1

Hugo, Notre-Dame de Paris - Alors elle s’accroupit gracieusement sur sa couchette...

Bonjour,

je dois analyser un passage de Notre Dame de Paris,
j'ai des difficultés pour le faire et c'est en cela que je fais appel à vous.

Voici mon passage:

Alors elle s’accroupit gracieusement sur sa couchette avec sa chèvre endormie à ses pieds. Tous deux restèrent quelques instants immobiles, considérant en silence, lui tant de grâce, elle tant de laideur. À chaque moment, elle découvrait en Quasimodo quelque difformité de plus. Son regard se promenait des genoux cagneux au dos bossu, du dos bossu à l’œil unique. Elle ne pouvait comprendre qu’un être si gauchement ébauché existât. Cependant il y avait sur tout cela tant de tristesse et de douceur répandues qu’elle commençait à s’y faire.

Il rompit le premier ce silence. — Vous me disiez donc de revenir ?

Elle fit un signe de tête affirmatif, en disant : — Oui.

Il comprit le signe de tête. — Hélas ! dit-il comme hésitant à achever, c’est que… je suis sourd.

— Pauvre homme ! s’écria la bohémienne avec une expression de bienveillante pitié.

Il se mit à sourire douloureusement.

— Vous trouvez qu’il ne me manquait que cela, n’est-ce pas ? Oui, je suis sourd. C’est comme cela que je suis fait. C’est horrible, n’est-il pas vrai ? Vous êtes si belle, vous !

Il y avait dans l’accent du misérable un sentiment si profond de sa misère qu’elle n’eut pas la force de dire une parole. D’ailleurs il ne l’aurait pas entendue. Il poursuivit.

— Jamais je n’ai vu ma laideur comme à présent. Quand je me compare à vous, j’ai bien pitié de moi, pauvre malheureux monstre que je suis ! Je dois vous faire l’effet d’une bête, dites. — Vous, vous êtes un rayon de soleil, une goutte de rosée, un chant d’oiseau ! — Moi, je suis quelque chose d’affreux, ni homme, ni animal, un je ne sais quoi plus dur, plus foulé aux pieds et plus difforme qu’un caillou !

Alors il se mit à rire, et ce rire était ce qu’il y a de plus déchirant au monde.

Les idées que j'aimerais développer,
- le sublime et le grotesque (antithèse???), la beauté et la laideur se mêlent, un clair obscur (esthétique baroque?)
-le regard d' Esmeralda sur Quasimodo
-le ton de ce passage, pitié pour Quasimodo, néanmoins je trouve qu'il porte à sourire (difforme caillou...) Hugo s'amuse non? (me fais penser à Ruy Blas, ver de terre face à une étoile)
-ce qui me manque en réalité c'est un axe de rechrche pour ce texte...
-(lui tant de gràce, elle tant de laideur), j'ai l'impression qu'il y a une figure de style spécifique mais je ne saurais laquelle...



Merci en tout cas pour votre aide

2

Hugo, Notre-Dame de Paris - Alors elle s’accroupit gracieusement sur sa couchette...

La laideur et la grâce : les mots et les regards.

Ce qui est dit. La surdité et pourtant le dialogue.
Ce qui est regardé : le regard de la bohémienne/Le regard de Quasimodo sur elle et sur lui
Ce qui est perçu : un scène de contraste, d'émotions, d'humanité

3

Hugo, Notre-Dame de Paris - Alors elle s’accroupit gracieusement sur sa couchette...

J'ai quand même l'impression d'une pointe d'humour de la part de notre cher Hugo...

4

Hugo, Notre-Dame de Paris - Alors elle s’accroupit gracieusement sur sa couchette...

N'est-ce plutôt, de la part de Quasimodo, de la dérision ? Rire pour ne pas pleurer. N'est-ce pas d'ailleurs le seul choix qu'il a ? Que serait la vision de Quasimodo pleurant sur lui-même devant Esméralda ?

5

Hugo, Notre-Dame de Paris - Alors elle s’accroupit gracieusement sur sa couchette...

Honnêtement je ne suis pas sûr...
Il me semble qu'il y a un effet comique,
ce passage ne me fait pas pitié, ce contraste éxagéré me fait plutôt sourire...

6

Hugo, Notre-Dame de Paris - Alors elle s’accroupit gracieusement sur sa couchette...

Bonjour,

Il y a un aspect caricatural de Quasimodo, Hugo a condensé toutes les difformités et les infirmités dans son personnage.
Quasimodo est donc peu crédible. Par exemple s'il est sourd, comment peut-il si bien s'exprimer ?
L'idée de Hugo est de nous prévenir contre les apparences : la laideur cache ici une belle âme.