficile de sympathiser

7 (Modifié par 07/01/2018 à 13:43)

La passion du personnage de roman est-elle nécessaire à la bonne réception de l'œuvre ?

Merci beaucoup

Je ne trouve pas d'argument pour la partie antithèse  ( non ) pouvez-vous m'aidez ?