1 (Modifié par Jehan 01/01/2018 à 23:39)

Licence LLCE quand on n'aime ni la littérature ni l'histoire

Bonsoir,

J'aurais besoin d’éclaircissements sur la LLCE en général, merci de m'accorder de votre temps.

Je suis en terminale STMG, car l'année dernière j'ai raté mon bac S, et j'hésite pour la LLCE Espagnol, depuis la 6e j'adore l'espagnol, sauf que : j'aime l'espagnol scolaire.

Oui oui, je m'explique, déjà pour le français (enfin la littérature) je détestais la matière et même lire (et honnêtement je ne lisais que très rarement les livres) et l'histoire alors là c'est encore pire..
Du coup voilà pourquoi j'hésite, d'un côté je suis attirée par cette langue, (la grammaire, la conjugaison, apprendre de nouveaux mots, décrire des images, répondre à des questions sur un texte d'actualité ) mais déjà dans ma propre langue la littérature et l'histoire ça ne passe pas du tout, du coup  je voulais vous demander combien d'heures y a t-il dans cette licence en littérature et civilisation ? Est-ce envisageable même si ces matières ne me plairont pas plus que ça ? Car c'est plus le thème/version qui me tente. La littérature et l'histoire représentent-ils une place si importante dans cette licence ? Aussi, est-ce contraignant d'aller en LLCE si on est très timide, et que les probabilités que je participe dans une classe de 30 voir plus sont quasi-nulles ? (Cette année je participe beaucoup car on est 6 en cours d'espagnol mais les années précédentes je n'ouvrais jamais la bouche en cours vu qu'on était 30)
Et je pense que l'histoire sur les civilisations mayas/aztèques me plairait par contre Franco et compagnie beaucoup moins, même pas du tout. Donc, les cours d'histoires sont plutôt basés sur tout ce qui est très ancien ou plutôt tout ce qui est basé sur la GF, la crise de Cuba, Franco, guerre civile etc ? Pourriez vous m'envoyer des extraits de cours de littérature ou de civilisation pour que puisse voir à quel point c'est basé sur le littéraire svp ?
J'hésite à devenir prof d'espagnol (hésitation notamment à cause des très faibles salaires et le concours hyper dur), mais à part ça je sais pas quoi faire
(Et LEA c'est pas possible, j'aime encore moins les matières typiques de la stmg (  éco, droit, management, compta.. une horreur) + je suis assez nulle en anglais..) Du coup je suis un peu coincée, j'hésite aussi avec le BTS Tourisme, mais vu ma timidité c'est pas trop possible, et je veux surtout pouvoir bouger or rester dans un bureau pour faire voyager les autres ça ne me plait pas non plus... D'ailleurs, vous avez des idées pour des boulots où on bouge ? (Je ne veux pas être dans un bureau)
Je ne sais pas si d'autres ont connu ça mais j'ai l'impression d'aimer apprendre une langue, surtout le vocabulaire et la conjugaison, mais toute la partie "appliquée " au droit, éco, renseigner des gens en langue étrangère, littérature, histoire ça m'interesse pas du tout ! Du coup je suis assez coincée, et si je tente la LLCE et que ça me plait pas j'ai peur pour la réorientation, car LLCE Espagnol et un peu le BTS Tourisme c'est les deux seules formations du côté littéraire qui m'intéressent ! Je suis vraiment perdue, je me suis renseignée sur tous les BTS, DUT et licences sans exceptions qui existent !

Merci de pouvoir me renseigner !
Bonne soirée.

Licence LLCE quand on n'aime ni la littérature ni l'histoire

Bonjour,
Difficile de répondre à quelqu’un qui dit en gros ne s'intéresser à rien sinon à l’espagnol scolaire !
Qu’est-ce que c’est l’espagnol scolaire au fait ?
L’espagnol qu’on apprend à l’école je suppose  ?
Est-ce uniquement la langue écrite et parlée indépendamment de tout contexte historique et culturel ?
Il y a bien un moment où il faut élargir sa vision et sortir des dictionnaires.
Je ne sais pas si des études supérieures axées uniquement sur la traduction sont possibles. C’est ce qu’il te faudrait apparemment.
Et comme métier, à part guide pour touristes espagnols, traducteur ou professeur d’espagnol,  je ne vois pas. Et tu auras besoin d’une culture de toute façon. Être bilingue, ce n’est pas un métier. Il faut que tu envisages d'élargir tes centres d’intérêt et abandonner l’attitude puérile : je ne m'intéresse à rien, mais je veux gagner plus de sous que ces pauvres profs.
Réfléchis ! La balle est dans ton camp.

3 (Modifié par Jehan 02/01/2018 à 00:51)

Licence LLCE quand on n'aime ni la littérature ni l'histoire

En effet, je m'intéresse à peu de matières depuis que je suis au lycée, là en espagnol ça reste simple : interro de conjugaison, de vocabulaire, description d'image, ou alors des CE et EE mais par exemple au sujet des réseaux sociaux, le virtuel etc là oui c'est intéressant mais lire du Cervantes je m'imagine assez mal.
Traducteur est un métier qui me conviendrait mais malheureusement c'est une voie très déconseillée à cause des débouchés.
Après je n'ai pas dit que je ne m’intéressais à rien, j'ai bien dit au niveau littéraire il n'y a que l'espagnol qui me plaît. Le problème est que j'hésite entre LLCE Espagnol et après tout ce qui est scientifique du style licence de géologie, DUT Génie Civil, environnement, agroalimentaire etc.
Mais justement, ce qui me plait dans le boulot de professeur de langue étrangère c'est justement de pouvoir aborder n'importe quel thème, par exemple là dans la notion Mythes et Héros on évoque les réseaux sociaux, le héros réel/virtuel, ou encore en seconde on avait vu l'environnement, la pollution au Mexique etc et c'est justement pour ça que je veux être prof : pour pouvoir pratiquer l'espagnol sur des sujets que je trouve intéressants et que je trouve important d'évoquer pour pouvoir "sensibiliser" les élèves à tout ce qui se passe, en tout cas personnellement je trouve plus utile d'évoquer les "problèmes du monde" que ça soit internet et ses limites, la pollution, les conséquences, causes etc plutôt que d'étudier un bouquin de grande littérature, c'est tout ! Mais ce n'est pas pour autant que je ne "m'intéresse à rien"
C'est plus l'espagnol appliqué à de la littérature et l'histoire qui me fait peur. C'est pour ça que je demandais si ce désintérêt pour la littérature et l'histoire allait poser problème et sur quoi sont axés les programmes car en histoire tout ce qui est "ancien" (mayas etc) là ouais j'adorais apprendre des choses là- dessus, en revanche l'année dernière on avait un peu étudié Franco et c'était bof.
Ensuite c'est plus la difficulté du concours qui me fait peur, car j'ai l'impression que si on n'a pas le concours on a plus qu'a se réorienter et vu que prof est le seul boulot "littéraire" qui me plait, ça risque d'être compliqué en cas d'échecs successifs au CAPES.

4 (Modifié par Jehan 02/01/2018 à 15:07)

Licence LLCE quand on n'aime ni la littérature ni l'histoire

Tu me rassures.
Je vois que tu ne t'intéresses pas tout à fait à rien.
Tente le professorat, cela semble te tenter. Enseigner l'espagnol au collège ressemble un peu à ce que tu aimes il me semble.
Ne commence pas à dire : c'est difficile. Sinon, tu ne feras rien.
Dis-toi : je vais le faire, et si l'on m'impose des matières et des lectures qui ne me plaisent guère, je les ferai dans un but utilitaire, et qui sait, peut-être, avec le temps, tes goûts évolueront-ils.
Bon courage !

5 (Modifié par Ammy 02/01/2018 à 11:40)

Licence LLCE quand on n'aime ni la littérature ni l'histoire

D'un autre côté Ruby a raison de prendre en compte les difficultés. En sortant d'un bac STMG, tu vas être confronté en fac à des personnes qui ont fait en terminale L espagnol + espagnol renforcé + littérature étrangère espagnole + parfois option euro espagnol ! Je te dis cela car j'ai des TL et certains ont vraiment un nombre d'heures incroyable dans la langue vivante qu'ils veulent étudier. Donc il faut effectivement s'attendre à rencontrer d'importantes difficultés pour rattraper tout cela, je ne te le cache pas. Je ne dis pas que c'est impossible car je ne te connais pas, mais il faut voir les choses en face avant de prendre une décision. Est-ce qu'un BTS vers le tourisme avec les langues vivantes comme atout ne serait pas plus adapté ?

Par contre, le "salaire très faible" des profs, il ne faut pas exagérer !

Licence LLCE quand on n'aime ni la littérature ni l'histoire

Par rapport aux études faites (aujourd'hui un bac + 5), le salaire me semble effectivement faible.

Je suis plutôt d'accord avec Laoshi. D'après mon expérience des cours de langue au lycée, on ne fait pas du tout de littérature. De plus, tu peux tout à fait réussir tes concours avec un handicap. Un ancien prof de linguistique a eu l'agreg avec des notes très faibles en littérature, il n'aimait vraiment pas ça. L'important est de savoir compenser.

7 (Modifié par Laoshi 02/01/2018 à 21:13)

Licence LLCE quand on n'aime ni la littérature ni l'histoire

Je suis plutôt d'accord avec Laoshi.

Et tu sais de quoi tu parles, pour l’espagnol. 
Moi non plus je n’étais pas une lumière en dissertation et loin d’être un puits de science en littérature.
Et j’ai pourtant réussi les concours de l’enseignement. En plus maintenant beaucoup s’en détournent...

Licence LLCE quand on n'aime ni la littérature ni l'histoire

On fait de la littérature en TL dans ce qui s'appelle "LELE" (littérature étrangère en langue étrangère) et qui existe depuis peu de temps (une matière distincte de l'enseignement de la langue elle-même). Mais en fac de langue j'imagine qu'on étudie des auteurs non ?

9

Licence LLCE quand on n'aime ni la littérature ni l'histoire

Encore heureux !

Licence LLCE quand on n'aime ni la littérature ni l'histoire

On fait de la littérature en TL

On fait de littérature dès la sixième, même avant sans doute, mais je n'y ai jamais enseigné.

Mais en fac de langue j'imagine qu'on étudie des auteurs non ?

Evidemment. On peut  aussi un peu se forcer à étudier. Et à se cultiver.
Faire des gammes n'est pas forcément un plaisir.
On peut évoluer également en "grandissant".